P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Pouding chômeur

Gâteaux pour toute la famille Québec Voyages

La neige à Montréal ©Marc Bruxelle shutterstock

La neige à Montréal ©Marc Bruxelle shutterstock

Il faisait super froid à Montréal la semaine dernière. Moins 29°C ressenti le dernier jour. Ca piquait !  Mais c’était superbe de contempler toute cette neige. Je crois que je n’en avais jamais vu autant. Et je comprends en voyant le froid polaire pourquoi il est important de manger sucré. Parce que du sucre, dans le pouding chômeur, il y en a ! Rien que de lire la recette, tu sens le diabète arriver.

Un pouding chômeur ? Mais qu’est ce que c’est ? Cela ne vend pas franchement du rêve !

Le pouding chômeur si vous êtes québécois vous connaissez. Ou alors si vous vous intéressez à la nourriture. Ou encore si vous êtes passé au salon du blog culinaire il y a quelques années.  Nathalie, l’auteur du très joli blog Itinéraires gourmands d’une amoureuse des desserts en avait proposé un dont certains se souviennent encore.

Le pouding chômeur

Le pouding chômeur

Wikipedia nous apprend que ce dessert traditionnel québécois et acadien date de la crise économique de 1929. Il est toujours très populaire aujourd’hui,  servi aussi bien à la maison, dans des restaurants que dans les cabanes à sucre. Son nom fait référence à ses ingrédients peu chers. C’est en fait un gâteau imprégné d’un sirop réalisé avec de la cassonade et de l’eau (ou encore d’un mélange de sirop d’érable, cassonade et eau).

Sirop d'érable

Sirop d’érable

Pour vous proposer cette recette, j’ai fait un mix entre la recette de Nathalie et celle de Catherine, notre hôte à Montréal. J’avoue avoir peiné à mettre autant de sucre dans un gâteau (Oh Mon Dieu) mais je me suis dit, allez hop, il faut essayer une recette locale quitte après à l’adapter à mes goûts.

Une fois l’avoir testée, je me suis dit, bon sang, il faut diviser la quantité de sucre au moins par deux ou aller habiter dans le grand nord pour dépenser des calories en masse ^-^.

Comme ils disent là-bas c’est un dessert cochon !

Pouding chômeur

Pouding chômeur

Voici la recette :

Pour le gâteau :

  • 225 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 60 g de beurre
  • 200 g de cassonade
  • 1 oeuf
  • 250 ml de lait

Pour la sauce :

Préchauffez le four à 180 °C.

Versez la levure chimique dans la farine, mélangez.

Mettez dans un saladier le beurre et le sucre. Fouettez puis, une fois que le mélange est crémeux, ajoutez l’oeuf.  Ajoutez ensuite en alternance la farine et le lait (un peu de farine, un peu de lait, mélangez et continuez jusqu’à épuisement des ingrédients).

Pâte à pouding chômeur

Pâte à pouding chômeur

Versez cette préparation dans un moule à gâteau.

On verse dans le moule à gâteaux

On verse dans le moule à gâteaux

Dans une casserole, versez tous les ingrédients de la sauce. Portez à ébullition. Mélangez.

Préparez la sauce

Préparez la sauce

Laissez refroidir 5 minutes puis versez sur le gâteau.

Versez sur la pâte à gâteaux

Versez sur la pâte à gâteaux

Ne mélangez pas.

Juste avant d'enfourner le pouding chômeur

Juste avant d’enfourner le pouding chômeur

Déposez le gâteau au four et laissez cuire 40 minutes. Pour vérifier la bonne cuisson, enfoncez la lame d’un couteau dans le gâteau, elle doit ressortir sèche.

Pouding chômeur

Pouding chômeur

Très bon mais à réserver aux becs sucrés !

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Marie a écrit le 11 mars 2015
    4

    Haaaaaaaannnnn ! Heureusement que tu as prévenu pour le sucre ! Quelle tuerie !!!
    Bref on s’est super régalés !
    A noter : lorsque on verse la sauce au sirop d’érable sur la pâte à gâteau c’est un peu flippant car on a l’impression que tout se mélange. Mais finalement à la cuisson on a bien le gâteau pris et la couche de sauce caramélisée.
    Encore merci
    Bises

    • Anne a écrit le 11 mars 2015

      Avec plaisir Marie 🙂

  • denis a écrit le 14 mars 2015
    5

    Une tuerie! Par contre je n’ai pas eu de sauce qui coule comme sur la première photo. Peut-être une chouille trop cuit?

    • Anne a écrit le 14 mars 2015

      Ca doit être ça. En fonction des fours, ca ne donne pas pareil 😉

  • Kerstin rodgers a écrit le 17 avril 2016
    5

    Je reviens de Quebec ou j’ai mange pouring chomeur. Donc j’ai essaye cette recette et cela a super bien marche. Merci

Les commentaires
  • Helene DELIZIOSO a écrit le 18 février 2015

    ouh lala… il m’a l’air super (calorique) bon ce cake… si seulement je ne m’étais pas promis de faire attention…
    Mais c’est encore une chouette découverte que tu nous propose !

    • Anne a écrit le 18 février 2015

      merci Hélène 🙂

  • MlleJuin a écrit le 18 février 2015

    Je suis plus sucré que salé mais là… je ne sais pas si j’en suis capable! 😀
    Tes photos donnent envie cependant ^^

    • Anne a écrit le 18 février 2015

      oui c’est vrai que c’est énorme

  • Philo a écrit le 18 février 2015

    J’avais goûté à celle de Nathalie lorsqu’elle était venue au Salon du blog. Etant donné que je suis un bec sucré j’avais vraiment adoré et je m’étais promis de refaire la recette. Je ne l’ai toujours pas fait, faut vraiment que je corrige ça, tu me fais très envie

    • Anne a écrit le 18 février 2015

      allez hop, pendant qu’il fait encore froid 😉

  • evaliya cuisine a écrit le 18 février 2015

    J’ai beau aimer le sucre, j’ai peur que là ça fasse beaucoup …. Mais malgré tout j’ai quand même envie d’essayer (la curiosité est un vilain défaut … ou pas …). Merci pour la recette.

  • anelyse a écrit le 18 février 2015

    cela a l »air très bon
    a essayer

  • LadyMilonguera a écrit le 18 février 2015

    Hummmmm… comme il a l’air bon !

  • Chantal a écrit le 18 février 2015

    Je viens de faire un bond de 34 ans en arrière.
    J’avais goûté ce pouding chomeur lors d’un séjour au Canada dans une cabane à sucre.
    Bien sucré mais très agréable comme goût.
    Je m’en referais bien un, tant pis pour les hanches.

    • Anne a écrit le 18 février 2015

      🙂 Il n’y a plus qu’à 🙂 C’est facile à faire comme tout 🙂

  • Miss Malakoff a écrit le 18 février 2015

    Que ça à l’air bon, j’adore ce que tu fais !

    • Anne a écrit le 18 février 2015

      Oh merci Miss Malakoff

  • Sylvie a écrit le 18 février 2015

    En tant que Québécoise je connais ce dessert qui oui a été créé pendant la crise de 1929 effectivement et on  »croyait » donner de l’énergie pour les hommes qui travaillaient fort dehors pendant nos hivers jadis si vigoureux…. je crois qu’honnêtement tout ce que cela pouvait donner c’était le diabète lol.
    Dans mon souvenir il me semble que le gâteau était plus épais, je me trompe? .. mais bon cela fait longtemps que je n’en mange plus car c’est vraiment trop sucré que voulez-vous les goûts changent.
    C’était un petit commentaire comme çà.

    • Anne a écrit le 18 février 2015

      Merci Sylvie. Peut être mon plat était il trop grand alors

      • Sylvie a écrit le 18 février 2015

        Non je ne crois pas … je doublerais le gâteau. Je peux me renseigner si tu veux.

        • Anne a écrit le 18 février 2015

          Si cela ne t’ennuie pas, je veux bien 🙂 merci

          • Sylvie a écrit le 18 février 2015

            Avec plaisir … je te reviens demain avec l’info. Bonne soirée

          • Sylvie a écrit le 19 février 2015

            Bon me voici… j’ai vérifié avec d’autres recettes tout semble ok pour les proportions pour le gâteau et la sauce. J’ai consulté mes amies car comme je vous déjà dis je ne suis pas une pro de ce dessert. Il ne reste qu’à vérifier la grandeur du moule (32 x 22 cm) environ. Et mes amies mon confirmé que çà ne fait pas un gâteau très épais …Puis le flash m’est venu en allant au lit. Lorsque grand-maman en faisait j’étais une petite-fille et on a pas le même sens des proportions 🙂 …c’est tout donc j’ai soulevé tout çà pour rien…désolée .. je ne le ferai plus promis. Mais en bonne tête de mule que je suis j’essaierais de doubler le gâteau pour voir 🙂 Bonne journée

          • Anne a écrit le 19 février 2015

            Mais si fais le, j’adore 🙂 On papote sur les recettes, c’est ca qui est chouette 🙂

  • l'Amoureuse des desserts a écrit le 18 février 2015

    Imagine, d’habitude on le sert chaud avec de la crème glacée!!!
    On se réchauffe comme on peut au Québec ;o)

    • Anne a écrit le 18 février 2015

      Tu m’étonnes 😉

  • Senteur et Saveur a écrit le 18 février 2015

    Ca a l’air effectivement délicieux, mais aussi très calorique… 🙂
    Mais tes photos donnent envie… alors à tester!
    Biz
    Audrey

  • Malika A. Black a écrit le 19 février 2015

    Bonjour, je connaissais pas le pouding du chomeur, je viens seulement de le decouvrir. J’aimerais le faire, je le,servirai tiede avec une boule de glace miam … Merci Anne pour toutes ces belles recettes.

    • Anne a écrit le 19 février 2015

      Avec plaisir Malika

  • Marie a écrit le 19 février 2015

    La pouding chômeur c’est indissociable des souvenirs d’enfance ! Et on peut même le faire à la mijoteuse pour envahir la maison pendant des heures des odeurs 🙂

    http://www.ricardocuisine.com/recettes/4179-pouding-chomeur-a-l-erable-a-la-mijoteuse

    Marie

    • Anne a écrit le 19 février 2015

      Merci pour le lien Marie

  • mi-loup a écrit le 21 février 2015

    Depuis plusieurs années que je le fais mais seulement une fois l’an. (ma ligne) hihihi
    J’aimerais que la recette soit en onces au lieu de grammes. SVP si vous le pouvez.
    Merci

  • Revue du Web #41 | Mnêmosunê a écrit le 1 mars 2015

    […] Pouding chômeur, chez Papilles & Pupilles (*souvenirs*…) […]

  • écureuil bleu a écrit le 31 octobre 2016

    Bonsoir Anne. Je reviens du Canada où j’ai mangé plusieurs fois du pudding chômeur et c’est effectivement très très sucré comme toutes leur pâtisseries. J’essaierai ta recette.

    • Anne a écrit le 31 octobre 2016

      N’hésite pas 🙂

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Wazemmes, Lille
From Lille with love
Vous aimez le chocolat  ? J'ai 2 livres "aux sources du grand chocolat Valrhona - recettes d'experts" à faire gagner.   Dites moi dans les commentaires quel est votre dessert au chocolat préféré et taguez la personne avec qui vous aimeriez le manger  - je tirerai au sort dimanche soir et vous préviendrai par instagram
Aujourd'hui c'est cookies
Sur le vif...
Fermer