P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Haricots verts : le b.a-ba

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Haricots verts (c) Kzenon shutterstock

Haricots verts (c) Kzenon shutterstock

Je ne prépare pas souvent des haricots verts pour la bonne raison que je déteste les équeuter. Je trouve ça d’un ennui absolu. Mais c’est sûr que les haricots verts frais vs les haricots verts surgelés ou en boite, cela n’a rien à voir de chez rien à voir.  La solution c’est trouver de la main d’oeuvre pour équeuter avec vous, histoire que tout ceci aille plus vite.

Pour la saison du haricot vert, il faut compter entre juin et septembre. Les haricots verts produits en France (18 599 tonnes) viennent principalement de Bretagne, du Nord-Pas de Calais et d’Aquitaine. La consommation moyenne de haricots verts frais est estimée à 800 g/an/Français, ce que j’ai trouvé absolument ridicule.

Il ne doit pas y avoir que moi qui déteste équeuter les haricots verts mais quand même.

Les différentes variétés 

Longue gousse fine, plus ou moins étirée, le haricot vert est classé en 3 catégories : filet, mange-tout et filet mange-tout. Saviez vous que certains haricots verts étaient …..jaunes ?

Je vous promets je n’ai rien bu ! Je vous parle des haricots-beurre !

Mais commençons par le commencement :

  • Le classique, le haricot filet :  Sa longue gousse fine et lisse qui file entre vos doigts tient très bien à la cuisson et reste craquante à souhait. Les haricots filets sont répartis en fonction de leur calibre :
    • moyen : largeur de gousse supérieure à 9 mm,
    • fin : largeur comprise entre 6 et 9 mm,
    • très fin : largeur inférieure à 6 mm.
  • Le gourmand, le haricot mange-tout : Il existe plusieurs types de haricots mange-tout : d’un côté le mange-tout à gousse verte avec ses nuances de vert clair, de l’autre un haricot jaune, particulièrement fondant en bouche : le haricot beurre.
Haricots beurre (c) Diana Taliun shutterstock

Haricots beurre (c) Diana Taliun shutterstock

  • l’équilibré, le filet mange-tout :  Pour tout vous dire, je n’avais jamais vu cette variété. Issu de croisements entre les deux variétés précédentes, ce haricot combine toutes leurs qualités !

Fidèles à la tradition, les Français préfèrent toujours la longue gousse du haricot filet alors que le mange-tout de gros calibre s’est imposé partout ailleurs. Dans d’autres pays du monde, on aime notamment le couper en morceaux. (source : www.fruitsetlegumesfrais.com)

Comment choisir les haricots verts

  • Choisissez d’abord la catégorie :  moyen, fin ou extra-fin. Selon la norme européenne, seuls les haricots filets très fins peuvent être classés dans la catégorie extra. Les gousses doivent être gonflées, très tendres, sans défauts, sans fils, ni grains.
  • Soyez attentif à l’origine : en été, préférez des haricots produits en France. En hiver, le haricot du Kenya reste une valeur sûre mais bon, pour moi, les haricots verts c’est juste à la saison et puis c’est tout.
  • Le haricot doit être fin, long et ferme. Plus il est gros, plus vous risquez de trouver des fils.
  • Un haricot frais doit se rompre immédiatement si vous le pliez. Vous verrez alors une goutte d’eau perler à l’endroit où vous avez cassé la gousse.
  • Cherchez un produit sans taches avec une couleur uniforme.
  • Les haricots beurre doivent être d’un beau jaune qui évoque… le beurre, évidemment ! N’hésitez pas néanmoins à les prendre encore un peu verts.
Haricots verts (c) dcwcreations shutterstock

Haricots verts (c) dcwcreations shutterstock

Comment conserver les haricots verts 

Vous pourrez les conserver quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comment cuisiner les haricots verts

Il faut d’abord les équeuter puis bien les nettoyer. Ensuite, plusieurs modes de cuisson sont possibles. La cuisson vapeur est recommandée pour préserver les nutriments du haricot vert. On peut aussi le plonger dans une grande casserole, puis le faire rissoler à la poêle.

Ensuite vous pouvez les manger chauds (avec de l’ail et du persil, j’adore), ou en salade (c’est super bon aussi).

Dans les pays anglo saxons ils sont souvent servis coupés en morceaux.

Haricots verts coupés en morceaux (c) yuliaisupova shutterstock

Haricots verts coupés en morceaux (c) yuliaisupova shutterstock

Quelques conseils pour la cuisson :

  • entre 15 et 20 minutes dans une grande quantité d’eau salée. Plongez les haricots dans l’eau glacée dès la fin de la cuisson. Ils conserveront ainsi leur teint vert tendre, car l’eau froide fixe la chlorophylle.
  • Entre 10 et 15 minutes à la vapeur dans une cocotte-minute ou un autocuiseur.

Cliquez ici pour découvrir toutes mes recettes utilisant des haricots verts.

Bon appétit !

Allez on en discute ?
Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 200
followers
Pinterest
415 300
followers
Instagram
26 600
followers
#teasing ;) bientôt la recette ❤
Je vous souhaite une excellente année 2017 pleine de joie, de bonheur de santé, de beaux voyages et de gourmandise ❤
Le #bêtisier 2016 est sur le Blog.;) Lien dans ma bio #jdcjdr
Enjoy et bon réveillon ❤
Les patates c'est la vie ;) Pompadour et rattes du Touquet today
Sur le vif...
Fermer