P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment préparer son thé, le conserver, le goûter

Boissons Bonnes adresses Sans alcool

Thé Rooibos - Palais des Thés

Thé Rooibos – Palais des Thés

Pour les amateurs bordelais de thé, le Palais des thés vient d’ouvrir à Bordeaux. Il se situe au 55 cours de l’Intendance, et vous y trouverez de nombreuses variétés de thé, de l’indien, du Coréen, du Japonais, du Chinois, du thé vert, du thé noir, … bref de quoi satisfaire toutes vos envies gourmandes.

Je suis allée à l’inauguration avec Audrey et ai profité d’être avec des spécialistes du thé, notamment François Xavier Delmas le fondateur du Palais des thés, pour poser quelques questions sur comment préparer son thé ? Parce que tel un bon vin, un bon thé doit se préparer correctement.

Commencez par choisir une eau neutre, ph7, qui ne soit donc ni acide, ni basique.

Ensuite, si vous êtes amateur de thé, investissez dans une bouilloire à température réglable. Amis de l’internet mondial sachez que si vous faisiez bouillir l’eau de votre thé, c’est MAL. Vous en faites partir tout l’oxygène et donc EAU BOUILLUE, EAU FOUTUE.

Ah bon ?

Si si ! On ne fait pas de l’eau à 80°C avec de l’eau à 100°C que tu laisses refroidir. Hérésie :p

Compris ? Je poursuis.

Tu as choisi l’eau et tu l’as portée à la bonne température (celle indiquée sur l’emballage), c’est trèèèès bien. Il faut ensuite laisser infuser le temps recommandé sur l’emballage. Ni plus ni moins. Tout dans le thé est question d’harmonie. Notre hôte nous parle d’un thé qu’il aime à 3,45 minutes d’infusion mais ni à 3,30 minutes, ni à 4 minutes. Il parait que cela change tout.

Je n’ose avouer que je bois parfois du thé en sachets dans une eau que j’ai fait bouillir au micro ondes et que j’ai laissé infuser un temps indéterminé (je regarde la couleur de l’infusion et quand ça me plait, j’arrête). Je fais profil bas 😉

Collection Les Plaisirs Purs

Collection Les Plaisirs Purs

Comment déguster le thé ?

3 étapes : On commence par sentir le thé (étape 1) puis on en prend une gorgée (étape 2)  :

Deux sens interviennent : le goût et le toucher.

=> Au niveau du goût, trois saveurs sont possibles avec le thé : l’amer, l’acide et le sucré, chacune étant plus ou moins localisable dans la bouche.

=> Le toucher se fait par contact du thé avec les muqueuses et les dents ; il permet d’apprécier la température et la texture de la liqueur. C’est à ce moment que l’on peut apprécier l’astringence, le corps et la souplesse du thé. Du point de vue du goût, les informations fournies par cette deuxième étape sont encore très limitées et la perception des arômes n’a pas encore eu lieu.

Un petit thé ?

Un petit thé ?

Et enfin on déglutit (étape 3) :

Au moment de déglutir a lieu la rétro-olfaction, c’est-à-dire une expiration d’air par le nez, qui entraîne en même temps un appel d’air dans la bouche. Ce « courant d’air » balaie en totalité la zone sensible de l’odorat et l’on perçoit alors 100% des molécules odorantes. Pour se rendre compte de l’importance de cette étape, il suffit de se boucher le nez au moment d’avaler : la rétro-olfaction est ainsi annulée et la perception se limite alors aux trois sensations du goût évoquées précédemment.

Okey !

Et combien de sucres dans le thé vous demandez-vous ?

Est ce que l’on sucre le vin te réponds-je ?

#Ahem

Question subsidiaire : Comment conserver le thé ?

Dans la boite d’origine. Un thé vert doit être consommé très rapidement. Au bout de quelques mois, il perd ses qualités organoleptiques. Les thés noirs, eux, vieillissent en général plutôt bien.

Bouilloire et bols à thé

Bouilloire et bols à thé

6 conseils du Palais des thés pour bien entretenir sa bouilloire

  • Après utilisation de votre théière, rincez-la à l’eau chaude et évitez l’utilisation de détergent.
  • Essuyez les parois extérieures quand elles sont encore chaudes.
  • Ne frottez jamais votre théière avec une éponge ayant une surface abrasive mais essuyez-la avec un chiffon doux.
  • Laissez toujours sécher l’intérieur de la théière à l’air libre sans le couvercle.
  • Ne laissez jamais d’eau ou de thé trop longtemps dans votre théière, pour éviter les tâches et les auréoles.
  • Avant de ranger votre théière, vérifiez qu’elle est parfaitement sèche (intérieur comme extérieur) et, si possible, séparez-la de son couvercle.

Le Palais des thés – 55 cours de l’Intendance – Bordeaux (et aussi dans beaucoup dans d’autres villes de France)
Un site : www.palaisdesthes.com. Vous pouvez aussi les retrouver sur Facebook et sur Pinterest.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • catariège a écrit le 10 novembre 2013

    merci pour ces conseils car je suis comme toi parfois adepte du sachet et de l’infusion à vue!!tout cela me parait assez compliqué ,tu m’as fait éclater de rire ,bon dimanche pluvieux

    • Anne a écrit le 10 novembre 2013

      merci Catariège, bon dimanche aussi 😉

  • aurelie a écrit le 10 novembre 2013

    Le palais des thés est une excellente marque. J’ai découvert cet été les Thés Theodor, c’est une merveille, actuellement pour moi c’est la marque qui orne mon placard. Le maitre Fang est un délice!

    • Anne a écrit le 10 novembre 2013

      🙂 CHouette Aurélie

  • Isabelle a écrit le 10 novembre 2013

    Je bois beaucoup de thé (je n’aime pas le café) et je suis une fan du Palais des Thés depuis des années. Je les préfère de loin à Mariages Frères, qui est passé entre des mains chinoises depuis quelques années…
    Leurs thés sont juste sublimes!

    • Anne a écrit le 10 novembre 2013

      merci de ton retour Isabelle

    • Chrystelle a écrit le 12 mars 2015

      Et Zut…c’est déprimant de savoir cela..Mariages chinois :-(.

  • Mnêmosunê a écrit le 10 novembre 2013

    J’ai beau adorer le thé, j’avoue que je suis un peu comme toi, je fais chauffer de l’eau au micro-ondes et je laisse mon thé de manière indéterminée…
    Ces bons conseils vont m’être précieux pour mieux apprécier mes thés favoris, merci !
    Bon week-end Anne 🙂

  • gued a écrit le 10 novembre 2013

    Je croyais qu’il fallait le laver au moins 3 fois le thé avant de le laisser infuser ?

    • Anne a écrit le 10 novembre 2013

      @Gued : On ne nous a pas du tout parlé de cela. Nous avons dégusté les thés à la sortie de leurs boites. Tu avais une idée du thé que cela concernait ?

      • petit a écrit le 10 novembre 2013

        Le Pu Erh se rince 1 fois et quelques secondes seulement. Certains rincent les Oolong moi pas, si le thé est grande qualité pas besoin. Le thé et la liqueur se développent aux fils des infusions, qui peuvent être très nombreuses suivant les sortes de thés.

  • Julie a écrit le 10 novembre 2013

    J’adore le thé et le Palais des Thés, et j’adore le rituel de préparation du thé …choisir ma tasse ( je commence à avoir une belle collection ) , le thé dont j’ai envie , attendre qu’il infuse etc

    • Anne a écrit le 10 novembre 2013

      Très amatrice alors 🙂

  • Petit a écrit le 10 novembre 2013

    Bonjour,

    Pour compléter votre billet, je ne rajouterai que quelques lignes qui s’adressent principalement aux thés chinois, mais certains points, sont également valables pour les thés des autres pays.

    Concernant la température pour l’eau du thé, tout dépend de la sorte de thé. Il est clair qu’un thé vert ne sera pas à la même température qu’un thé jaune, un thé blanc, un Oolong, un thé rouge ou un Pu Erh.
    Et encore, suivant la sorte de thé vert il peut y avoir différentes température.

    Eau bouillue, eau foutue? Tout dépend de la sorte de thé: comment préparer un Oolong, un thé rouge, ou un Pu Erh (sheng ou shu) si l’eau ne bout pas? Pour préparer ces thés, l’eau doit être bouillante, autrement ils ne donneront rien.
    En revanche, il est TRES important de ne pas LAISSER bouillir l’eau, car elle se détériore. Pour faire simple, quand on prépare son thé, « on surveille son eau comme le lait sur le feu »!

    L’eau représente 99% de l’infusion, il est donc primordial et très important qu’elle soit d’excellente qualité, pas d’eau du robinet!
    Concernant le pH de l’eau, ce dernier ne sera pas trop élevé, sauf pour le Dan Cong qui préfère une eau avec un pH assez élevé (7.25 -7.50).

    Concernant les bouilloires, je ne veux pas rentrer dans les détails, mais du matériau de ces dernières dépendra et influencera également grandement la qualité de l’infusion. Pour faire court, pas de bouilloire en plastique!

    Concernant la dégustation du thé il y a également la vue et l’odorat qui jouent un rôle important lorsque l’on déguste le thé.

    Le monde du thé est passionnant et super intéressant, mais également très complexe.
    Il y a tellement de découvertes et à apprendre avec le thé, qu’une vie ne suffirait pas pour en faire le tour!

    Bonnes dégustations

    • Anne a écrit le 10 novembre 2013

      Merci pour ces informations complémentaires passionnantes. Pour la température, c’est la raison pour laquelle je dis de suivre ce qui est recommandé sur le paquet du thé 😉

  • Mely a écrit le 10 novembre 2013

    Merci pour ce passionnant billet qui comblera l’amatrice de thé que je suis ! Et j’adore cette boutique en plus…
    Bonne soirée de dimanche !

    • Anne a écrit le 10 novembre 2013

      Avec plaisir Mély 🙂

  • Cécile a écrit le 10 novembre 2013

    Gued,
    on verse une première fois l’eau chaude sur les feuilles, et on jette cette eau. Les même feuilles peuvent servir 5 fois, la meilleure étant la troisième 🙂

  • Valerie a écrit le 10 novembre 2013

    Le principal conseil que je vais retenir dans l’immédiat c’est l’histoire de la bouilloire et de la température que j’ai l’habitude de faire bouillir 🙂

  • Petite-Mam a écrit le 10 novembre 2013

    Merci pour ces conseils !! Moi qui adore le thé.

  • Ankya a écrit le 11 novembre 2013

    Je suis cliente au Palais des Thés depuis très longtemps (j’habitais à Toulouse et il y a une boutique) depuis, soit je vais dans une boutique à Paris, soit je commande sur internet.
    C’est vrai que pour l’eau, j’utilise souvent le micro-onde ou bien une bouilloire non réglable (donc ça boue…).
    Merci pour ce bel article et les jolies photos !

  • Cappuccinette a écrit le 11 novembre 2013

    J’adore le thé et je dois dire que je l’aime de plus en plus ! Et l’achat d’une bouilloire à température réglable a changé ma vie ! 😉
    J’ai aussi été abonnée pendant quelques mois à une box de thé, ce qui m’a permis de rencontrer des thés que je n’aurais jamais achetés spontanément.
    Merci pour cet article sur Le Palais des thés, marque fabuleuse dont j’adore, entre autres, le thé du Hammam. Mmmmh…

    • Anne a écrit le 11 novembre 2013

      Merci Cappuccinette

  • Natalia a écrit le 11 novembre 2013

    Anne, J’adore le the, mais comme vous savez bien, J’habite aux Etats Unis et je ne sais pas s’ils envoient leur produits dans ces pays. Je n’aime pas les sagets. Est-ce qu’ils ont de the de feuilles « loose »? Merci.

  • Natalia a écrit le 11 novembre 2013

    Merci, Anne

  • Comment préparer son thé, le cons... a écrit le 11 novembre 2013

    […] Pour les amateurs bordelais de thé, le Palais des thés vient d’ouvrir à Bordeaux.  […]

  • Hécate Lomëwen a écrit le 12 novembre 2013

    Veinarde d’avoir une boutique du Palais des Thés près de chez toi !
    C’est ma maison de thés préférée, pourtant j’ai testé Les Jardins de Gaïa, Théodor, Mariage Frères, Compagnie Coloniale, etc.
    Heureusement qu’ils ont leur boutique en ligne (que ma CB connaît un peu trop d’ailleurs O_o)
    La préparation du thé paraît compliquée comme cela, quand on débute. Mais très vite on a des réflexes qui font gagner du temps (le matin au petit déj) ou qui permettent aussi d’apprécier ce moment « à soi », ou de partager une tasse avec des amis.
    Je bois beaucoup de thé, du coup j’ai même investi dans la bouilloire qui est réglable niveau température, ça a changé ma préparation du thé car maintenant je peux faire facilement des thés délicats sans risque de les massacrer ou d’y passer des heures ! J’ai celle « de base » que le Palais des thés vend, excellent rapport qualité/prix. Et pour les temps d’infusion j’ai téléchargé une application gratuite pour Android (Minuteur Thé, avec un logo en forme de théière pour ceux que ça intéresse), au poil la préparation des thés maintenant.

    • Anne a écrit le 12 novembre 2013

      merci pour ce retour d’expérience 🙂

  • Isabelle a écrit le 12 novembre 2013

    Bonjour,
    Je profite de votre article sur le thé pour vous proposer de visiter le blog (et même le site) d’un ami revenu de Chine où il a vécu plusieurs années et converti à l’art du thé …

    http://wuwei-tea.fr/le-blog/

    Bonne journée !

    • Hécate Lomëwen a écrit le 14 novembre 2013

      Merci pour cette adresse. Le blog a l’air très intéressant. Je vous le parcourir ces temps prochains car je suis assez peu renseignée sur les thés chinois, étant surtout amatrice de thés verts japonais (bien que j’apprécie un Puer ou un Oolong de temps en temps). En tout cas le blog a l’air bien fourni, un vrai bonheur !

    • Anne a écrit le 14 novembre 2013

      merci

  • Tribulons a écrit le 15 novembre 2013

    Merci pour ces conseils 🙂

  • Comment préparer son thé, le cons... a écrit le 16 novembre 2013

    […] Lire l'article…  […]

  • Chrystelle a écrit le 12 mars 2015

    En tant que « buveuse de thé du bureau », un collègue m’a fait remarqué cette semaine que le thé était un des produits les plus pollué! En grande consommatrice je voulais savoir si vous aviez des informations sur la question : des labels? des marques à déconseiller? Merci d’avance à tous

    • Anne a écrit le 12 mars 2015

      avec les labels bio je pense que vous devez déjà éliminer pas mal de choses.

  • pierrick a écrit le 23 juin 2015

    merci,mais j’aimerai savoir combien de temps l’on peut conserver le thé
    en temps que « boisson » dans le réfrigérateur.
    Merci

    • Anne a écrit le 23 juin 2015

      Je dirai 2 jours mais comme ça. C’est ce que je ferai moi

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Lindemans Faro - un goût entre bière et cidre - étonnant  
En fait j'adore
Grand place - Lille
Vitrine Repetto - Lille
Welsh - Lille
Sur le vif...
Fermer