P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Ravioles végétales au crabe

Apéro Entrées

Ravioles végétales au crabe

Ravioles végétales au crabe

Je vous propose une seconde recette du cours de cuisine que j’ai pris il y a peu au restaurant Chien de Pavlov à Bordeaux. J’ai passé un très bon moment et les 3 recettes réalisées ce jour là étaient vraiment délicieuses. Si vous passez dans le coin, n’hésitez pas à y aller déjeuner ou à vous inscrire à l’un des cours de cuisine de Mary.

Pour ces ravioles, elles sont faciles à faire et très légères, très fraîches. Vous pouvez les consommer en entrée ou alors pourquoi pas en petites bouchées à l’apéritif. Comme d’habitude, en cliquant sur les liens en rouges, vous atteignez d’autres articles pour des informations complémentaires (par exemple, qu’est ce que le daikon etc.).

Pour les accompagner, nous avons réalisé une sauce à l’avocat et aux baies roses. Un délice.

Il vous faut :

Ingrédients (pour 6 personnes) :

Pour les ravioles :

Pour la sauce avocat baies roses : 

  • 2 avocats mûrs
  • 3 cl d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de baies roses
  • 5 cl de crème fraîche liquide
  • 1 citron vert (jus) voire 2 si cela manque de peps
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincé de poivre

Pour la décoration :

Pour les ravioles : 

Epluchez le daikon et coupez-le en très fines rondelles à l’aide d’une mandoline. Egouttez la chair d’une crabe. Pressez pour égouttez le maximum d’eau.

Mettre la chair de crabe à presser dans une passoire pour ôter l’excédent d’eau. N’hésitez pas à utiliser un papier absorbant. Réservez.

Réalisez la mayonnaise : Mélangez dans un bol le jaune d’oeuf, la moutarde, une pincée de sel et une de poivre. Versez ensuite l’huile d’olive en fouettant énergiquement. Quand elle est bien prise, ajoutez-la au crabe. Ajoutez également le raifort et le combava râpé (ne le mettez peut être pas entièrement, le parfum est puissant). Goûtez pour que cela vous plaise. Rectifiez l’assaisonnement si besoin. Réservez au frais.

Pour la sauce avocat-baies roses :

Ecrasez grossièrement les baies roses à l’aide d’un rouleau à pâtisserie pour en exprimer les arômes. Récupérez la chair des avocats. Mettez-la dans le blender avec le sel, le jus du citron vert, les baies roses, puis ajouter progressivement l’huile d’olive et la crème. Mixez jusqu’à l’obtention d’une sauce épaisse mais lisse. Rectifiez l’assaisonnement en sel, poivre et jus de citron.

Si vous voulez faire une jolie déco, mettez cette sauce dans un petit flacon en plastique.

Pour le dressage :

Ouvrez la grenade et récupérez-en les grains. Pour ceux qui n’auraient pas vu mon billet sur comment ôter facilement les grains d’une grenade, je vous remets la vidéo :

Déposez 5 fines rondelles de daikon dans l’assiette, ajoutez 5 petits tas de farce crabe de la taille d’une cuillère à soupe sur chaque rondelle puis recouvrez-les d’une nouvelle rondelle de daikon.

Dressage des ravioles

Dressage des ravioles

Décorez l’assiette avec des points de sauce avocat et déposez des grains de grenade sur le dessus.

Terminez en ajoutant des micro-pousses de mouron des oiseaux.

Trop bien non ? C’est bon, c’est frais et cela se mange sans faim.

Le chien de Pavlov
45/47 rue de la Devise – 33000 Bordeaux
Tél : 05 56 48 26 71
Mail : contact@lechiendepavlov.com

Infos sur les cours de cuisine (clic)

 

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donnez le vôtre !

Les commentaires
  • MlleJuin a écrit le 24 janvier 2015

    Une association de saveurs qui me plaît beaucoup… mais je ne crois pas être assez douée pour me lancer dans les ravioles. Du coup je me contente d’admirer les tiennes 🙂

    • Anne a écrit le 24 janvier 2015

      C’était facile 🙂

  • BBSOHO a écrit le 24 janvier 2015

    uNE RECETTE SIMPLE ET QUI ME PARAIT bien gouteuse.
    j4ADORE LE crabe et l’idée de fraicheur de ce gros radis est plutôt sympa.

    j4ATTEndrais quand même la saison du crabe pour faire cette recette qui mérite bien
    les bons produits.

    miam!!!

    Merci Anne je copie cette recette!!

  • V3nom a écrit le 6 décembre 2016

    Les aléas de l’internet font que personne ne peut tout voir partout tout le temps, ainsi donc je découvre cette recette plus d’un an après sa publication, mais je tiens malgré tout à soulever un point qui me semble important même si apparemment personne n’a relevé.

    Le titre déjà s’impose à moi comme un non-sens : « ravioles *végétales* au *crabe* ».
    Mais la suite de la recette me fait d’autant plus me poser la question : crème fraiche, œuf, mais surtout ce crabe…
    D’où vient alors cette appellation « végétale » ? Je sais qu’il est de tradition d’appeler tout ce qui provient des eaux des « fruits de mer » (appellation pas très intelligente), mais pour le reste, je ne sais vraiment pas…
    A moins qu’il s’agisse simplement d’indiquer que c’est la pâte de ces ravioles qui est végétale, mais alors toutes les ravioles sont toujours « végétales » (à moins d’en faire avec des œufs)

    • Anne a écrit le 6 décembre 2016

      @VéNom : Les aleas des commentateurs des internets qui oublient la bienveillance et aiment tant critiquer. Le « végétal s’applique bien entendu au contenant et pas au contenu. Mais rassurez vous le coupable sera fusillé demain matin à l’aube :p

      • V3nom a écrit le 6 décembre 2016

        Ce n’est pas critiquer pour critiquer, j’ai trouvé le titre assez confondant, étant donné que je n’avais encore jamais vu sur le web de recette de ravioles titrant « végétale » alors que la recette globale n’est pas végétale. (je ne les ai pas toutes lus, mais j’en ai écumé quelques pages à plusieurs reprises)
        Et surtout ma question reste en suspend : partant du postulat que le contenant est plus ou moins une simple « pâte à pâtes », les ravioles sont toutes végétales quoi qu’il arrive, non ? Si oui pourquoi préciser végétale derrière ? (pour distinguer des recettes de ravioles « contenantes » aux œufs ?)
        Ce sont de vraies questions, merci de suivre votre propre conseil implicite de bienveillance et non partir du principe que je vous voudrait du « mal » (au sens large).
        Internet n’est pas composé exclusivement de trolls écervelés…

        • Anne a écrit le 6 décembre 2016

          Je crois que vous pinaillez 🙂 Comme vous pouvez le lire dans l’article, cette recette a été faite lors d’un cours de cuisine dans un restaurant. Je reprends leur titre. Si cela ne vous convient pas, n’hésitez pas à leur en faire part.
          Bonne soirée

          • V3nom a écrit le 6 décembre 2016

            Bon bin les quelques connaissances et moi-même qui ont tiqué sur le titre se trompent surement alors, si un restaurant les a nommées comme ça…
            Merci tout de même et désolé du dérangement.

          • 1138 a écrit le 7 décembre 2016

            C’est pas parce qu’un resto dit un truc que c’est « vrai ».

            On a même vu Thierry Marx dire, dans Top Chef, qu’on pouvait faire des plats pauvres en sel en remplaçant celui-ci par… de la sauce soja ! (Pour les personnes qui ne le sauraient pas, un des ingrédients principaux de la sauce soja est le sel.)

            Ne serait-il pas plus simple de changer le titre de cette recette en « Ravioles de daikon au crabe » ?

          • Anne a écrit le 7 décembre 2016

            Je pense que vous devriez déployer toute cette énergie pour des sujets beaucoup plus grave qu’un titre de recette qui ne vous convient pas.

          • V3nom a écrit le 7 décembre 2016

            Haaa mais l’un n’empêche pas l’autre, et elle est employée pour des sujets graves cette « énergie », ne vous inquiétez pas pour ça. (je ne dirais pas que 3 posts sur internet demande une énergie folle)

  • vivi a écrit le 6 décembre 2016

    « Ravioles végétales » ….. depuis quand les crabes poussent dans les arbres ……

    • Anne a écrit le 6 décembre 2016

      ^-^ Comme je le disais tout à l’heure, cela s’applique au contenu et pas au contenant. Vous avez des idées un peu bizarres ….

      • vivi a écrit le 7 décembre 2016

        Ah je n’avais pas vu le commentaire au dessus. Reste qu’il est encore et toujours idiot d’accoler les termes « végétales » et « crabe » dans la même phrase (même si ce n’est pas votre titre hein ^^).
        Et si il est nécessaire de prendre quelques secondes pour commenter ce genre de petits problèmes, c’est avec des chose dans ce genre qu’on se retrouve avec des plats au poisson servi dans les restaurants quand on demande quelque chose de végétarien, ça alimente encore et toujours les idées reçues, dommage :/

Sur Facebook
Sur Hellocoton
  • Maria 69 a écrit le 25 janvier 2015

    Merci pour la recette .

  • papilles a écrit le 25 janvier 2015

    merci à toi 🙂

  • clifden a écrit le 28 janvier 2015

    Un plat tout en finesse, bravo !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
From Lille with love
Vous aimez le chocolat  ? J'ai 2 livres "aux sources du grand chocolat Valrhona - recettes d'experts" à faire gagner.   Dites moi dans les commentaires quel est votre dessert au chocolat préféré et taguez la personne avec qui vous aimeriez le manger  - je tirerai au sort dimanche soir et vous préviendrai par instagram
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
Sur le vif...
Fermer