P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Molokheya tunisienne

Boeuf Plats complets

Molokheya

Molokheya

C’est un plat tunisien que je vous propose aujourd’hui. Sylvie, dont les parents vivaient à Sousse, a eu envie de retrouver cette saveur d’enfance et m’a expliqué comment faire. C’était un plat très familial qui était réalisé avec des bas morceaux de boeuf (bourguignon) ou d’agneau (collier) m’a-t-elle expliqué.

Il vous faut pour 4 / 6 personnes :

  • 800 g de boeuf (morceaux pour Bourguignon)

=> Pour la marinade

  • 3 feuilles de laurier
  • 1 grosse tomate épluchée, épépinée et  coupée en morceaux
  • 3 grosses gousses d’ail pelées, dégermées et pressées
  • 1 cuillère à café de concentré de tomates
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de ras el hanout
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 4 grains de coriandre concassés
  • 1 petite cuillère à café d’harissa
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

=> Pour la sauce :

  • 200 g de poudre de Molokheya (cliquez pour la découvrir) – Magasins d’épices ou épiceries orientales
  • 150 ml d’huile d’olive
Mloukhia en poudre

Mloukhia – Molokheya en poudre

La veille :

=> Préparation de la sauce

Délayez la poudre à froid avec 150 ml d’huile d’olive. Procédez en 3 fois, en mélangez constamment au fouet pour ne pas avoir de grumeaux. Ajoutez ensuite 3 litres d’eau bouillante, doucement, louche par louche en mélangeant constamment.  Vous obtenez une consistance visqueuse et gluante, c’est normal.

Faites chauffer à très faible ébullition, à couvert pendant 4 heures en remuant de temps en temps.

Au fur et à mesure de sa cuisson, elle va perdre le côté visqueux.

Mélange poudre et huile

Mélange poudre et huile

=> Préparation de la marinade

Dans un saladier mettez les morceaux de boeuf, les 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, la tomate mondée, le laurier, l’ail pressé, le concentré de tomates, l’harissa, le sel et les épices. Mélangez et laissez mariner toute la nuit.

Le jour J :

Mettez la viande et les ingrédients de la marinade dans la sauce et faites cuire 3 heures à couvert, toujours à très faible ébullition. Quand c’est cuit, l’huile doit remonter à la surface. C’est signe que c’est prêt.

Molokheya

Molokheya

La molokheya doit comporter beaucoup de sauce et se mange avec du pain. Sa couleur est vert foncé, même si cela ne se voit pas beaucoup sur la photo. Sa saveur est très végétale, très herbacée, assez surprenante mais c’est délicieux.

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Michelle a écrit le 26 avril 2015
    5

    Bonjour ,
    J’ai déjà fait cette recette,c’est super bon !

    • Anne a écrit le 26 avril 2015

      Merci Michelle

    • Mamie a écrit le 12 décembre 2015
      5

      Merci pour cette recette un délice

      • Mamie a écrit le 12 décembre 2015

        C est un délice merci pour cette recette

      • Anne a écrit le 13 décembre 2015

        Merci 🙂

  • nassima a écrit le 10 mai 2015
    5

    Bonjour, Salam

    je fait la mouloukhiya au moins une fois par an pas plus pour mon mari(trop long), je faisais une autre recette puis j’ai tester la votre et j’ai bcp aimée et je garde votre technique car elle a bcp plus de goût.
    après selon le type de viande je la mettrai au début ou le lendemain comme votre recette.

    merci!!!

Les commentaires
  • lepointe danielle a écrit le 25 avril 2015

    Pour rester dans les plats tunisiens , mon père nous faisait la rate farcie , j’adorais ça , mais il nous a quitté ily a dix ans et je n’avais pas noter la recette . Si vous l’avais merci de me l’envoyer .

    • Anne a écrit le 26 avril 2015

      Je n’ai pas désolée

  • AIDAN Hélène a écrit le 25 avril 2015

    Bonjour papilles et pupilles
    Ma recette est différente et plus facile mais tout autant délicieuse c celle de ma maman pour sûre
    Bises

  • cat a écrit le 25 avril 2015

    perso, cela ne me fait pas envie du tout !!!!!! j’en ai mangé une faite par une algérienne et c’était aussi consistant que des épinards hachés, cela ne faisait pas une sauce comme cela donne l’impression sur ta recette !!! mais la ça ne me plairait pas !!! mais c’est surement bon !!! pourtant je préfère de loin la cuisine tunisienne a l’algérienne , pour une fois c’est l’exception qui confirme la règle !!! bon week end

  • chouchie a écrit le 25 avril 2015

    Merci pour cette belle découverte , je ne connais pas ce plat.
    Tu penses qu’on peut trouver ces épices à Eurasie ?
    Bisous Anne

    • rim a écrit le 26 avril 2015

      Pour ajuster la recette, il faut un oignon et de la coriandre moulue comme épice (tabil) pour relever le goût, mettre un piment vert à la fin de la cuisson.
      merci d’avoir fait honneur à une de nos recettes traditionnelles et des plus appréciées

    • Anne a écrit le 26 avril 2015

      Peut être, je n’ai pas regardé. Sinon peut être au Dock Des Epices ? Ou alors sûrement du côté de Saint Michel

  • vava88 a écrit le 26 avril 2015

    Recette alléchante et qui nous changera du bourguignon.
    Merci

  • ManueB a écrit le 26 avril 2015

    encore une découverte, je ne connais pas du tout ces épices !!

    bon weekend

    manue :))

    • Anne a écrit le 26 avril 2015

      Moi non plus cela a été une découverte 🙂

  • Raja B Alaya a écrit le 26 avril 2015

    C’est un sacrilège de mettre le cumin dans la mloukhia , ça fausse complètement le goût . La viande doit être fondante . On généralement on prépare la Mloukhia la veille . Plus elle mijote mieux elle est .

  • 120streetcook a écrit le 26 avril 2015

    ça donne super envie j’ai une amie tunisienne qui m’avait préparé un plat un peu similaire, je ne me rappel plus du nom^^ mais c(était avec de l’agneau beaucoup de harissa et de tomate. mais ta recette a l’air super bonne bravo merci pour la découverte

  • ACT a écrit le 29 avril 2015

    Bonjour,

  • ACT a écrit le 29 avril 2015

    Bonjour,
    Le message précédent est parti trop vite.
    Chez nous, on commence par faire revenir un ou deux piments rouges séchés, jusqu’à ce qu’ils colorent bien. Puis, on les met sur une assiette et fait revenir la viande qui aussi est mise de côté.
    La poudre se prépare en fait comme une béchamel, l’huile d’olive replaçant le beurre et l’eau, le lait.
    Puis sans attendre, dans ce jus, en effet gluant, nous rajoutons la viande, la coriandre, beaucoup de sel ( ce plat en nécessite beaucoup), le piment, l’ail et le laurier.
    Le secret de ce plat pour qu’il soit bien digeste est de rajouter un gros bouquet de menthe qui fondra tout le long de la cuisson.
    Puis faire cuire à petit feu, pendant plusieurs heures en remuant de temps en temps pour bien râcler le fond.
    La viande doit se détacher toute seule d’où l’intérêt de la mettre dès le début.
    Ensuite, ce plat se mange avec du pain: pour les petits, on met un couronne de petits morceaux de pain tout autour de l’assiette et une grande serviette autour du coup.
    Dieu, que c’est bon ! Ce plat est typique de Sousse.

    • Mizouni@yahoo a écrit le 18 avril 2016

      Ce plat n’est pas typique de Sousse mais de toute la Tunisie chaque à sa façon propre à Tunis on la fait différemment sans tomate avec de l’ail du laurier de la menthe séchée et de l’harissa maison

  • Thésy a écrit le 23 janvier 2016

    Je procède de la même manière mais en mettant deux litres d’eau au lieu de trois,le résultat est plus onctueux.Quand à la viande papilles et pupille a raison,la viande se met le lendemain dans la Molokheya qui a été préparée la veille pour éviter de mettre la viande dans la préparation chaude ce qui durcirais la viande

    • Anne a écrit le 24 janvier 2016

      Merci de ton partage d’expérience

  • Joséphine a écrit le 21 novembre 2016

    Mes grands-parents sont tunisiens… j’adore ce plat !
    En revanche ma mamie le prépare avec des tripes, je ne sais pas si c’est spécifique à une région particulière de la Tunisie.
    Merci de faire découvrir aux autres cet incroyable plat !

  • Paul a écrit le 26 novembre 2016

    Ma mère LA faisait très bien je LA fait moi aussi ET un jour j ai essayé de la faire ET d y ajouter des pommes de terres cuites à la vapeur, POUR manger un peu moins de pain 😜 Ça va très bien avec je vous le conseille 👍🏻

Sur Facebook
Sur Hellocoton
  • Happy-pillz a écrit le 25 avril 2015

    J’ai été en tunisie et l’ai goutée. Une tuerie!
    Merci pr la recette 😉
    http://happy-pillz.com

  • lifeofmaterials a écrit le 25 avril 2015

    Ca fait plus de 10 ans que je n’en ai pas mangé, je TUERAIS pour une Molokheya c’est tellement bon !
    Je veux essayer d’en faire une, mais elle ne sera jamais aussi bonne que celle qu’on me faisait en Tunisie 🙁

  • sensoussi a écrit le 26 avril 2015

    je suis bien d’accord, je serais ravie moi aussi d’en manger une , une vraie, made par une maman, la mienne était délicieuse j’en avais fais une recette….

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 200
followers
Pinterest
415 300
followers
Instagram
26 600
followers
Aujourd'hui à l'heure où les vignes sont gelées ❄ 100 professionnels du monde du vin dégustent environ 1500 crus dont vous retrouverez une partie dans les foires aux vins Carrefour - c'est la 1ere étape de la sélection ; tous les vins recevant moins de 13/20 sont éliminés super intéressant
#teasing ;) bientôt la recette ❤
Je vous souhaite une excellente année 2017 pleine de joie, de bonheur de santé, de beaux voyages et de gourmandise ❤
Le #bêtisier 2016 est sur le Blog.;) Lien dans ma bio #jdcjdr
Enjoy et bon réveillon ❤
Sur le vif...