P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Le cassoulet de Pierre Perret

Canard Oie Plats complets Porc

Le cassoulet de Pierre Perret

Le cassoulet de Pierre Perret

Depuis que je surfe sur le web tendance culinaire, j’ai toujours lu que la recette du cassoulet issue du livre de Pierre Perret était LA recette ultime de cassoulet.

<plus de 20 ans>

– De Pierre Perret ? Celui du zizi (ca c’est pour les mots clés google, pour avoir plein de monde ^-^), de la cage aux oiseaux et des colonies de vacances ?
– Tout juste !

</plus de 20 ans>

Pour les moins de 20 ans, Google is your friend 😉

Alors j’ai eu envie de la partager avec vous à l’occasion d’une de mes chroniques sur France Bleu consacrée au sujet. J’ai appris plein de choses sur le sujet et notamment qu’il existait plus de 10 cassoulets différents.

Fou, non ?

Chaque contrée détient bien entendu le seul, l’unique, le vrai (la VRAIE recette ^-^). Celui que l’on mitonne depuis toujours dans la famille de Pierre Perret et qui fait le régal de bien de ses amis est différent de celui de Toulouse (pas de poitrine de mouton), de celui de Castelnaudary (pas de saucisson à l’ail ni même de morceau de boudin que parfois les grands mères y ajoutaient), de celui de Carcassonne (pas de côtelettes de porc) etc. C’est sa version personnelle.

Le choix des ingrédients est bien sur important, notamment concernant les haricots. Le haricot qui, sans conteste, convient le mieux à ce plat divin est le haricot de maïs, c’est à dire le haricot Tarbais. Il est beurré à souhait, sa peau est très fine et sa saveur incomparable. Je vous en ai déjà parlé.

Bref, voici donc sa recette :

Pour 8/10 personnes :

  • 1 kg de haricots Tarbais (je n’ai mis que 800g et déjà c’est énorme)
  • 300g de tomates fraiches pelées et épépinées
  • 4 ou 6 cuisses d’oies confites (cuisses de canard confit pour moi)
  • 500g de saucisse de Toulouse par exemple
  • 100 de couenne de porc
  • 2 cuillerées à soupe d’huile d’arachide
  • 6 gousses d’ail pelées, dégermées, hachées
  • 2 oignons, épluchés et coupés en dés
  • 1 bouquet garni
  • 1 clou de girofle piqué dans la moitié d’un oignon
  • 1 petite pincée de sel (confits et saucisse déjà salés)
  • 1 pincée de poivre du moulin
  • 1 petite boite (140g) de concentré de tomates (ajout personnel)

La veille au soir :  Pendant la nuit, laissez tremper dans un récipient les haricots secs dans de l’eau pure.

Le lendemain faites les bouillir 30 minutes dans un grand volume d’eau. Une fois cuit, égouttez-les.

Haricots Tarbais cuits

Haricots Tarbais cuits

Faites revenir 10 minutes dans une cuillerée de graisse d’oie (celle des confits) et deux cuillères à soupe d’huile d’arachide, les tomates, l’oignon haché.  Au bout de quelques minutes, ajoutez l’ail.

Tomates et oignons

Tomates et oignons

Passez ensuite les confits à la poêle à feu très doux. Le but est uniquement de les dégraisser.  Réservez. J’ai pour ma part enlevé toute la peau du canard.

Confit

Confit

Faites griller la saucisse après l’avoir piquée à la fourchette pour qu’elle évacue l’eau en cuisant.  Réservez.

Mettez ensuite dans une grande cocotte en fonte ou un poêlon en terre les haricots, tomates, concentré de tomates, oignon piqué de girofle, ail, couenne et un bouquet garni. Poivrez et recouvrez d’eau à hauteur. Faites cuire à feu moyen pendant 1h30 environ.

Première cuisson

Première cuisson

Rajoutez ensuite à tout cela les confit entiers et les saucisses coupées en morceaux, le tout enfoui au milieu des haricots. Rajoutez de l’eau pour couvrir le tout.

Faites cuire à nouveau à feu très doux pendant environ 1 heure. Retirez le plat du feu et répétez cette opération 7 fois en ayant laissez refroidir votre cassoulet. A chaque fois, vous crevez la peau qui le recouvre et rajoutez toujours un peu d’eau à niveau.

On peut, la toute dernière fois, poser sur le poêlon un moue à gâteau plat à petit rebord et l’emplir de braise rouge afin de gratiner le cassoulet. C’est valable aussi pour ceux qui n’ont pas le temps ou la patience de le faire réchauffer si souvent.

Cassoulet

Cassoulet

Conseil de Pierre Perret : Afin qu’il n’attache pas, vous pouvez tapisser le fond d’un rond de couenne sur toute la surface du poêlon. Vous pouvez aussi frotter d’ail tout le tour de votre récipient, intérieur et extérieur comme le font encore les mémés de son pays. C’est encore meilleur.

J’avoue que les 7 fois m’ont tué (je n’ose écrire Pierre Perret m’a tueR).  Et que nous nous sommes contentés d’une fois. Mais wow, que c’est bon.

Cassoulet façon Pierre Perret

Cassoulet façon Pierre Perret

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Yvvie a écrit le 21 mars 2014
    5

    Bonjour Anne.
    Merci pour le post de la recette. Je l’avais repérée il y a quelques années, et le lien était mort lorsque j’ai enfin voulu me lancer.
    J’ai tenu bon et j’ai fait les 7 heures de cuisson.. Sur 2 jours ! Une vraie torture de sentir ce fumet nous chatouiller les narines et devoir attendre ! Mais la recompense est là. Un cassoulet goûteux et fondant. Même ma fille qui n’aime pas ça en a mangé une assiette avec plaisir, c’est dire.
    Et vu la quantité, je l’ai congelé en portions. Trop top !
    Encore merci (je l’ai imprimé pour ne plus la perdre.

    • Anne a écrit le 21 mars 2014

      Bravo pour avoir tenu les 7 heures de cuisson. Je suis ravie que le résultat ait été à la hauteur

      • Aurel a écrit le 18 novembre 2014

        Bonjour,
        Vu les commentaires j’ai bien envie de tester la recette mais j’ai très peur de me rater au niveau des quantités. Nous serons 13. Je prévois combien d’haricots, de cuisses et de saucisses?
        Merci pour vos réponses

        • Anne a écrit le 18 novembre 2014

          @aurel : Alors là, je ne sais pas, ca dépend de ce que vous faites avant, après, de vos convives etc.

          • leroidec Honheteureu a écrit le 10 juin 2016

            Merci de ta reponse

        • C.C a écrit le 8 octobre 2016

          Bjr,
          vous pouvez prévoir en 1,44 KG d’haricots secs,7 à 8 cuisses coupées en 2 de canard dégraissée après cuisson,+ de 600 g de lard dégraissé et retirer la couenne,700 g de saucisse de Toulouse,+ de 8 gousses d’ail pour 13 adultes sans manger d’entrée,cdlt.

          • Anne a écrit le 8 octobre 2016

            Merci

    • Marc a écrit le 24 juillet 2015

      Bonjour
      Huile d’arachide ? Oh, ho, ho…C’est un cassoulet de Madagascar ça..
      Cordialement
      Marc

      • Anne a écrit le 24 juillet 2015

        Un peu comme le poivre 5 baies de votre pot au feu gersois …

        • Ilfirane a écrit le 18 janvier 2016

          Ah, tu m’as tuée, Anne! Mdr!

          • Anne a écrit le 18 janvier 2016

            mdr 😉

        • YANN GALLET a écrit le 8 octobre 2016

          Et VLAN !!!! excellent !!!

      • Marc a écrit le 4 août 2016

        Je ne vois pas le rapport entre une épice et un gras de cuisson …et puis, on ne met pas de concentré de tomate. C’est William Saurin qui fait ça 🙂

    • chollet a écrit le 20 août 2015

      Du confit, c’est déjà sec par nature, mais cuit pendant plus de 7 heures, ainsi que la saucisse : c’est immangeable. Les haricots, eux, un délice…

  • Gallice a écrit le 3 septembre 2014
    5

    Merci pour cette recette je suis en train de la faire je donnerai ma note après avoir goûté
    Mais une question : pour les confits de canard j’ai utilisé une boîte que l’on trouve dans tous les super marché mais normalement ils sont déjà cuit ! Après 7 fois une heure j’ai peur qu’ils soient réduit en miettes ?
    Est-il possible de les mettre à la dernière cuisson ?

    • Anne a écrit le 4 septembre 2014

      Bonjour Gallice. COmme tu cuis à feu doux, normalement ca reste à peu près entier 🙂

      • Céline a écrit le 21 octobre 2015

        Bonsoir anne,je commence mon cassoulet demain,pour un repas vendredi soir,c est mon 1 er !! Alors je suis tendu :)) ,je voudrais savoir le bouillon des haricots je dois le garder pour arroser lors des cuissons plus tard ? Si je fais cuire 5 fois .mes haricots vont ils pas finir en pâté?? Merci pour vos conseils
        Bonne nuit
        Céline (je suis devant les carnets de Julie) et le débat cassoulet :))

        • Anne a écrit le 22 octobre 2015

          Normalement non si tu prends bien des haricots Tarbais mais comme toujours il faut surveiller la cuisson et si tu vois que ca commence à faire purée, tu arrêtes

  • sylvie a écrit le 24 septembre 2014
    5

    J’ai acheté le livre de Pierre permet des qu’il est sorti dans les années 80 90.
    Je l’ai toujours fait ainsi.
    mais 7 fois sur 3 jours!
    Je le refais ce Ween end
    Plaisir de voir que cette recette est toujours d’actualité. …

    • Anne a écrit le 25 septembre 2014

      🙂 Un indémodable

  • Guy a écrit le 6 octobre 2014
    5

    Bonjour, c’est la saison des cocos bretons frais, est ça fait un excellent cassoulet ! Les mettre dans l’eau (non salée pour ne pas éclater leur peau) à petite ébullition pendant 20 mn. Puis poursuivre la recette. Ajouter des carottes (nouvelles si possible) coupées en grosse julienne c’est pas mal aussi. Mettre des parts individuelles en cassolettes, les recouvrir de chapelure mélangée à de l’ail coupé en petits cubes, le tout passé au grill (en surveillant pour pas que ça brûle) et c’est la merveille. En fait la recette est proche de ce qui se fait dans d’autres régions, Charentes par exemple où on déguste ce plat avec du pain grillé frotté avec de l’ail. Et c’est toujours très bon.
    Bonne cuisine à tous.

    • Anne a écrit le 6 octobre 2014

      merci de ton retour d’expérience

  • Diana a écrit le 23 octobre 2014
    5

    Bonjour, Hormis le fait d’avoir pris du canard confit au lieu de l’oie préconisée j’ai suivi la recette à la lettre … enfin presque parce que je me suis arrêtée à quatre cuissons … 30mns les haricots seuls + 1h30 haricots et préparation tomates + 2h avec la viande + 2h au four 175° en terminant par 10 mns sous le grille du four … c’était excellent et pour une première, c’était une réussite de l’avis de tous les convives. En fait c’est une recette assez simple à faire, il faut juste avoir du temps. Merci beaucoup.

    • Anne a écrit le 24 octobre 2014

      C’est vrai 🙂 Merci Diana

    • pascal a écrit le 7 novembre 2015

      bonjour, le four doit être à quel température svp

      • Anne a écrit le 7 novembre 2015

        Cela ne cuit pas au four mais doucement en cocotte sur le feu.

  • Lalouet Philippe a écrit le 1 novembre 2014
    5

    Excellent ce cassoulet ! Je l’ai préparé avec des lingots. Il faut juste surveiller la cuisson car ils sont moins gros que les tarbais. 1 h avec la tomate et les oignons suffit.
    Ensuite 4 h au four à 140. Tous les convives se sont régalés. Vin pour accompagner : un Pécharmant.

  • Jacques FAUCHER a écrit le 12 novembre 2014
    5

    C’est la recette de base !

    Voici mon adaptation souple, par personne (recette traditionnelle adaptée pour les gens pressés avec un four : réalisable en 1 journée :

    Préparation :
    100 g de haricots Tarbais (ou lingots, mogettes, cocos ou fèves)
    1 nuit dans l’eau (si secs) + 30 minutes de cuisson à l’eau (avec douceur, toujours)

    Faire revenir (huile olive ou arachide, graisse de canard,… ):
    1 tomate moyenne (pelée)
    1 oignon
    1 gousse d’ail écrasée
    1 carotte ? pour la déco, pourquoi pas.

    Faire cuire ou réchauffer
    la saucisse, la couenne, des lardons (simplement salés séchés, et seulement s’ils sont très bons), 1 cuisse de canard confit ou des manchons confits ou de l’oie
    60 à 80 g de saucisse de Toulouse (10 cm de long)
    accessoires (manchons, confit de porc, saucisse de couenne, ou rien…)
    20 g de couenne de porc (1 carré 5 par 5 cm pour placer ensuite au fond de la cassolette)
    On peut remplacer la cuisse par un manchon complet s’il est ‘adulte’ (préférence personnelle).

    Faire une première cuisson de tout l’ensemble, très doux, cocotte en fonte, 1 à 2 heures
    1 bouquet garni
    1 clou de girofle piqué dans un oignon
    recouvrir d’eau
    salez normalement (sauf si le confit est anormalement salé)
    poivrez généreusement

    S’il y a trop de bouillon, réservez-le pour mouiller le cassoulet par la suite.

    Enlever le bouquet (surtout le clou de girofle), disposer dans la cassolette en terre (frottée d’ail), commencer les cuissons (4 fois 1 heure à 130 – 140°C, enfoncer la croûte dans la mesure du possible et recouvrir d’eau à chaque fois, 1 branche de thym et une branche de romarin posées sur l’ensemble, à renouveler quand elles sont sèches – mais c’est plutôt pour l’odeur dans la cuisine…

    Les remarques :

    Si on couvre, moins d’évaporation : avec un four moderne sans point chaud, il est souvent inutile de couvrir.
    Manipuler les brins d’herbe avec précaution pour éviter de perdre les feuilles dans les haricots. Attention au romarin (feuilles pointues) et si vous couvrez votre cassolette l’odeur peut être trop forte
    Sel à tester après chaque cuisson (prétexte pour goûter)
    Le refroidissement entre chaque cuisson ? si on n’a pas mis trop d’eau, la croûte est déjà formée. Si on veut que le four chauffe la cuisine, si on a le temps, etc. on peut laisser refroidir. Sinon…
    Au delà de 4 heures (surtout si on n’a pas de chronomètre et que l’heure dure 1 heure 30), on risque l’excès de cuisson (haricots en pâte)
    Je arrête la cuisson quand un haricot prélevé au fond (délicatement) est parfaitement cuit (on peut prévoir 10g de haricots en plus pour les tests intermédiaires)
    Si le confit est bien fait, tout doit être salé normalement et il n’y a pas de graisse à évacuer.
    Enlever la peau ? aïe, je me permet une critique : quelle horreur… Pauvre bête… (je parle du canard)
    Idem pour la saucisse de Toulouse, qui ne génère à la cuisson ni eau ni gras (sinon, on a le droit d’agresser le charcutier)
    La chapelure souvent conseillée est inutile, sauf dans les cas d’urgence de cassoulet accéléré pour faire une fausse croûte, ou si on apprécie particulièrement (avec un peu d’ail haché))
    Le concentré idem : c’est trop sucré, mais vous pouvez ajouter une ou deux tomates dans la préparation de départ.
    S’il y a trop de viande, il est difficile d’enfoncer la croûte sans écraser les haricots. Après les deux premières cuisson, on peut encore enlever les viandes, retourner les haricots et replacer les viandes. Ensuite, les haricots sont trop fragiles.

    En clair, avec ces bases, faites donc votre cassoulet personnel : ce sera le meilleur !

    • Anne a écrit le 12 novembre 2014

      merci beaucoup pour toutes ces explications et ce partage de recette

    • Francois Roueche a écrit le 16 février 2015

      100% d ‘accord avec toutes les remarques de Jacques. Et je sais pas qui a transformé les « casser la croute 7 fois » pour le folklore, en « cuire 7 heure en cassant la croute à chaque fois »…Moi je ne dépasse jamais 4 h de cuisson et ça va bien. Et je le fait la veille, c’est encore meilleur rechauffé.

  • ANITA a écrit le 22 février 2015
    5

    Excellent mais difficile de trouver des TARBAIS j’ai réservé chez un Primeur qui m’a vendu chère 28 E le paquet d’1Kg la prochaine fois je commande sur Internet.

    • Anne a écrit le 22 février 2015

      28 euros ???? change de primeur, c’est du vol à ce prix là. C’est le double du prix normal

    • chris a écrit le 19 février 2016

      bonjour,oui je suis comme vous j’aime les bonnes choses ,et la bonne cuisine!!!!
      mais 28E 1KG DE HARICOT,,,,,,,,,,,,,,,,,j’avais trouvé sur le net a l’époque a 17 euro et cela m’as refroidi ….pour faire mon cassoulet.que l’on défende les produits français oui se faire
      pigeonné??????????????oui c’est vrai nous sommes en france,et plus c’est gros…………cordialement

      • Anne a écrit le 19 février 2016

        Eh bé ton commerçant ne fait pas semblant…

      • Francois a écrit le 25 février 2016

        LES TARBAIS,j’en ai acheté un kg lors d’un passage dans les Pyrénnées et ensuite je les plante dans mon jardin.Je n’en manque jamais

  • CHARLES viviane a écrit le 13 mars 2015
    5

    bonjour. J ai essayé cette recette en respectant les ingrédients et les proportions. Résultat excellent. Cependant j ai adopter la cuisson en continu à feu très doux pendant 5 heures. Excellent cassoulet. Sauce tomate pas du tout sucrée. Contre le gras, j ai utilisé du lard boucane Dégraisse et non la couenne de porc. Excellent cassoulet.

  • michel a écrit le 24 octobre 2015
    5

    bonjour a vous
    grâce a votre recette j’ai fais mon 1er cassoulet.
    juste je rajouterais un retour d’expérience qui pourrons(j’espère) rassurer certains.
    pour les haricots n’ayant pas trouver de tarbais j’ai donc mis des lingots.
    j’ai suivi vos conseils de cuisson dans une bonne vieille marmite en fonte sur un lit de couenne 30mn +1h30 couverts d’eau mais sachant pas je l’est fait avec couvercle.ensuite j’ai rajouter saucisses +cuisses de canard confites et j’ai mis cela a cuire sur une plaque électrique ther 5 voire max car elle n’est pas très puissante(ca bloubloutais gentille-ment)tout ca sans couvercle et la j’ai commencer a stresser un peux car 1h00 puis 2h00 apres toujours autant de bouillon aie aie comment vont etre les haricots et les cuisses???je ne remue surtout pas et je continu encore 3h00 soit une cuisson de 5h00
    pour un résultat encore un peut liquide, bien réduit mais pas comme on connait un cassoulet.j’ai donc pris l’option de l’enfourner four trad a 130°et la en une heure de cuisson visuellement c’est parfait.et surtout gustativement c’est l’extase tout mon petit monde c’est régaler les haricots pas du tout trop cuits comme j’en avait peur.enfin bref un délice .une cuisson de 8h00 en tout j’en reviens pas encore.merci .

    • Anne a écrit le 24 octobre 2015

      Avec plaisir Michel. Merci de ton retour d’expérience

  • jsgrail a écrit le 9 novembre 2015
    5

    Super recette. J’adore.

    Sur le nombre de fois qu’il faut faire faire réchauffer pendant une heure (7 dans la recette). Si vous cuisinez le samedi pour le dimanche et que l’on laisse cuire plusieurs heures en plusieurs fois, on obtient un résultat super.

    Je l’ai de ja faite deux fois depuis la rentree scolaire.

    • Anne a écrit le 10 novembre 2015

      Merci de ce retour. Cela me fait très plaisir

  • estelle a écrit le 10 janvier 2016
    5

    Excellent! Toute ma petite famille à adoré. J’ai suivi la recette presque à la lettre, je dit presque car je n’ai pas utiliser d’huile je me suis servi de la graisse des confits et je n’ai pas trouvé de haricots tarbais j’ai donc pris des lingots. Super recette. Voilà une nouvelle corde à mon arc. Merci!

  • gwain a écrit le 30 janvier 2016
    5

    un malheur…..cuit 7 fois comme préconisé. ILl y en avait beaucoup, j’ai congelé le reste…Encore meilleur après passage au congel’ et quel plaisir que de se mettre les pieds sous la table en ayant l’impression de n’avoir rien fait, et de se régaler quand même…Je le refais pour la deuxième fois aujourd’hui en ayant bien l’intention de régaler mes parents….

    • Anne a écrit le 30 janvier 2016

      Merci Gwain de ton retour 🙂

    • Anne-Marie starr a écrit le 29 juillet 2016

      Je veux faire ce cassoulet pour 24 personnes le samedi 6 aout. Je peux donc le faire la semaine precedente tranquillement et le congeler? Il sera aussi bon que si je le faisais le jour avant? (J’ai trop a faire ce jour-la). Combien de temps faut-il pour le rechauffer? Excusez le manqué d’accents, j’ai un ordi americain…

      • Anne a écrit le 30 juillet 2016

        Ca se réchauffe très bien, pas de souci. Combien de temps, aucune idée. Mais il faut le faire réchauffer plutôt lentement et doucement que vite et fort

  • Barbara a écrit le 10 avril 2016
    5

    Bonjour,

    Moi j’ai fait la recette avec du porc et des lingots, j’ai fait cuire les 7 h en 5 fois (4x1h30 sur induction et 1 h au four à 140 degrés) et c’était excellent, les haricots n’étaient pas trop cuits bref c’était une tuerie, merci pour cette recette.

    • Anne a écrit le 11 avril 2016

      Merci Barbara de ton retour

  • Mirabelle a écrit le 26 septembre 2016
    5

    Merci pour la recette. De mon côté j’ai commencé le mijottage sur plaque mais cela a commencé à accrocher. Alors j’ai transvasé temporairement ma préparation haricots/tomates dans un récipient, j’ai lavé ma cocotte en fonte, j’ai remis les haricots/tomate et j’ai fini les étapes de cuisson au four. Cela a l’avantage de ne jamais accrocher, tout en confisant tout autant avec une cuisson homogène. Ah et puis comme je suis une hérétique, j’ai mis du cognac 🍷 (Un peu)

  • Loriane a écrit le 7 octobre 2016
    4

    Pour ma part j’ai fait cette recette cet été et c’était un délice! Mon tout 1er cassoulet!!
    Par contre j’ai opté pour une cuisson au four dans un plat en terre cuite à 160°c pendant 1h (après la cuisson de 1h30 des haricots-ail-bouquet-tomate-oignons) et j’ai renouvelé l’opération 4 fois en laissant refroidir à chaque fois! Je n’ai pas mis le concentré non plus.
    Bref je renouvelle la recette demain et j’espère que ça va être le même que la dernière fois!!

  • cuvillard alain a écrit le 16 octobre 2016
    5

    bsr comme promis anne j ai fait la recette en 7fois svp lol ce fut un regal merci mes invites ont apprecies je recommence fin du moi bisous

    • Anne a écrit le 16 octobre 2016

      Je suis ravie que cela vous ait plu

  • carrera josiane a écrit le 24 octobre 2016
    5

    je viens de le faire très bonne recette avec des ingrédients préparés maison et la vrai saucisse de toulouse il y a que les haricots qui ont un peu fondus parce que en conserve et finalement un peu trop cuits.Je ne l’ai fait cuire que 2 fois, mais sinon très bon et ceci pour un repas d’anniversaire avec des amateurs de bonne table.Merci

  • Amandine a écrit le 23 novembre 2016
    5

    Merci pour cette recette 🙂 mon compagnon réclamait un cassoulet depuis plusieurs semaines: défi accepté! j’ai suivi cette recette car c’est toujours un plaisir de tenter ce que vous proposez 🙂 premier cassoulet effectué: fondant et plein de saveurs! le chéri fut ravi et les convives aussi 🙂 merci encore!

    • Anne a écrit le 24 novembre 2016

      Je suis ravie que cette recette ait eu du succès 🙂

  • Yohan a écrit le 30 novembre 2016
    5

    Excellente cette recette, tout le monde a adoré.
    Temps de cuisson ma tué et j’ai arrêté arrêté bout de 5h.
    Bravo pour la recette.

Les commentaires
  • […] Depuis que je surfe sur le web tendance culinaire, j’ai toujours lu que la recette du cassoulet issue du livre de Pierre Perret était LA recette ultime de cassoulet. – De Pierre Perret ?  […]

  • Vénusia a écrit le 9 novembre 2013

    Un fois de plus tu nous surprend avec ta recette bises

  • Petite-Mam a écrit le 9 novembre 2013

    Ça c’est LE cassoulet !!! Il a l’air délicieux !

    • Anne a écrit le 9 novembre 2013

      😉 oui nous nous sommes régalés 😉

  • floriane a écrit le 9 novembre 2013

    je suis tjrs preneuse d’une recette de cassoulet!! j’ai envie d’en faire un (deux ou trois…) cette hiver depuis ma première tentative, je retiens la version de Pierre 😉 car tu me donnes fort envie là!

    • Anne a écrit le 9 novembre 2013

      tant mieux alors 🙂

  • Gourmandise SF (@nadasto) a écrit le 9 novembre 2013

    Il est magnifique ce cassoulet 🙂
    En effet c’est le genre de plats pour lequel il y a autant de recettes que de familles !
    Et le cassoulet c’est pas lourd contrairement à ce qu’on pourrait croire. D’ailleurs chez nous dans le Lauragais, sa fête c’est en Août.
    Pour la petite histoire, le cassoulet original vient de Castelnaudary, il était fait avec des fèves (le févoulet) et cuit dans les cassoles d’Issel petit village du Lauragais dans l’Aude. Dans la tradition, il faut utiliser des lingots de Castelnaudary. Ahhh le terroir c’est bon ! 🙂 http://gourmandisesansfrontieres.fr/2012/02/mon-cassoulet-entre-toulouse-et-castelnaudary/

    • Anne a écrit le 9 novembre 2013

      merci 🙂

    • MAUREL a écrit le 6 novembre 2014

      bonjour,
      cette recette est parfaite, si ce n’est que chez nous, on appelle pas ça un cassoulet, mais une Fabounade, qui est une variante du Cassoulet, mais qui se prépare donc à la cocotte et qui est mouiller, contrairement au cassoulet de Castelnaudary qui est cuit au four, on casse la croute 7 fois en rajoutant du bouillon à chaque fois, et qui à la dégustation est plutôt sec.

      • Anne a écrit le 6 novembre 2014

        Merci de ton commentaire, je ne savais pas du tout

  • […] Le cassoulet du livre de recettes de Pierre Perret (eh oui) est considéré comme un must en la matière. Venez découvrir la recette.  […]

  • @nnie a écrit le 9 novembre 2013

    je m’en lèche les babines !
    mais où trouver le haricot tarbais ? pas évident, surtout dans le cambrésis

    • Gourmandise SF (@nadasto) a écrit le 9 novembre 2013

      Vous pouvez prendre des beaux lingots du Nord 😉

    • Anne a écrit le 9 novembre 2013

      Oui,comme dit @gourmandise SF, des lingots du nord. Sinon en épicerie fine, les haricots tarbais.

      • @nnie a écrit le 9 novembre 2013

        OK, et je ferai un cassoulet nord/sud !j’espère que
        Pierre Perret ne m’en tiendra pas rigueur !

  • ManueB a écrit le 9 novembre 2013

    que c’est bonnnn !!

    biz
    manue 🙂

  • Nade a écrit le 9 novembre 2013

    Maintenant que je me suis installée dans le sud-ouest entre Tarn et Aveyron, je crois que je vais tenter de faire un cassoulet…celui-ci me tente beaucoup de plus j’ai une petite tendresse pour Pierre Perret ( Blanche ô ma Blanche…)
    Je suis aussi ravie d’avoir découvert le blog de Nadasto (commentaire ci-dessus) qui semble tout-à-fait me correspondre !
    bref, bonne pêche aujourd’hui !
    😉
    merci et bonne journée à toi, Anne

    • Anne a écrit le 9 novembre 2013

      Cool alors 🙂

    • Nade a écrit le 10 novembre 2013

      Merci ! j’ai déjà repéré plein d’adresses alléchantes sur votre blog …;-)

  • Michèle a écrit le 9 novembre 2013

    cette recette me convient assez bien, moi la Toulousaine, mais je retire la tomate et le concentré…..chaque région à sa recette !

  • loni a écrit le 9 novembre 2013

    merci pour la recette mais je dis être cruche j’ai pas compris combien de temps tu l’as laissé cuire?

    • Anne a écrit le 9 novembre 2013

      lol mais non. 2h30 (hors pré cuisson des haricots)

      • loni a écrit le 10 novembre 2013

        merci je tenterai bientôt

  • Diane a écrit le 9 novembre 2013

    Merci Papilles et Pupilles pour cette recette certainement délicieuse .
    Dans ma recette familiale (originaire du sud-ouest) nous mettons en plus de l’agneau, du porc et du saucisson a l’ail . Et nous faisons cette recette sur 3 jours. 1er jour: cuisson des haricots et des viandes de porc et d’agneau séparément.
    2nd jour : réchauffage des viandes et des haricots réunis.
    3ème jour : réchauffage avec ajout du confit et du saucisson a l’ail .

  • virginie a écrit le 10 novembre 2013

    ça me donne tellement envie que je vais me lancer !!!
    je vais quand même attendre de ne pas être seule à la maison pour le faire.
    je suis ravie de vos partages de recettes.
    merci

  • Martine a écrit le 11 novembre 2013

    Depuis le temps que je veux préparer un cassoulet…voilà que cette belle recette me tombe tout cuit dans le bec! C’est très très tentant:)

  • Delphine a écrit le 13 novembre 2013

    Ce cassoulet est très bon, je ne savais pas qu’il était de Pierre Perret. Je l’ai fait le week end où vous êtes passé sur France bleu pour les paloumayres de la famille, ils ont pas beaucoup chassé dans l’après midi. Je tiens la recette d’une productrice de haricots chez qui on s’était arrêté en rentrant de vacances. Les haricots tarbais je les trouve dans mon leclerc au rayon fruits et légumes à côté des fruits secs.

    • Anne a écrit le 14 novembre 2013

      Je suis ravie qu’il vous ait plu Delphine 🙂 Merci pour l’info haricots tarbais

  • […] Le cassoulet du livre de recettes de Pierre Perret (eh oui) est considéré comme un must en la matière. Venez découvrir la recette.  […]

  • lolo33 a écrit le 2 décembre 2013

    Bonjour,
    Ce cassoulet me semble juste terrible, peut on le faire avec des cuisses de canard fraiches
    Merci pour votre réponse
    A bientot

    • Anne a écrit le 2 décembre 2013

      Bonjour Lolo

      dans le cassoulet on met du canard confit. Avec des fraiches je n’ai aucune idée de ce que cela donne

  • FA a écrit le 14 décembre 2013

    bonjour,
    Je me mets à la cuisine depuis peu et je désire savoir si à l’étape « Poivrez et recouvrez d’eau à hauteur. Faites cuire à feu moyen pendant 1h30 environ »…. la cuisson doit se faire avec le couvercle ?
    merci

    • Anne a écrit le 15 décembre 2013

      Bonjour,

      Commencez à couvert et s’il y a trop de liquide enlevez le couvercle.

  • Albert a écrit le 22 décembre 2013

    UN DELICE MEEEEEEERCI

  • jerome a écrit le 31 décembre 2013

    Bonjour
    Juste une question…on le mets a quel temperature le four ?
    Donc si j’ai bien compris la cuisson totale au four c’est 2h30 en comptant tout c’est bien cela ??

    • Anne a écrit le 31 décembre 2013

      Je ne l’ai pas fait au four mais sur des plaques 😉

      2h30 c’est sans la cuisson en 7 fois après

  • jerome a écrit le 31 décembre 2013

    On le fait cuire 7 fois?

    • Anne a écrit le 31 décembre 2013

      Jérôme, c’est marqué dans la recette .. « Faites cuire à nouveau à feu très doux pendant environ 1 heure. Retirez le plat du feu et répétez cette opération 7 fois en ayant laissez refroidir votre cassoulet. A chaque fois, vous crevez la peau qui le recouvre et rajoutez toujours un peu d’eau à niveau. »

  • jerome a écrit le 31 décembre 2013

    J ai compris je le fais cuire 7 fois 1h a feu très doux en leur refroidissant entre chaque cuisson…

  • jerome a écrit le 31 décembre 2013

    Vivi excusez je viens de relire la recette du coup j avais mal lu hihihi merci des réponses bon réveillon je dirais par la suite si mes convives ont aime 🙂

  • AIMELINE a écrit le 17 janvier 2014

    7 fois 1heure chez moi ça fait 7 heures et non pas 2h30, en tout, comme
    dit plus haut, alors c’est quoi ce schisme, Anne ma chère Anne on fait quoi là.

    • Anne a écrit le 17 janvier 2014

      Eh bien moi 7h je ne peux pas. Au bout de 2h30 c’est déjà très bon 🙂 Après si tu veux tenter 7 heures, tu me diras 😉

  • dedebobo a écrit le 23 janvier 2014

    Bjr a vous,
    J’ai fait cette recette mais mon cassoulet est moins beau que le votre et mes haricots sont croquants, malgré une cuisson de 3 heures.

    Ai-je rate quelque chose ?

    • Anne a écrit le 23 janvier 2014

      @Dedebobo . Cela vient certainement de la variété de haricots. Avez vous pris des haricots Tarbais ?

  • Maryse a écrit le 15 février 2014

    Bonjour,
    Peut-on préparer ce plat la veille

    Merci

    • Anne a écrit le 15 février 2014

      oui , bien sur 🙂

  • Patrice a écrit le 1 novembre 2014

    Vs rajouter de l’eau claire ou un bouillon.apres 7h de cuisson vos haricots ne sont pas trop cuits???

    • Anne a écrit le 3 novembre 2014

      Non, pas avec les haricots tarbais

  • norture liliane a écrit le 14 novembre 2014

    Bonjour
    Pouvez vous me donne le nom du livre de recette de pierre Perret
    Avec cette recette de cassoulet ,je vais me lancer ,merci d’avance.

    • Anne a écrit le 15 novembre 2014

      pas pour l’instant Liliane. Comme indiqué dans la colonne de droite, je suis pour l’instant en Australie et n’ai pas le livre sous le coude.

  • Les Compos du WE – Cassoulet | Spirituo a écrit le 28 novembre 2014

    […] Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ? Un Cassoulet ! Non mais ! C’est pas la grisaille et la bruine qui vont nous couper l’apétit. Et puis ce n’est pas n’importe quelle recette. On vous laisse voir de ce côté-là. […]

  • Francois Roueche a écrit le 16 février 2015

    100% d ‘accord avec toutes les remarques de Jacques. Et je sais pas qui a transformé les « casser la croûte 7 fois » pour le folklore, en « cuire 7 heure en cassant la croûte à chaque fois »…Moi je ne dépasse jamais 4 h de cuisson et ça va bien. Et je le fait la veille, c’est encore meilleur réchauffé.

  • XcentY a écrit le 24 décembre 2015

    Perso, j’aurais préféré avoir juste la recette et pas un roman.

    • Anne a écrit le 24 décembre 2015

      je vais vous donner une solution hyper facile : Achetez le livre !

  • Martine a écrit le 20 janvier 2016

    Ce n’est pas un cassoulet mais un ragoût de haricots (de la tomate des oignons rissolés la chapelure et puis quoi encore c’est un plat parisien ça par pitié pas d’appellation cassoulet.

    • gwain a écrit le 30 janvier 2016

      bêcheuse!!!!!

    • toto a écrit le 20 août 2016

      entre toulouse et castel, pays d’origine!!! vive notre lauragais et le cassoulet. tout a fait d’accord, ceci est un faux cassoulet!

  • gwain a écrit le 30 janvier 2016

    et j’ai utilisé , en bonne BRETONNE, des PAIMPOLS….Parfaits

  • OULD SMAA OUALI a écrit le 19 février 2016

    merci pour cette merveilleuse recette qui a ravi toute ma famille, Mr Pierre PERRET on ne vous voit plus nulle part ; on vous aime ; à bientot.

    Ouali de BARNEVILLE SUR SEINE LA NORMANDIE.

  • cuvillard alain a écrit le 6 octobre 2016

    bjr anne bon je me lance je vais faire avec des mogettes de vendee vu que j habite la bas ,, je fait ce cassoulet pour 18personnes ;je vous dirais ,le resultat fin du mois merci en plus c est l anniv de ma fille qui s appelle anne

    • Anne a écrit le 6 octobre 2016

      🙂 A bientôt alors

  • Bernard LABARBE a écrit le 8 octobre 2016

    Bonjour à toutezétous,
    Dans l’eau de cuisson des haricots tarbais, outre les ingrédients cités, j’ajoute une plaquette de bouillon de poule. Je me souviens d’une pub (Maggi ou Knorr…) déjà ancienne à la télé où Pierre Perret disait en montrant un carré de bouillon « Moi, j’en cloque partout » et plouf il le jetais dans la marmite. Alors pourquoi pas dans le bouillon des haricots ?
    Haricots cuits mais pas complètement, en écraser un entre les doigts pour juger, car ensuite au four, ça va continuer… Je n’ose imaginer la purée que ça doit être après 7 fois 1h de cuisson… Mais je me trompe sans doute.
    Il me semble que l’on n’a pas parlé du confit de canard !… Car c’est tout de même le principal des « viandes ». Chacun ses goûts, je ne fais pas dégraisser avant et surtout je garde la peau. Cuisses un peu enfouies dans les haricots, peau vers le haut. Saucisse de Toulouse à retourner de temps en temps, ainsi que les tranches de saucisson à l’aïl, qui une fois grillées devront être enfouies dans les haricots, sinon à jeter. Ne pas oublier d’en ôter la peau sinon elle se recroquevillent. Préférez les cuisses de confit sous vide dans leur graisse. Horreur que les cuisses en boite ! Et pourquoi ? Durant la stérilisation (normes obligent) les cuisses continuent à cuire forcément ! Je soupçonne même certains fabricants de mettre direct les cuisses passées au sel dans la boite avec la graisse et en avant la cuisson-stérilisation. Résultat, prenez une cuisse par l’os, secouez, et une chair dégueu tombe, de la merde en boite. Cela dit, si vous habitez une « région à confits », sur les marchés vous trouverez du top qualité. Une cerise sur le gâteau pour les amoureux(euses) du cochon, quelques tranches de ventrêche (de la bonne des Landes par exemple, pas du petit-salé de cochon élevé derrière les barreaux). Là aussi, comme pour rondelles de saucisson à l’aïl, surveiller et quand c’est un peu grillé, enfouir dans les haricots.
    Je suis en train d’en faire un pour demain, déjà fait plusieurs fois mais innovation, la couenne (j’adore !) et la ventrêche.
    A suivre peut-être.
    Adichats.

  • CUZIN a écrit le 13 octobre 2016

    Bonjour

    Puis je faire cette recette de cassoulet dans une tajine?

    • Anne a écrit le 14 octobre 2016

      Bonjour

      J’imagine que c’est possible mais je n’ai jamais essayé

  • Carole a écrit le 2 décembre 2016

    je suis en train de cuisiner la recette et j’avoue que cela sent super bon !!
    je vais essayer de faire les 7 heures de cuisson pour que demain midi nous puissions tous nous régaler

  • DEVELAY a écrit le 3 décembre 2016

    JE VAIS LE FAIRE ;JAI L,EAU A LA BOUCHE

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
L'incroyable bûche de Noël d' @arthur_fevre #placedelabourse #bordeaux - Hôtel intercontinental Bordeaux
Sur le vif...