Une journée au Château Larrivet Haut Brion, Pessac-Leognan

Château Larrivet Haut-Brion

Château Larrivet Haut-Brion

Il faisait froid mercredi dernier lorsque je suis arrivée au Château Larrivet Haut Brion. Les premières gelées de l’année avaient blanchi la campagne et c’était magnifique.  Pour ceux qui n’habitent pas Bordeaux (les pôôôôvres …), cette propriété se situe sur l’appellation Pessac Leognan à environ 15 minutes au sud de Bordeaux.

Au programme de cette journée : Découverte de l’appellation, du Château et de ses vins, ainsi qu’un atelier culinaire avec accords mets vin avec Audrey, Nathalie, et Dorian pour la partie cuisine, Anne Victoire, Hélène, Mailys et Emma pour la partie vin.

Un peu d’histoire : 

Le nom de ce prestigieux Château Bordelais a varié au fil de son histoire. Tout d’abord Château de Canolle, puis La Rivette, puis Château Haut Brion Larrivet, il n’acquiert son nom d’aujourd’hui qu’entre 1928 et 1929. Alors que son patronyme de Château Haut Brion Larrivet semblait être le bon, son célèbre homologue, le Château Haut Brion décide de faire la chasse à tous ses voisins ayant Haut Brion dans leur nom. Il y réussit pour nombre d’entre eux à l’exception notable de 2 châteaux : le Château Les Carmes Haut Brion et notre hôte.

Le deal de l’époque a été de transformer le Château Haut Brion Larrivet en Château Larrivet Haut Brion.

La propriété n’a pas connu de vicissitudes qu’au niveau de son nom. Ayant compté une centaine d’hectares à son heure de gloire, elle périclite dans les années 30  : crise de la viticulture, arrachage successif, vente de parcelles. Bref, la propriété se meure.

En 1987, Philippe Gervoson (l’actuel propriétaire) et son père sont à la recherche d’un Château dans le Bordelais. Ils jettent leur dévolu sur cette propriété. A cette époque, sa superficie n’est plus que de 17 hectares et le château a été vendu à un particulier.

Depuis cette acquisition, la famille Gervoson ayant fait fortune dans l’agro-alimentaire s’est attelée à la tâche de redonner à cette propriété ses lustres d’antan et c’est chose faite aujourd’hui. La propriété compte aujourd’hui environ 100 hectares : 75 sont plantés en vigne, 13 hectares forment le parc (dont le futur jardin d’Ivresse) et le reste sont des bois. Le château a de son côté pu être racheté.

Château Larrivet Haut Brion (c) Rudy Jacques

Château Larrivet Haut Brion (c) Rudy Jacques

Et les vins me direz-vous ? 

Comme je vous le disais plus haut, les vignes se situent sur l’appellation Pessac Leognan.

  • 10 hectares sont dédiés au vin blanc avec le cépage Sauvignon blanc (le cépage unique des Demoiselles De Haut Brion) et le cépage Sémillon (qui entre, avec le Sauvignon blanc, dans l’assemblage du Château Larrivet Haut Brion).
  • 65 hectares sont dédiés au vin rouge avec le cépage Merlot (environ 50%), le Cabernet Sauvignon (45%) et le Cabernet Franc (5%).

Ces différences de cépages permettent des différences de style. Par exemple pour les vins rouges, le château est construit sur une base de Cabernet Sauvignon alors que Les Demoiselles de Haut Brion est construit sur une ossature de Merlot. C’est le passionnant Bruno Lemoine, le directeur général qui vinifie. Cet ingénieur agronome passé pas plusieurs châteaux prestigieux, apporte toute son expérience et travaille les vins du château dans un esprit très haute couture.

Les Demoiselles de Larrivet Haut Brion

Les Demoiselles de Larrivet Haut Brion

Ceci peut peut être vous paraitre bizarre mais ces nuances sont possibles car nous sommes ici sur un terroir situé à la croisée des chemins entre Médoc et Saint Emilion. J’aime d’ailleurs particulièrement les Pessac Leognan pour cette raison.  Ils allient le style puissant issu du Cabernet Sauvignon au fruité du Merlot.

Les vins sont très élégants, très équilibrés, pas trop puissants. Il ont une capacité de vieillissement mais peuvent également se consommer rapidement. Donc que vous décidiez de le consommer tout de suite ou de l’oublier dans une cave tout lui va.

On a ici l’alliance du meilleur des 2 terroirs. Si vous ne connaissez pas cette appellation et ce Château, essayez, vous serez conquis j’en suis sûre.

Côté recettes, je vous remets le lien d’une de celles réalisées ce jour là : Velouté de lentilles aux tomates et cumin accompagné  d’un Château Larrivet Haut Brion rouge 2011, aux notes florales et fruitées dans son premier nez puis s’ouvrant sur des arômes empyreumatiques (brûlés) mêlant zan, toasté et épices. Sa structure en bouche est ronde et ses tannins soyeux.

L’offre oenotouristique :

En plus des visites à la propriétés (avec dégustations d’huîtres, de fromages etc.) et des  oenofolies imaginées en 2011 par Emilie Gervoson dont je vous ai déjà parlé, le château est en pleine élaboration du premier jardin dédié au vin. Il est actuellement, comme vous pouvez le voir sur cette photo, en train de sortir de terre

Emilie Gervoson dans le Jardin d'Ivresse - Château Larrivet Haut Brion

Emilie Gervoson dans le Jardin d’Ivresse – Château Larrivet Haut Brion

Sa réalisation a été confiée à la paysagiste Soline Portmann avec la complicité d’Emilie Gervoson. Prenant place au sein du parc naturel du château, ce Jardin d’Ivresse se caractérisera par une scénographie végétale originale et mouvante autour de l’analogie vins/jardins.

Dès à présent, les visiteurs peuvent admirer depuis le chai du château sa structure land art déployée tout en perspective, dans l’esprit d’une parcelle de vigne. Chaque création du Château Larrivet Haut Brion y trouvera sa traduction végétale (arômes, couleurs, textures). J’ai hâte de voir le projet fini.

Château Larrivet Haut Brion – Chemin Haut-Brion – 84, avenue de Cadaujac – 33 850 Léognan.

Tags : , , , , , ,
  • Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Autres Services
Commentaires
  1. J’y ai goûté je crois il y a 3 ans, ils m’avaient offert une bouteille de rouge et une de blanc, et celle de blanc a voyagé jusqu’à Malte pour une jolie photo …. c’était amusant (et le vin était bon !) – Apparemment vous avez passé une bonne journée avec Dorian !

    #1 - argone le 18 janvier 2016 Répondre
  2. sympathique journée

    #3 - Barbara le 18 janvier 2016 Répondre
    • Oh oui 🙂 Bonne soirée Barbara

      #4 - Anne le 18 janvier 2016 Répondre
  3. oh la la Anne ! tu n’es que sur des bons plans !
    veinarde !

    #5 - @nnie le 18 janvier 2016 Répondre
  4. Santé alors… Si c’était bon…

    #7 - Christel le 18 janvier 2016 Répondre
  5. Bonjour,
    Ce vin est exceptionnel. J’ai également visité le château, l’accueil y est chaleureux. Je recommande la visite et défie quiconque de ne pas y repartir avec une caisse de vins.

    #9 - Elisa le 4 mars 2016 Répondre

Laisser un commentaire


LibStat
Fermer