P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Noix : Le b.a-ba

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Noix ©natalia bulatova shutterstock

Noix ©natalia bulatova shutterstock

J’aime beaucoup les noix ? Pas vous ? En cuisine elles font des merveilles. Ahhh le pain aux noix …. ou les brownies ….. c’est trop trop bon. Mais connaissez-vous bien ce fruit à coque ? Voici ci dessous toutes les informations que vous rêviez de connaître sans jamais avoir osé les demander. 🙂

La production : 

Si l’on consomme des noix sèches toute l’année, la noix fraîche connaît quant à elle un cœur de saison automnal relativement bref, de mi-septembre à n novembre. La noix sèche prend ensuite le relai à partir de début octobre.

En France, nous consommons en moyenne 500 grammes de noix par an et par habitant(1). La production annuelle française, de 35 000 tonnes(2), se répartit entre les régions Rhône-Alpes (51%), Aquitaine (25%) et Midi-Pyrénées (11%).

Les variétés :

Une dizaine de variétés de noix sont cultivées sur les deux grands bassins producteurs que sont le Périgord et le Limousin, ainsi
que dans le Dauphiné, en Isère, dans la Drôme, en Savoie… Parmi celles-ci, nous pouvons citer la Marbot, la Grandjean, la Corne, la Lara, la Franquette, la Parisienne ou encore la Fernor.

La récolte s’échelonne selon les variétés et les régions de début septembre à la mi-octobre.

Plusieurs de ces variétés sont rassemblées au sein des Appellations d’origine contrôlée (AOC) « Noix de Grenoble » (depuis 1938) et « Noix du Périgord » (depuis 2002), saluant le savoir-faire des nuciculteurs locaux et la qualité des fruits récoltés. Un petit cocorico au passage : la Noix de Grenoble est le premier fruit à coque au monde à avoir obtenu une AOC !

Noix (c) gorkem demir shutterstock

Noix (c) gorkem demir shutterstock

Comment choisir les noix : 

Noix fraîches et noix sèches sont en général conditionnées en lets, plus rarement au détail. Le conditionnement sous emballage plastique est réservé aux cerneaux (il garantit leur fraîcheur).

Certes, la couleur uniforme de la coque peut aider à l’achat, mais le meilleur guide concernant le contrôle de la qualité du fruit reste… le tympan ! Une noix desséchée se reconnaît en effet au bruit que fait le fruit asséché en bougeant à l’intérieur de la coquille. Pas de son ? La noix est bonne pour le service !

Le tour de main : 

Pour vérifier la qualité des noix fraîches, plongez-les dans un bac d’eau froide. Celles qui remontent à la surface contiennent un trop-plein d’air, synonyme de dessèchement. Ne les conservez pas. La peau de la noix fraîche – où se concentre l’amertume du fruit – s’ôte facilement à l’aide d’un couteau pointu.

Pour ouvrir des noix sèches ou fraîches, utilisez au choix un casse-noix – mais le cerneau se brisera alors probablement – ou un casse-noix à vis ou un maillet, en frappant un coup sec sur le dos de la coque, pour préserver l’intégrité du fruit.

Noix ©natalia bulatova shutterstock

Noix ©natalia bulatova shutterstock

Comment conserver les noix : 

Noix fraîches, riches en eau, avec leurs cerneaux moelleux, sont fragiles et doivent être dégustées sans tarder. Elles peuvent séjourner 24 à 48 heures dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les noix sèches, quant à elles, se gardent plusieurs semaines dans une corbeille, à température ambiante. Le réfrigérateur leur ferait perdre la richesse de leurs arômes.

Les noix fraîchement récoltées peuvent être séchées, étalées dans une cagette au frais dans un lieu exempt d’humidité. Il faut ensuite brasser régulièrement les fruits et enlever au fur et à mesure ceux qui seraient abîmés pour qu’ils ne « contaminent » pas les autres.

J’en fais quoi : 

De l’entrée au dessert, la noix agrémente les plats d’automne de sa subtile amertume. Selon les goûts et les préparations, elle s’utilise fraîche pour son moelleux, ou sèche pour apporter du croquant.

  • Dès l’apéritif, les cerneaux de noix côtoient les bâtonnets de légumes frais, les tomates cerises, etc…
  • En entrée, les cerneaux de noix réhaussent les arômes d’une salade d’endives, de mâche, de mesclun ou de pourpier.
  • En plat, la noix se marie avec les poêlées de légumes. Concassée, elle donne du croquant aux volailles, aux galettes de pommes de terre et de légumes.
  • Avec le fromage, c’est l’alliée idéale. Sa ne amertume et son côté astringent tranchent avec la texture des pâtes dures, molles et persillées. Mention spéciale pour l’accord avec le chèvre et le roquefort.
  • En dessert, elle se glisse dans les cakes, les tartes, les crumbles, les brownies ou les cupcakes pour donner de l’arôme et, bien entendu, du croquant !

Cliquez ici pour découvrir toutes mes recettes avec des noix :

Noix (c) spicyPXL shutterstock

Noix (c) spicyPXL shutterstock

Le saviez-vous ? 

Une huile aux mille vertus : Au XIIIe siècle en France, le Dauphiné et le Périgord font fortune grâce à la culture de la noix. À l’époque, l’huile extraite à partir de ce fruit à coque est plébiscitée pour ses multiples vertus : elle éclaire les chaumières et les cathédrales, permet aux peintres de conserver l’éclat de leurs pigments et nourrit la peau des élégantes.

D’après un dossier de www.lesfruitsetlegumesfrais.com

Allez on en discute ?
Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Wazemmes, Lille
From Lille with love
Vous aimez le chocolat  ? J'ai 2 livres "aux sources du grand chocolat Valrhona - recettes d'experts" à faire gagner.   Dites moi dans les commentaires quel est votre dessert au chocolat préféré et taguez la personne avec qui vous aimeriez le manger  - je tirerai au sort dimanche soir et vous préviendrai par instagram
Aujourd'hui c'est cookies
Sur le vif...
Fermer