P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Concombre : le b.a-ba

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Concombres (c) Tanya Stolyarevskaya shutterstock

Concombres (c) Tanya Stolyarevskaya shutterstock

Le concombre est l’un des légumes d’été par excellence. Voici tout ce que vous vouliez savoir sur lui sans jamais avoir oser le demander.

Les différentes variétés

Trois grandes variétés de concombre sont disponibles sur nos étals.

  • Le plus consommé (8 concombres sur 10) est le concombre dit “hollandais”. Bien droit et bien lisse, il a été mis au point aux Pays-Bas, après la Seconde Guerre mondiale. Sa particularité ? Dépourvu de la saveur amère qui a longtemps été l’une des caractéristiques du concombre, c’est grâce à lui que notre légume a peu à peu acquis son image très positive auprès des petits comme des plus grands. Il s’épanouit très bien cultivé hors-sol (sous serre).
  • Le plus trapu porte le nom de concombre épineux. Cultivé en plein champ, assez répandu dans le Midi de la France, c’est un concombre pourtant inoffensif, puisque ses épines sont souples. De forme ovale, plutôt court, sa saveur est un peu amère et sa chair granuleuse.
  • Le plus insolite – le mini-concombre – possède un arôme bien prononcé et un croquant inimitable. Il se déguste à l’apéritif ou en salade.

Sans oublier…

  • Le concombre arménien est surnommé le “concombre serpent” pour son côté fin et courbe. Son goût rappelle celui du melon.
  • Le ti-concombre antillais (ou massici), vert pâle, épineux et de forme arrondie.
  • Le concombre porte-corne (ou métulon, ou kiwano), orange, à la chair verte et granuleuse.
Concombres - Différentes variétés (c) AJCespedes shutterstock

Concombres – Différentes variétés (c) AJCespedes shutterstock

D’où vient-il ? 

En France, les principaux bassins de production de concombre frais (non destinés à la transformation) sont les Pays de la Loire (20 %), la Provence-Alpes-Côte d’Azur (12 %) et le Centre-Val de Loire (13 %), pour une récolte moyenne de 123 000 tonnes(1) par an.
Après l’Espagne, les Pays-Bas et la Pologne, notre pays est le quatrième producteur européen pour un volume, de 2 110 103 tonnes(2)… cornichons compris. Car, oui, le cornichon n’est autre qu’un concombre cueilli avant maturité !

(1) Agreste, moyenne 2010-2014
(2) Eurostat, moyenne 2009-2014

Comment choisir et conserver le concombre

Rien de plus simple ! À l’achat, privilégiez les légumes d’un vert éclatant (sans tâches) et bien fermes au toucher. Dans le bac à légumes du réfrigérateur, le concombre se conserve jusqu’à une semaine.

Concombres tranches (c) HandmadePictures shutterstock

Concombres tranches (c) HandmadePictures shutterstock

Mille et une façon de l’accommoder

Délicieux cru, sa fraîcheur ravit petits et grands. À l’apéritif ou en entrée, servez-le dans des verrines en soupe froide (façon gaspacho andalou) en le mixant avec des tomates, des oignons, de la menthe fraîche, du poivron, de la courgette, de l’ail et de l’huile d’olive.

Pour que vos bâtonnets de carottes, de courgettes, vos radis et bouquets de chou-fleur puissent faire trempette, vous pouvez aussi préparer un tzatziki grec, en mélangeant un concombre râpé et pelé à un demi-litre de yaourt, un filet d’huile d’olive, un trait de vinaigre, de l’ail et de l’aneth hachés.

Tzatziki comme en Crète

Tzatziki comme en Crète

Toujours à l’apéritif ou en entrée, pensez à utiliser la tranche de concombre comme toast végétal et tartinez-la de fromage frais, de tomates confites, d’œufs de saumon…

Tartines fromages ail et fines herbes et concombre (c) Yulia Furman shutterstock

Tartines fromages ail et fines herbes et concombre (c) Yulia Furman shutterstock

Mélangez des dés de concombre et de pomme à de la crème fraîche et servez avec des lamelles de hareng doux relevées d’un tour de moulin à poivre, mélange cinq baies. Un régal !

En salade de crudités, il fait bon ménage avec la tomate, le champignon de Paris, la courgette crue, les herbes aromatiques fraîches mais aussi les fruits, pomme et raisin en tête.

Vous préparez des makis maison ? Le croquant du concombre accompagnera le fondant de l’avocat.

Étonnant cuit… À condition de conserver son croquant avec des cuissons courtes : 20 à 30 secondes au four à micro-ondes pour une assiette de tranches recouvertes d’un film alimentaire, 2 à 3 minutes à la poêle avec une noisette de beurre ou un trait d’huile d’olive, ou encore 2 min à l’eau bouillante salée ou 5 à 8 minutes à la vapeur. Le croquant et la légèreté du concombre font mouche avec la cuisine méridionale, les viandes et les poissons grillés.

À noter : Vous buvez de l’eau du robinet ? Une fine rondelle dans votre verre lui apportera de la fraîcheur et supprimera son éventuel petit goût.

Eau concombre citron menthe (c) Ievgeniia Maslovska shutterstock

Eau concombre citron menthe (c) Ievgeniia Maslovska shutterstock

Cliquez ici pour découvrir toutes mes recettes utilisant du concombre.

Comment le couper ? 

  • En rondelles ? Évidemment.
  • En bâtonnets pour l’apéritif ? Et comment !
  • Mais le concombre se déguste également râpé sur une salade, en billes – comme le melon – à l’aide d’une cuillère parisienne, ainsi qu’en tagliatelles (comme les carottes et les courgettes), tout simplement en utilisant un économe.
Tagliatelles de concombres (c) Lesya Dolyuk shutterstock

Tagliatelles de concombres (c) Lesya Dolyuk shutterstock

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Les  couleurs de l'Irlande
J'adore aller au marché ; et vous ? #enPhase #activia #marché
Highbank Orchards - Cuffesgrange - Irlande
Les dernières tomatesde la saison - marché de Brive la Gaillarde
Sur le vif...
Fermer