P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Nergi® : des bébés kiwis

Produits et Ingrédients Reportages

Nergis

Nergis

Connaissez-vous ce petit fruit vert appelé nergi® ?

– Heu, non, on dirait un bébé kiwi, pensent les uns.
– Je trouve que cela ressemble à des kiwaïs disent les autres.
– Jamais vus ! C’est quoi ce truc ?

Le nergi® est en fait le fruit d’une plante grimpante appelée Actinidia arguta, ou kiwi de Sibérie.

– Tu m’en diras tant !

Yes ! Il est bien sur apparenté au kiwi.  On considère d’ailleurs qu’il s’agit de son ancêtre. Originaire d’Extrême-Orient, l’Actinidia arguta est apparu en Asie orientale où il existe depuis la nuit des temps. Le kiwaï est une variété de ce fruit, de même que le nergi®

– Pinaise je ne comprends rien !

Ahem. C’est comme les pommes, tu as des golden, des reine des reinette, des Royal Gala, des …  etc. Eh bien là c’est pareil. Nergi®, c’est à la fois une variété et une marque. Le kiwaï, c’est une autre variété. Après je ne sais pas si cela change vraiment au goût, il faudra pouvoir tester l’une et l’autre en même temps pour comparer.

Nergi

Nergi

Est-ce que vous avez compris ?

Je crois. Mais c’est OGM ou bien ?

Pas du tout ! C’est naturel. On plante, ça pousse, on peut replanter les fruits, bref, quelque chose que ma grand mère aurait pu cultiver et consommer.

Je vous emmène dans les vergers où j’ai eu la chance d’aller la semaine dernière. Ce fruit est cultivé dans la vallée de la Garonne mais surtout dans celle de l’Adour, du côté de Peyrehorade, le centre du monde dixit mon mari.

Il faut 5 à 7 ans avant que l’arbre ne produise des fruits. Il est rustique ce qui fait qu’il ne nécessite qu’un peu d’engrais et pas de traitement. Le fruit, lui, ne subit aucun traitement avant ou après récolte, ce que personnellement je trouve super important.

Voici à quoi ressemblent les  vergers.

Vergers d'Actinidia arguta - La liane qui donne les nergi®

Vergers d’Actinidia arguta – La liane qui donne les nergi®

Le cycle de vie de l’arbre (je ne sais pas si on peut dire arbre pour une liane mais on va faire comme si, on n’est pas à l’INRA ici :p ).

  • La taille a lieu aux premières gelées, quand les feuilles sont tombées, entre décembre et janvier.
  • Pendant l’hiver on mettra un peu d’engrais mais pas trop eu égard à la rusticité de la plante.
  • En février et mars on accrochera (c’est comme la vigne). Il faut guider les branches et les attacher à une structure. Cela permet d’avoir un ensoleillement optimum et d’éviter que la plante ne pousse tout en hauteur ce qui rendrait la cueillette beaucoup plus compliquée.
  • Viendra ensuite le débourrement des bourgeons et la floraison :
Feuille et fleur de nergi ©EQRoy - shutterstock

Feuille et fleur de nergi ©EQRoy – shutterstock

La pollinisation se fait naturellement grâce au vent. On aide un peu en introduisant des abeilles.

Ruche

Ruche

  • Puis, ensuite, sur les arbres femelles poussent les fruits. La récolte manuelle aura lieu fin août début septembre.

    Cueillette manuelle des nergi

    Cueillette manuelle des nergi

Une fois cueillis  (une trentaine de kilo par arbre), les fruits sont transportés jusqu’au le site de Labatut (Landes).  Ils sont d’abord refroidis d’une dizaine de degrés avant d’être triés. Une fois mis en barquettes (125g), ils sont stockés au froid (entre 0 et 4°C pendant au moins 10 jours et jusqu’à plusieurs semaines.

Pourquoi ne les commercialise-t-on pas immédiatement ?

Parce qu’attention, info épate belle mère du jour, le nergi®, comme certaines poires, pommes ou encore comme le kiwi est un fruit climactérique.  Cela signifie que le fruit a besoin de maturer pour que son amidon se transforme en sucre. J’ai goûté sur l’arbre, c’est acide.

Vous trouverez ensuite les barquettes chez certains primeurs, en grande surface etc.

Barquettes de nergi®

Barquettes de nergi®

Informations pratiques : 

  • A quoi on reconnait un bon nergi® ? Il ne doit pas être trop clair car plus il est clair et moins il est sucré. Il faut également qu’il soit souple au toucher.
  • Comment conserver les nergi® ? Vous les gardez au réfrigérateur une dizaine de jours.
  • Quand les manger ? Au goûter, en dessert, dans des salade de fruits, pour combler les petites faims.
  • Et au niveau du goût ?  Ce petit fruit de la taille d’une groseille à maquereau ou d’une cerise est absolument délicieux à grignoter. Cela ressemble au kiwi mais en plus doux, moins acidulé. Il n’a pas de poils, se mange tel quel sans ôter la peau. Vous commencer d’en grignoter un et impossible de s’arrêter de piocher dans la barquette. C’est un peu comme les chips mais en beaucoup plus sain :p .

Le nergi® en quelques chiffres : 

  • 600 000 barquettes seront commercialisées cette année, il est espéré le double l’année prochaine.
  • Il y a 25 producteurs en France
  • Chaque arbre (femelle) produit en moyenne 30 kilos de fruits.
  • Il faut 5 à 7 ans avant que l’arbre ne commence à produire des fruits.
  • On plante un arbre mâle pour 7 arbres femelles
  • Nergi® contient 52,5 mg de vitamines C pour 100 g de fruits frais soit 87,50 % de l’apport journalier recommandé ( source : Plant and Food Research – Nouvelle Zélande – 2012).
  • Nergi® est également une bonne source en fibres avec 3,6 g de fibres pour 100 g de fruits frais soit 14,40 % de l’apport journalier recommandé ( source : Plant and Food Research – Nouvelle Zélande – 2012) et les fruits contiennent par ailleurs des oligo-éléments (calcium, magnésium, potassium…) et des antioxydants.
  • Le prix : entre 2 et 3 euros la barquette
Nergis sur l'arbre

Nergis sur l’arbre

Pour plus d’informations, il existe :

Si vous en trouvez, goûtez, vous vous régalerez !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • CatherineG a écrit le 21 septembre 2014

    Oui , j’ en ai déjà mangé , ils en vendent chez mon Carrefour , c’ est hyper bon !!!

    • Anne a écrit le 21 septembre 2014

      merci de l’info Catherine 🙂

      • Barbara a écrit le 24 septembre 2016

        pareil
        gouté ces jours ci c’est drôlement bon et pratique
        bravo pour ton article très complet (je vais faire suivre)

        • Anne a écrit le 25 septembre 2016

          Avec plaisir. J’adore en grignoter 🙂

          • Barbara a écrit le 25 septembre 2016

            tu as raison c’est comme les kumkats
            irrésistibles !
            :o)

  • vava88 a écrit le 21 septembre 2014

    Super info! Je sens que je m’ouvre au monde 🙂
    Je vais guetter si ce fruit arrive dans les Vosges ( ce n’est peut-être pas le centre du monde, mais il y a des endroits encore plus éloignés).

  • Poupette a écrit le 21 septembre 2014

    Je ne connaissais pas du tout ce fruit, mais il fait bien envie! Si c’est encore plus sucré que le kiwi, j’achète, comme dirais l’autre! Miam miam à gauber sans fin! Il faudrait que j’aille voir cher mon primeur si les fameuses barquettes sont présentes!

    • Anne a écrit le 21 septembre 2014

      Dis moi si tu en trouves et ce que tu en penses

  • Framboisine a écrit le 21 septembre 2014

    Merci beaucoup de toutes ces infos. je ne connaissais ce joli petit fruit et j’aimerais bien y gouter. Les fleurs sont vraiment très jolies.

  • Celine a écrit le 21 septembre 2014

    Je vais regarder car j’ai envie de goûter à ces nergis !
    Bonne soirée.

    • Anne a écrit le 22 septembre 2014

      Oui tu verras, c’est super bon 🙂

  • @nnie a écrit le 21 septembre 2014

    merci de l’info
    je guetterai mais, apparemment, pas dans mes environs
    je réclamerai !

    • Anne a écrit le 22 septembre 2014

      Tu as bien raison 🙂

  • sophie a écrit le 22 septembre 2014

    J’en ai goûté la semaine dernière ! Doux sucré, étonnant et vraiment delicieux. Merci Anne je vais essayer d’en planter au jardin.

    • Anne a écrit le 22 septembre 2014

      Avec plaisir Sophie 🙂

  • carole a écrit le 22 septembre 2014

    super bon et mes enfants adorent tellement que je dois leur demander l’autorisation pour en goûter un avant qu’ils ne finissent la barquette.

  • Crilinne a écrit le 22 septembre 2014

    Je ne connais pas mais j’ai envie d’y goûter ! Seul problème apparemment dans les Yvelines aucun points de vente sauf St germain mais je suis plus près de Versailles . Je vais regarder sur le marché j’aurai peut être plus de chance ! Et pourtant j’ai un mono prix dans ma ville ! Merci pour la découverte !

    • Sylvie Art de Vivre a écrit le 22 septembre 2014

      Bonjour Crilinne J’habite Versailles cela fait plaisir de croiser une amatrice de cuisine proche géographiquement

  • Sylvie Art de Vivre a écrit le 22 septembre 2014

    J’ai goûté le Kiwai il y a 3 ans 🙂 http://art.devivre.fr/?p=551 Visuellement le fruit est plus allongé. Je n’ai pas été convaincu par le goût du Kiwai que je trouvais un peu saturé. Si je croise le nergi je verrais si c’est meilleur. Merci de l’article c’est superbe comme arbre liane.

  • ma confiture kiwi a écrit le 25 septembre 2014

    Bonjour,
    J’ai deux arbres a kiwis qu’on a planté il y a une quinzaine d’années, la récolte est très abondante, environ 500kg par an, le pied femelle est une variété très productive. On arrive pas à tout consommer alors j’en vends et j’en donne à des amis. J’aimerais toutefois goûter à ces nergis moins acide et plus doux, déjà que j’adore le kiwi , le nergi paraît avoir plus de goût et qu’on peut manger avec la peau.
    Jenny

  • danielle a écrit le 26 septembre 2014

    Vu aujourd’hui chez »grand frais » merci pour les explications je vais tester

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Vous aimez le chocolat  ? J'ai 2 livres "aux sources du grand chocolat Valrhona - recettes d'experts" à faire gagner.   Dites moi dans les commentaires quel est votre dessert au chocolat préféré et taguez la personne avec qui vous aimeriez le manger  - je tirerai au sort dimanche soir et vous préviendrai par instagram
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Sur le vif...
Fermer