P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Rattes cuites au four

Féculents Végétarien

Rattes cuites au four

Rattes cuites au four

Je ne sais pas d’où vient l’expression se mettre la rate au court-bouillon, se faire du mauvais sang pour ceux qui ne connaissent pas ? Vous savez vous ? J’ai regardé sur google mais rien de bien précis à part que c’est le titre d’un roman de San Antonio.  Enfin bref, je m’égare.

Vous avez donc acheté des petites rattes du Touquet et ne savez comment les préparer ? Pas de panique, testez cette cuisson au four et vous vous régalerez. En plus point besoin de les peler et ça c’est top, parce qu’éplucher les rattes c’est un peu relou pour tout vous dire vu la taille des patates.

Bref, merci qui ?

Il vous faut pour 4/6 personnes :

Préchauffez le four à 180°C.

Frottez les rattes avec une petite brosse sous l’eau froide.  Séchez-lez. Mettez les dans un saladier et ajoutez l’huile d’olive, le poivre, le paprika et le thym émietté. Mélangez bien. Déposez dans un plat allant au four, assez grand pour qu’il n’y ait qu’une couche en épaisseur.

Rattes du Touquet - Sachet et avant cuisson

Rattes du Touquet – Sachet et avant cuisson

Enfournez pour 35 à 40 minutes de cuisson (en fonction de la taille des rattes et de votre four), chaleur tournante. Pour vérifiez la bonne cuisson, enfoncez une lame de couteau dans une pomme de terre, elle doit s’enfoncer facilement.

Saupoudrez à la sortie du four avec le sel de Maldon (pour le côté croquant que cela apporte) et servez immédiatement. Vous pouvez pour une version plus gourmande, mettre un bon morceau de beurre sur les pommes de terre ou encore servir avec de la crème fraîche épaisse (ou fromage frais), salée et poivrée dans laquelle vous incorporez quelques brins de ciboulette ciselée.

Rattes cuites au four

Rattes cuites au four

Très simple et délicieux.

Allez on en discute ?
Les avis
  • Regine a écrit le 9 mars 2015
    5

    Je le avec des pommes de terre normales en « potetos ». Un delice

  • Loredana a écrit le 13 juillet 2016
    5

    Bonjour! Votre recette est parfaite ces rattes au four sont un délice tel qu’on les remange pour la 2 eme fois cette semaine! Bonne vacances….

    • Anne a écrit le 13 juillet 2016

      Merci bonnes vacances tout pareil

Les commentaires
  • france72 a écrit le 8 mars 2015

    Oh lala, tu me donnes faim ; je vais vite aller chercher un kg de rattes au marché et les mettre au four en suivant ta recette, ça doit être bien bon ! Bisous et bonne soirée

    • Anne a écrit le 8 mars 2015

      Bonne soirée à toi aussi 🙂

  • Fabienne T a écrit le 8 mars 2015

    la rate dont il est question, n’est pas la pomme de terre mais la rate, l’organe!!

    • Anne a écrit le 8 mars 2015

      Fabienne, c’était de l’humour …. #flop

  • corinne a écrit le 8 mars 2015

    Pour l’expression « se mettre la rate au court-bouillon » l’origine semble inconnue, mais on l’a fait généralement remonter au milieu des années 1960 avec un ouvrage de San-Antonio.
    Quand à tes rattes au four, simple, rapide et délicieux…parfait quoi!

    • Anne a écrit le 8 mars 2015

      mdr, pour San Antonio, c’est marqué dans l’article :p

      • corinne a écrit le 9 mars 2015

        J’avais bien lu l’article, Anne, simplement il semble que çà soit aussi l’origine de l’expression….:-)

  • Natalia a écrit le 8 mars 2015

    Chere Anne (pas d’accents):

    Je ne connais pas les rattes, mais pour la photo, ils semblent les « fingerlings » nous avons ici, a New York.
    Est-ce que c’est la meme chose?

    Natalie de New York

    • Anne a écrit le 9 mars 2015

      Alors là Natalia, je ne sais pas du tout.

  • Bleck a écrit le 9 mars 2015

    C’est magique, je viens de te retrouver via le Blog de Denis sur un sujet île paradisiaque/seins nus/sexes floutés et nous revoilà dans la friteuse… la vie est magique, je t’embrasse.

    Bleck

    • Anne a écrit le 9 mars 2015

      Hii 🙂 Je suis ravie de te voir. Comment vas tu ? Je t’embrasse

  • argone a écrit le 9 mars 2015

    C’est si bon les rattes, j’adore aussi !

  • Melly a écrit le 9 mars 2015

    a parté : on dit « courir comme un dératé » (vite) – on enlève la rate aux chevaux de courses pour qu’ils courent plus vite –

    je le sais car on m’a enlevé la rate lors d’un accident de voiture et c’est ce que je chirurgien m’a expliqué – danger : on ne sent plus la fatigue …

    c’était juste un clin d’oeil non culinaire évidemment –
    mais peut-etre que la rate des chevaux ils la mettent au court-bouillon et que c’est très bon ? (pardon !)

    en tout cas merci pour tous ces articles, Annes aux pupilles et papilles !

  • Bergamote a écrit le 9 mars 2015

    J’ai trouvé ça : « Il faut entendre par rate, la ration et par bouillon, une mesure du Moyen-Âge. (…) La mesure pouvait être rase (courte) ou plus généreuse, bombée. Exemple: Je vis chichement, j’ai la rate au court bouillon. »

    D’après ce que j’ai lu, le bouillon était une unité de mesure pour le sel par exemple.

    A creuser 🙂 (c’est peut-être totalement faux ?)

    • Anne a écrit le 9 mars 2015

      Oh merci beaucoup pour ces informations passionnantes

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...
Fermer