P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment faire des frites

Féculents

Frites maison

Frites maison

Les frites c’est bon mais c’est gras….. Oui mais c’est bon ….  Oui mais c’est gras…. Oui mais c’est trop bon.

Bon d’accord, c’est trop bon 🙂 Mais comment faire des frites, that is the question. Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien les réussir :

Ingrédients pour 4 personnes (pas malades)

  • 1 kg de pommes de terre spéciales frites (Bintje mais aussi Caesar, Sirco, Victoria)
  • 2 litres d’huile de friture
  • 1 cuillère à soupe de sel

Épluchez, coupez et rincez à l’eau les pommes de terre pour enlever le surplus d’amidon (sans quoi elles pourraient s’oxyder à la cuisson). Veillez à bien les sécher avec du papier absorbant. Ainsi, elles ne colleront pas en cuisant.

Faites chauffer l’huile jusqu’à ce qu’elle atteigne la température de 160°C. Plongez alors les morceaux de pommes de terre dans l’huile pour les blanchir et leur assurer une belle croûte extérieure. Comptez 5 à 8 minutes (ça dépend de la taille des morceaux).  Egouttez-les puis plongez les à nouveau dans un second bain, cette fois ci à 180 °C pour les saisir et les colorer. Comptez 2 minutes.

Egouttez à nouveau, salez et servez de suite.

Trop bon !

En cliquant ici vous découvrirez le secret des frites belges.

Et vous ? Quels sont vos secrets et astuces ?

 

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donnez le vôtre !

Les commentaires
  • Nadia a écrit le 8 septembre 2016

    Do you use peanut oil? I find it the best.

  • Hervé a écrit le 8 septembre 2016

    Ne pas rincer les frites à l’eau froide dixit Paul Wijnants (3 macarons Comme chez Soi à Bruxelles)
    Après la première cuisson à 160 ° laissez les frites refroidir avant de les plonger dans l’huile à 180 °
    http://fr-be.radioline.co/podcast-la-premiere-bientot-a-table#chapters/la-premiere-bientot-a-table.bientot-a-table-de-la-frite-oui-mais-la-vraie-tout-sur-les-poivres-la-cuisine-de-la-renaissan-~~~-20160603220000-e861ab476e99f4ad07ad16529daa7038
    Ce lien ne fonctionnera que quelques semaines, mois …

  • Gérard MATHIEU a écrit le 8 septembre 2016

    Bonjour
    Je fais des frites, sans friteuse, ni poêle,ni sauteuse, ni sautoir…
    Je taille mes pommes de terre à la taille voulue, les pré-cuit à la vapeur.
    Je les place dans une calotte ou un saladier, je verse dessus un peu de végétaline fondue, une très petite quantité.
    Je les mélange bien et les égoutte dans une passoire très fine, genre tamis.
    Je les dépose sur le lèche-frite du four et les passe au four à 250 – 300°c durant 20 à 25 min.
    J’obtiens ainsi des frites très peu grasses. Pour le régime de madame (et le mien) c’est pas mal.

    • Barbara a écrit le 9 septembre 2016

      intriguant
      à voir !

    • Stefan a écrit le 11 septembre 2016

      Bonjour,

      Je fais plus ou moins la même chose, mais sans précuisson vapeur, et ça marche tout aussi bien : je pose mes frites sur une plaque de cuisson, et je les passe environ 20 minutes à 240°C à chaleur tournante. C’est moins gras, et on a moins de scrupules à manger des frites 🙂

  • gilquin a écrit le 8 septembre 2016

    Quelle huile conseillez-vous ?
    merci.

    • Anne a écrit le 8 septembre 2016

      Arachide ou tournesol .Et puis dans le sud ouest on a la graisse de canard 😉

  • gilquin a écrit le 8 septembre 2016

    Quelle huile utilisez-vous ?
    merci

    • Anne a écrit le 8 septembre 2016

      Arachide pour moi. Mais le tournesol le fait. Et puis dans le sud ouest on a la graisse de canard 😉

  • Jacqueline a écrit le 8 septembre 2016

    Chère Papille,
    Ne jamais laver les frites! On essuie la pomme de terre, on la découpe et on la cuit en 2 fois dans l’huile ou plus tradi dans le « blanc de boeuf » graisse de boeuf.
    Jacqueline.

  • Delphine a écrit le 8 septembre 2016

    Rien à voir avec la bonne recette de frites belges !
    60% de graisse de boeuf, 30% de cheval et 10% de porc … voilà la VRAIE !
    Pour la cuisson en 2 fois, c’est bon mais, pour la matière de friture, vous avez tout faux !

    • Marie a écrit le 9 septembre 2016

      Heu il existe d’autres recettes de frites que les frites belges ! (mais ce sont aussi mes préférées)

  • Sophie a écrit le 8 septembre 2016

    Oh Delphine, comme votre message est doux à lire ! On a vraiment tout de suite envie de vous obéir au doigt et à l’œil ! Heureusement qu’il y a des gens comme vous qui détiennent ze vérité !!! Ah bon le vrai ze anglais s’écrit th comme dans thé ? Merci, heureusement qu’il y a des gens comme vous pour remettre tous les autres dans le droit chemin !!!
    Je me permets quand même de faire une bise à Anne, il y a bien eu des saints qui embrassaient les lépreux!
    Dites, 30% de cheval et 10% de porc, ça rentre dans la friteuse ?
    Cordialement,
    Sophie

    • Barbara a écrit le 9 septembre 2016

      @Sophie
      bravo et merci
      main dans la main !

      d’ailleurs c’est vrai la cuisine c’est comme les langues, les lois ,etc c’est gravé dans la pierre immuable sans fantaisie ou évolution possible
      ;o)

      • Anne a écrit le 9 septembre 2016

        🙂 merci à vous deux

    • Delphine a écrit le 9 septembre 2016

      Abomination … désolée mais cet article est une abomination.
      J’adore les articles d’Anne mais là !
      J’ai été brute mais, mon sang n’a fait qu’un tour … puis, ce ne sont pas les français qui ont inventé les frites …

  • Barbara a écrit le 9 septembre 2016

    moi j’aime pô les frites dit le schtroumpf grincheux :o)

  • Philo a écrit le 9 septembre 2016

    Faire soi-même les frites rien de tel ! On doit en faire tous les 1 mois 1/2 à la maison mais toujours des fraîches.

    • Anne a écrit le 10 septembre 2016

      C’est vrai que c’est trop bon

  • Isabelle a écrit le 12 septembre 2016

    Pourquoi se déchirer pour des frites ? Chacun fait comme il veut et merci à Anne de partager sa méthode. L’abomination de l’un est toujours la règle d’or de l’autre… Et au fait, c’est pas les français qui ont inventé les frites ? Les américains se tromperaient lourdement en les appelant « french fries », il faudrait le leur dire. Peut-être qu’ils confondent la France et la Belgique, vu des US, tout ce monde parle français finalement !
    Excusez-moi, je ne voulais pas semer le trouble ! C’est juste de l’humour OK ?
    😀

  • Thuy-An a écrit le 16 septembre 2016

    Un seul mot… ACTIFRY ! 😊
    Ma friteuse est passée à la benne suite à un débordement qui nous a valu un bon nettoyage de la cuisine (heureusement…que ça). Et depuis je ne jure que par mon Actifry. Même méthode de préparation des frites mais une cuisson plus saine dans l’Actifry qui permet d’avoir des frites croustillantes dehors et fondantes dedans ! Un conseil : 2 cuissons. Pour 500g de frites : cuire une 1ère fois 28 minutes, ouvrir le couvercle pour laisser refroidir les frites sans qu’elles ne ramollissent puis effectuer une 2nde cuisson de 8-10 minutes, juste avant de servir. Un délice !

    • Anne a écrit le 16 septembre 2016

      merci Thuy-An 🙂

  • FTHX a écrit le 11 octobre 2016

    Pour information : ne pas sortir les frites de la matière grasse lors des 2 bains à températures différentes si vous souhaitez des frites moins grasses.
    Ca peut paraitre paradoxal mais c’est l’eau contenue dans les frites qui les empêche de s’imbiber de matière grasse (c’est de là que vient le crépitement quand on place les frites dans le bain).
    Or l’eau se mélange beaucoup moins bien avec la matière grasse du bain qu’avec l’air extérieur donc tant que les frites sont dans le bain, elles absorbent moins (quand les frites sont dehors, l’eau s’évacue sous forme de vapeur d’eau et les frites s’imbibent de graisse).

    • Anne a écrit le 11 octobre 2016

      Merci de ton message

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Lindemans Faro - un goût entre bière et cidre - étonnant  
En fait j'adore
Grand place - Lille
Vitrine Repetto - Lille
Welsh - Lille
Sur le vif...
Fermer