P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Boeuf Stroganoff

Boeuf

Boeuf Stroganoff (c) Douglas Freer shutterstock

Boeuf Stroganoff

Stroganoff ? Stroganov ? Mais quid du boeuf Stroganoff ?

Si j’en crois un article du Figaro,  c’est  en Russie au 17è siècle que ce plat a été créé. Le cuisinier français du comte Pavel Stroganoff, un fin gourmet, adapta une recette classique de fricassée de bœuf au palais russe de son maître, en ajoutant de la crème fraîche. Il donna à son plat le nom du comte, respectant ainsi la tradition qui mariait les riches aristocrates à la riche nourriture.

Cette recette est issue du livre accompagnant le robot Companion mais légèrement bidouillée : Je n’ai mis que 7 cl d’huile d’olive, 20 cl me paraissant beaucoup. J’ai également rallongé le temps de 5 minutes par rapport à ce qui était indiqué pour que les champignons soient cuits et ai également doublé la quantité d’oignon (il y a des amateurs à la maison).

Je vous mets également la recette en mode normal, sans le robot.

Résultat : La sauce était bonne et très onctueuse. A servir avec du riz par exemple ou des pommes vapeur.

La recette du livre pour 4/6 personnes  (plutôt 4 pour moi) – préparation 15 minutes – cuisson 25 minutes :

  • 500 g de steak
  • 250 g de champignons de Paris
  • 60 g d’oignon
  • 20 cl d’huile olive
  • 90 g de concentré de tomates
  • 7 g de paprika
  • 15 cl de crème fraîche épaisse
  • 1 pincée de sel ,
  • 1 pincée de poivre

Coupez les champignons et la viande en fines lamelles.

Champignons de Paris ©OiseTourisme

Champignons de Paris ©OiseTourisme

Epluchez l’oignon, coupez-le en morceaux et mettez les dans le robot muni du couteau hachoir Ultrablade. Mixez en vitesse 11 pendant 10 secondes.

Si vous n’avez pas le robot : Epluchez et ciselez l’oignon finement.

Remplacez le couteau par le mélangeur, ajoutez l’huile et lancez le programme mijoté P1 à 130° pour 5 minutes. Ajoutez la viande, le concentré de tomates et 2 cuillères à soupe d’eau. Lancez le programme mijoté, programme P3 à 100° pour 10 minutes.

Si vous n’avez pas le robot : Versez l’huile dans une cocotte, faites la chauffer puis faire revenir les oignons 5 minutes. Ajoutez ensuite la viande, le concentré de tomates et 2 cuillères à soupe d’eau. Mélangez, portez à ébullition puis laissez mijoter à couvert 10 minutes (feu moyen).

Ajoutez ensuite les champignons et le paprika. Salez et poivrez puis lancez le programme mijoté P3 à 100 ° pour 10 minutes .Au bout de 5 minutes, ajoutez la crème.

Si vous n’avez pas le robot : De la même façon, ajoutez champignons et paprika. Salez et poivrez et laissez mijoter à nouveau 10 minutes à couvert. Au bout de 5 minutes, ajoutez la crème.

Servez tout chaud.

Variantes : vous pouvez remplacer l’eau par un peu de vin blanc et faire mariner au préalable la viande dans un peu de sauce Worcestershire.

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Lou a écrit le 6 janvier 2015
    5

    Pas ce robot à Noël cette année… tant pis… je me suis lancée !
    Merci Anne pour les explications « sans le robot » : nous nous sommes régalés !!!

  • Déborah a écrit le 3 avril 2015
    5

    Je viens de tenter la recette avec du bourguignon est elle est délicieuse. Je testerais avec du steak la prochaine fois. Merci beaucoup, je me régale.

Les commentaires
  • cece cuisine a écrit le 5 janvier 2015

    sympas ce petit bœuf

  • LadyMilonguera a écrit le 5 janvier 2015

    Elle me donne faim ton assiette !

    • Anne a écrit le 5 janvier 2015

      Merci @LadyMilonguera 🙂 et bonne année 🙂

  • Milie a écrit le 5 janvier 2015

    Et moi je disais StrogOnoff lol la honte !

  • MlleJuin a écrit le 5 janvier 2015

    Mea culpa: je disais aussi Strogonoff 😀

    Je me coucherai moins bête ce soir, merci Anne ^^

    • Anne a écrit le 5 janvier 2015

      Avec plaisir MlleJuin

  • BBSOHO a écrit le 5 janvier 2015

    J’adore cette recette que j’ai eu faite il y a bien longtemps pour des amis russes et les dames qui disent StrogOnov ou gOnoff ne sont pas en faute… Il y a plusieurs écritures.

    A l’origine la recette était faite avec de la moutarde ou du vinaigre et de la creme aigre et il n’y avait ni champignons ni oignons.

    Le plat devait etre assez acide je pense.

    Il fallait bien un chef français pour arranger les goûts, mais il semblerait que personne ne sache si la recette vient du cuisinier de Pavel ou d’un cousin né après lui, Alexandre Grigorievitch Strogonov mais si c’est cela, la recette daterait du 18ème siècle.

    Bref aujourd’hui cette recette est revisitée avec du paprika en plus et de la moutarde en moins et la c’est dommage car la moutarde apporte un plus je trouve.
    c’est un plat délicieux.
    Merci Anne..

    • Anne a écrit le 5 janvier 2015

      Merci pour toutes ces informations 🙂

  • ManueB a écrit le 6 janvier 2015

    tien c’est une bonne idée ce plat, à faire…

    manue :))

    • Anne a écrit le 6 janvier 2015

      ca change un peu 🙂

  • Bea a écrit le 7 janvier 2015

    Bonjour Anne et meilleurs vœux;) tu utilises de la viande à bourguignon? Merci de ta réponse !

    • Anne a écrit le 7 janvier 2015

      Là plutôt du steack. Mais du bourguignon cela le fait aussi 🙂

      • nico a écrit le 2 décembre 2015

        Non…..Surtout pas…Le filet est le meilleur pour cette recette….Et il faut oublier la cuisson prolongée….Bref…

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
L'incroyable bûche de Noël d' @arthur_fevre #placedelabourse #bordeaux - Hôtel intercontinental Bordeaux
Sur le vif...