P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Les insectes comestibles – Avez-vous déjà essayé ?

Alimentation et nutrition

Les insectes qui croustillent - Le criquet

Les insectes qui croustillent – Le criquet

Et si à la place de proposer des chips et des cacahuètes à vos invités, vous les surpreniez en leur proposant ….. des insectes comestibles et croustillants ? Il parait que déjà plus d’1/3 de la planète en consomme (en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud). Pourquoi pas nous ?  Il parait que c’est bon pour la planète.

La justification que l’on peut lire habituellement est qu’il faut réduire sa consommation de viande. Jusque là je crois que l’on est tous d’accord. A la place on peut se tourner soit vers les protéines végétales (vive les lentilles) mais également vers les insectes : l’élevage d’insectes requiert proportionnellement beaucoup moins de nourriture animale que l’élevage de bovins ou de volailles.

En d’autres termes, il faut par exemple 8 à 10 kg de végétaux pour qu’un veau grossisse d’un kilogramme alors que 2 kg de végétaux sont suffisants pour obtenir un kilogramme d’insectes peut-on lire dans un article d’agro-media. Selon les estimations des chercheurs, les insectes consommeraient également peu d’eau et leur élevage n’entraîne que peu d’émissions de gaz à effet de serre. L’élevage du bétail est en effet souvent critiqué pour son impact sur le réchauffement climatique. Il contribuerait à 18 % des émissions. C’est plus que le secteur des transports.

Voilà voilà, tout ça c’est bien beau ma pauvre Lucette, mais côté culturel chez moi cela coince sérieusement, que ce soit dans la version bestiole ou dans la version farine enrichie (beurk).

Les barres à base de farine de cricket

Les barres à base de farine de cricket

Personnellement, ce n’est juste pas possible, cela relève de la phobie. Les lentilles oui, les insectes non.

Mais vous ? Avez vous essayé ? Qu’en pensez-vous ?

D’ailleurs, petite info épate belle mère en passant, saviez-vous que si vous mangiez des insectes vous étiez entomophage ? Merci qui ?

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 28 juin 2016

    moi oui l’an dernier chez Natures et découvertes y en avait
    les criquets de la photo (ou tout comme) et les vers de farine
    le tout grillés et aromatisés (au cumin et /ou herbes de provence)
    c’est comme des crevettes grises
    pas de problème de mon côté
    mais bon c’est pas « délicieux « non plus
    très énergétique par contre
    (bon si vivants ou scorpions là pas pareil)

    je lirai mieux ton article et lien dès que possible ……. :o(

    • Anne a écrit le 28 juin 2016

      Alors vivant, même pas en rêve. Le cauchemard absolu.

  • PatG a écrit le 28 juin 2016

    J’ai déjà commandé un « pack apéro » chez Jimini’s.
    J’aime bien, en particulier les criquets.
    Les ténébrions ça fait vraiment penser au curly.

    Ca fait toujours son effet avec des amis à l’apéro 🙂

    • Anne a écrit le 28 juin 2016

      Tu m’étonnes. Et tout le monde goûte ?

      • PatG a écrit le 30 juin 2016

        Ceux à qui je l’ai proposé, oui 🙂

  • patricia a écrit le 28 juin 2016

    Jamais goûté encore mais why not? certaines personnes dont je tairai le nom mangent bien des escargots, des moll..pardon des huitres et des cuisses de grenouilles sans parler de foie malade..alors un piti criquounet de rien du tout;;pfiou, cul sec si j’ose dire.
    Bon app’.

    • Anne a écrit le 28 juin 2016

      Oui, c’est clairement culturel. C’est pas plus horrible que des huîtres ou des escargots. Pour le foie gras, ce n’est pas un foie malade 😉 Je le précise parce qu’il y a souvent confusion 🙂 Le criquet, finalement ca ressemble à une crevette ;p

  • ANNIE BOUCRY a écrit le 28 juin 2016

    Où se procurer ces « petites bêtes ? » Votre article donne envie d’essayer.
    Merci pour votre réponse

    • Anne a écrit le 28 juin 2016

      On en trouve dans certaines épiceries fines, sur des marchés et aussi sur internet. Jiminis de la photo a un site marchand http://www.jiminis.com/7-shop . Tu as aussi micronutris sur le web cité plusieurs fois aussi.

  • Emma a écrit le 28 juin 2016

    Merci beaucoup, Anne, pour cet article super drôle ! Et tendance … à l’apéro, cet été, vive les pitis criquounets comme dit Patricia !

    Merci aussi pour vos recettes, très alléchantes, mais supercaloriques (vous êtes l’anti Cléa des blogs culinaires).

    Très bonne continuation !

    • Anne a écrit le 28 juin 2016

      Je n’avais pas l’impression de faire des recettes super caloriques. Et j’aime la diversité des blogs 😉 J’adore lire Cléa. C’est grâce à elle que j’utilise des purées d’oléagineux 🙂

  • @nnie a écrit le 28 juin 2016

    très peu pour moi !
    mais c’est « dans la tête » car au Gabon j’ai mangé du singe, du pangolin, de la tortue, du porc-épic, du python
    les autochtones mangeaient des insectes et des larves de palmier : je n’ai pas tgenté !

    • Anne a écrit le 28 juin 2016

      oui moi aussi j’ai mangé des trucs bizarres genre requin faisandé en Islande. Je n’ai pour l’instant pas réussi à manger ni des insectes ni du durian 😉

  • roxane a écrit le 28 juin 2016

    Le jour où…. je me replierai sur les lentilles moi aussi !
    Je suis rassurée , tu vas continuer avec de bonnes recettes !

  • richard a écrit le 28 juin 2016

    Economique qui plus est. Combien de repas en perspective avec les cuisses d’un mille pattes ?
    Votre article, plutôt complet, me laisse néanmoins sur ma faim dans la mesure où la position des fabricants d’insecticides n’y est pas abordée. Plutôt du rouge ou plutôt du ver ? Oh punaise, quel lapsus révélateur, plutôt du vert bien évidemment.
    Ne prenez pas la mouche mais vous venez de me foutre un sacré coup de cafard. Je vais de ce pas me jeter au fond d’un puy pour y rejoindre des lentilles. Mais qui sait, un jour je me satisferai certainement d’une boite de taons au naturel.

  • insectes comestibles bio a écrit le 28 juin 2016

    Merci pour cet article, si vous voulez avoir plus d’informations sur les insectes comestibles bio, je vous conseil de visiter ce blog http://www.insectebio.com/
    Bien à vous
    David

  • Pascale a écrit le 28 juin 2016

    J’ai mangé des vers de farine aromatisés à la provençale. Ça croustille un peu sous la dent et ça n’à quasiment aucun goût. Pas prête à laisser tomber le foie gras pour ces petites bestioles. Cela dit j’étais contente d’avoir surmonté mon dégoût !
    Enfin rien de bien extraordinaire.
    Merci pour ce bel article et continuez de nous regaler avec vos excellentes recettes.

  • ManueB a écrit le 29 juin 2016

    l’année dernière j’y ai gouté !!! une ptite bestiole croquante ! bon ça croque…. j’ai gouté ! mais juste une !
    une plus grosse bête j’aurais du mal !

    manue :))

    • Anne a écrit le 29 juin 2016

      hihi 🙂 C’est déjà bien d’en avoir goûté une. Bravo

  • Charles a écrit le 30 juin 2016

    Il y a pas mal d’années j’avais fait un déplacement professionnel en Corse et à la fin du repas bien (très , très ) arrosé nous avions eu un vieux fromage qui se déplaçait tout seul à cause des asticots . Je dois dire que c’est ma seule expérience dans ce domaine et je ne pense pas que je la renouvelai à jeun à moins que j’y sois forcé . Mais après tout les grenouilles et autres escargots … Certainement des préjugés culturels Saludo de Sevilla

    • Anne a écrit le 30 juin 2016

      Argh, je vois très très bien cet horrible fromage. Moi impossible de manger ça 🙂

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Les  couleurs de l'Irlande
J'adore aller au marché ; et vous ? #enPhase #activia #marché
Highbank Orchards - Cuffesgrange - Irlande
Les dernières tomatesde la saison - marché de Brive la Gaillarde
Sur le vif...
Fermer