P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Fromage : le b.a-ba

Photothèque Fromages Produits et Ingrédients

Assortiment de fromages (c) D Meignan CNIEL

Assortiment de fromages (c) D Meignan CNIEL

Saviez-vous qu’un français achetait en moyenne 12,5 kg de fromage par an ? Je trouve cela énorme mais il faudrait que je regarde de plus près ma consommation personnelle 🙂

 

On compte les fromages par milliers. Du célèbre camembert au Comté en passant par le Brocciu ou le l’Ossau-Iraty, le fromage est une véritable institution en France. Un véritable patrimoine reconnu et protégé, puisque 45 fromages prétendent à l’Indication Géographique Protégée (IGP) et à l’Appellation d’Origine Protégée (AOP).

Les méthodes de fabrication diffèrent d’une région à l’autre, correspondant à un terroir, une identité culturelle, et dépendent de la culture alimentaire, de l’altitude ou encore des coutumes. Mais quels que soient sa forme, sa texture et son goût, le fromage, dans toute sa diversité et sa richesse, fait partie de notre patrimoine gastronomique et culturel. N’ayant cessé d’évoluer depuis le Néolithique (8ème millénaire avant J-C), le fromage s’adapte aujourd’hui aux nouveaux usages et envies des consommateurs.

 

Dégusté à l’apéritif, en en-cas variés autour d’associations originales, et en tant que véritable ingrédient culinaire, le
fromage sort de son traditionnel plateau et se savoure à de nombreux autres moments de la journée.

Le fromage fait en effet partie des aliments possédant cette fameuse « cinquième saveur », l’umami. Car si on a longtemps cru que le corps humain ne pouvait reconnaître que quatre saveurs de base – le sucré, le salé, l’amer et l’acide – l’umami a officiellement été reconnu en 1985 comme cinquième saveur. Terme japonais pouvant être traduit par « goût savoureux », l’umami est naturellement présent dans les produits fermentés et vieillis, donc dans les fromages.

Il produit un après-goût durable et doux, provoque la salivation et la sensation de «fourrure» sur la langue, en stimulant la gorge, le palais et le dos de la langue.

Roquefort Société® ©Manuel Hyunh

Roquefort Société® ©Manuel Hyunh

Conseil nutritionnel

Pour ses qualités nutritionnelles, il est recommandé de consommer une part de 30 g de fromage par jour.

Astuces :

  • Pour le choisir : Un fromage qui change d’aspect est un fromage qui s’affine. La couleur de sa croûte donnera une indication sur sa maturité.
  • Pour le conserver : Il doit être conservé au réfrigérateur à 4°C environ, emballé dans un papier adapté (d’origine ou film plastique) pour éviter qu’il ne sèche.
  • Pour le servir : Il faut le sortir une heure avant de le consommer, ainsi ses arômes se révèlent.

Quelques tours de passe-passe

Date de péremption qui approche ou légèrement dépassée, petits morceaux de fromages variés qui s’ennuient dans le réfrigérateur, restes de raclette… : il n’est pas rare de se retrouver avec des morceaux de fromage. Mais pas question de jeter le plus gastronomique des produits laitiers !

Fromages (c) Dmitry Lityagin shutterstock

Fromages (c) Dmitry Lityagin shutterstock

Alors que faire avec ?

  • Râpé, coupé en dés ou taillé en copeaux, le fromage donne en effet du goût à toutes les salades composées et soupes de légumes.
  • Il se glisse aussi dans des tartes, des cakes salés ou des pommes de terre farcies.
  • Il se laisse fondre pour faire de sauces onctueuses à savourer avec des pâtes ou une viande blanche.
  • Autre option : les croquettes ou fromages panés qui connaissent toujours un franc succès !

Source : D’après un CP du CNIEL

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 2 février 2016

    oh moi j’en achête surement beaucoup beaucoup plus que ça !!

    bon mardi Anne

  • Isabelle de Castelnau a écrit le 2 février 2016

    Il faut savoir que beaucoup de fromages se congèlent très bien !

  • Bleck a écrit le 2 février 2016

    Bah bah bah bah bah bah bah bah… eh bé j’ai connu d’autres temps, d’autres moeurs que lis-je « il doit être conservé au réfrigérateur » !! horreur et damnation… au ré-fri-gé-ra-teur le from’ton, à côté du kil de rouge et de la tablette de chocolat grand cru, naturellement…. bah bah bah bah bah…

    Une bise, Anne.

    Bleck

  • Christel a écrit le 2 février 2016

    Alors là, si tu veux une spécialiste, je suis là. J’adore ça. En fait, c’est sentimentale : toute petite, mon grand père m’a aiguisée le palais pour détecter ceux qui ont du goût, les pâteux, etc.. Et puis quand j’étais étudiante en école de journalisme, je travaillais dans une grande surface pour gagner quelques sous et figure toi, qu’ils avaient eu le nez creux parce qu’ils m’avaient mise au rayon fromage. On en avait plus de 450 différents. Je crois que j’ai un peu profité de mon poste pour tous les goûter 🙂

  • @nnie a écrit le 2 février 2016

    je me suis fait une gourmandise ch’ti durant le week-end : au p’tit déj’, baguette fraîche et camembert que j’ai trempé dans mon bol de café !!!!!!!
    oui oui ! vous avez bien lu !
    cela aurait été encore meilleur si j’avais eu du maroilles !

    je suis « très fromage » mais, après ma gourmandise du w.end, je me mets au régime « sans » pour mes douleurs de sexa +++ (voir ici http://www.medisite.fr/mal-de-dos-mal-de-dos-6-causes-auxquelles-on-ne-pense-pas.858378.50.html?page=0%2C2)

    • Anne a écrit le 3 février 2016

      Merci du partage, ca peut être utile à d’autres 🙂

  • Barbara a écrit le 4 février 2016

    pardon je vais t’embêter hier j’ai lu un article où on parlait de 26kg par an (Femme actuelle) du coup ????? je m’interroge?

    • Anne a écrit le 5 février 2016

      Je ne sais pas Barbara. Moi j’ai eu cette info.

      • Barbara a écrit le 6 février 2016

        j’ai cherché dans Google etc à ch fois je tombe sur un chiffre proche de 26kg

        bon c’est pas important ( c’est « juste » parce que j’avais relayée ton info à mon époux ) dans le doute j’en parlerai pas ailleurs 😉

        bon weekend

        • Anne a écrit le 6 février 2016

          Merci pour l’info Barbara 🙂

Sur Google Plus
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Ardmore Beach - irlande
Découvrir de nouvelles saveurs : la tetragone cornue - Vous connaissez ? Découverte dans le jardin familial - #enPhase #activia
High tea - Castle Durrow
From Irlande with
Sur le vif...
Fermer