P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Pesto à l’ail des ours

Sauces

Pesto à l'ail des ours ©kstenqnen CC BY-NC-SA 2.0

Pesto à l’ail des ours ©kstenqnen CC BY-NC-SA 2.0

Le pesto traditionnel est une préparation culinaire originaire de Ligurie, au nord-ouest de l’Italie, réalisée à base de basilic, de pignons de pin, d’huile d’olive, d’ail et de fromage râpé (pecorino romano et/ou parmigiano reggiano). Mais il existe bien des variantes et l’on peut utiliser d’autres herbes comme ici l’ail des ours.

Cette recette est signée de Pierrick Célibert, chef du restaurant le C’Yusha à Bordeaux.

Il vous faut

Mixez grossièrement les feuilles d’ail des ours avec la poudre d’amandes, le Parmesan râpé, le sel et le poivre.  Vous pouvez aussi les concassez au mortier. Ajoutez ensuite l’huile de pépins de raisins petit à petit pour obtenir la consistance idéale.

Un régal dans des pâtes, ou avec quelques dés de poulet, sautés à la poêle !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Marie a écrit le 16 mars 2014
    5

    Merci. J’ai fait la version à la poudre de noisettes sans fromage (un mari complètement réfractaire, ça complique certaines choses, mais oblige à faite attention au véritable goût des aliments), mais assez salée. Un vrai succès. Nos amis sont partis avec la fin du pot ! Mais j’en ai un autre… Merci pour ces bonnes choses.

    • Anne a écrit le 16 mars 2014

      Merci de ton retour Marie 🙂

  • danielle68 a écrit le 27 mars 2014
    4

    Bravo pour la recette !
    cela fait des années que j’en fais avec qqs variantes : des pignons de pin torréfiés , une ou deux tomates confites hachées , avec ou sans parmesan; « coupé » avec du persil plat , bref des variations à l’infini ..
    Ne se conserve guère plus de 2 mois fermé et au frais ( bien laver et sècher les feuilles) et qqs jours une fois entamé , sauf si on le stérilise , mais alors il perd de sa jolie couleur ….

    • Anne a écrit le 27 mars 2014

      Merci Danielle pour ton retour d’expérience

    • MULLER Ginette a écrit le 13 mars 2016

      Dès que c’est la saison, Avril/Mai, j’en cherche une grande quantité en forêt et j’en fait plusieurs petits verres à confiture ou des glaçons … et je congèle. J’en sors au fur et à mesure de mes besoins.

      • Anne a écrit le 13 mars 2016

        Merci de ton partage GInette 🙂

        • jack48 a écrit le 4 avril 2016

          avec des pignons écrasés a la place de l’amande et huile d’olive bien sûr

          et on stérilise en pots ,ça marche bien !

          • Anne a écrit le 4 avril 2016

            oui tu as raison

  • AU PETIT PRINCE a écrit le 10 avril 2016
    5

    j’ai fait la recette en remplaçant la poudre d’amande par des noix (étant près de grenoble) et huile d’olive: EXCELLENT en accompagnement de crozets!

    • Anne a écrit le 11 avril 2016

      Merci de ton partage d’expérience

  • Wicqui a écrit le 24 avril 2016
    4

    Bonjour,

    J’ai testé aujourd’hui, un peu modifiée : sans fromage, avec des pignons de pin et des amandes effilées. ça laisse un petit goût croquant que j’apprécie.

Les commentaires
  • Laurence a écrit le 10 mars 2014

    Le truc magique pour les allergiques qui ne supportent pas le parmesan : remplacer le fromage par de la poudre d’amande. On ne sent pas la différence !

    Sinon, c’est déjà la saison de l’ail des ours ?

    • Anne a écrit le 10 mars 2014
    • Martinez Peire a écrit le 8 mars 2015

      Bordelais habitant depuis 30 ans le sud Deux-Sèvres, qui est le pays de l’ail des ours, je peux confirmer que j’en cueille déjà depuis 8 jours. Les autochtones ne mangent que peu d’herbes donc pas l’ail des ours qui pousse ici de façon considérable.

      Le pesto Montaillonais : ail des ours, tomates séchées (du jardin), pignon des pins francs (pays protestant), du chèvre fait râpé.

      A dichats, como se dice a noste!

  • […] Le pesto traditionnel est une préparation culinaire originaire de Ligurie, au nord-ouest de l’Italie, réalisée à base de basilic, de pignons de pin, d’huile d’olive, d’ail et de fromage râpé (pecorino romano et/ou parmigiano reggiano).  […]

  • Isabelle a écrit le 10 mars 2014

    Bonjour,

    Comme toi, je fais toujours le pesto avec de la poudre d’ amandes au lieu des pignons de pin car vu le coût de ces petites choses, je préfère les garder pour la déco des salades, en plus l’ ail et l’ huile d’ olive ont un goût si puissant !
    délicieux aussi l’ été dans des tartes aux tomates cerises …

  • Nine a écrit le 11 mars 2014

    Bonjour,

    Notre première cueillette…. pesto très bon également sur une tartine de pain grillé, pour assaisonner une ratatouille et ou simplement des légumes poêlés.

    • Anne a écrit le 11 mars 2014

      Bonjour Nine, merci pour ces idées 🙂

  • Archie a écrit le 14 mars 2014

    Très belle recette. Et il n’est pas difficile. Merci 🙂 Je vais être ici plus souvent regarda. Vôtres.

  • tite tambouille a écrit le 26 mars 2014

    Comment conserver les pots ( frigo,placard)? Et combien de temps une fois ouvert ?
    Merci pour la recette!

    • Anne a écrit le 26 mars 2014

      Bonjour

      Je conserve au frigo. Une fois ouvert, quelques jours 🙂

      • omnes christine a écrit le 10 avril 2014

        on peut aussi en mettre dans des petits compartiments a glacons puis au congelateur on obtient des petits cubes que l on detache a volonte donc conservation plus longue.

  • Blaye Rouge a écrit le 10 avril 2014

    Bonjour,
    J’ai essayé la recette en remplaçant la poudre d’amandes par des graines de tournesol (grillées à sec à la poêle au préalable) et en gardant l’huile d’olive qui, selon moi, donne une saveur incomparable. Le tout passé au blender. C’était un pur régal!

  • Claire a écrit le 8 avril 2016

    Je fais La recette toute simple, une petite merveille !
    Juste de l’ail des ours, de l’huile d’olive, du sel.

    Après avoir bien lavé et séché les feuilles, je retire les queues (qui iront dans une soupe) et avec un couteau bien aiguisé je hâche très finement ces feuilles. dans un sens, puis dans l’autre, ce qui donne un beau hâchis. J’ajoute ensuite de l’huile l’olive. J’ai acheté spécialement une huile d’olive douce, car certaines sont trop amères. Pour les proportions, je fais ça un peu au jugé. Il faut que les feuilles soient suffisamment imprégnées. Je rajoute Un peu de sel et c’est tout.
    La 1ere fois je l’avais fait au mixer, mais je l’avais trouvé trop pâteux. Il est plus savoureux s’il est fait à la main. Un vrai délice sur des toasts beurrés !

  • Lulu a écrit le 2 mai 2016

    Bonjour,
    j’ai de nombreuses feuilles d’ail des ours chez moi fraichement cueillie, j’aimerais tenter une recette de smoothie avec quelques unes d’entre elles. Mais je ne connais pas assez cette plante pour savoir avec quoi l’associée. j’avais pensé à un mélange feta/tomate mais je ne suis pas certaines du résultat et j’ai peur que vu l’époque de l’année (et oui c’est ni la saison de la feta ni celle des tomates ^^ ») qu’il n’y ait pas assez de jus…

    Qu’en pensez-vous ?

    • Anne a écrit le 2 mai 2016

      Je ne sais pas trop. La tomate j’éviterai en ce moment. Pourquoi pas un fromage frais ?

  • Christiane Verheye a écrit le 10 mai 2016

    Pour garder les feuilles et les fleurs le plus longtemps possible, je peux les laisser sécher ou les déshydrater et les conserver dans des sachets en papier? Merci

    • Anne a écrit le 11 mai 2016

      Je nie sais pas Christiane, je n’ai jamais essayé

Sur Facebook
Sur Hellocoton
Sur Google Plus
  • Nathalie Rizzuto a écrit le 10 mars 2014

    Attention ! très bon, mais ne prévoyez pas de rdv après ce repas ;-)))

  • Cris Batista a écrit le 10 mars 2014

    Uauuuuuu! Bravo!

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...
Fermer