P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Flûtes à Champagne ou Coupes à Champagne ?

Avec alcool Boissons

Verres à Champagne

Verres à Champagne

Bientôt la saison des communions, des mariages et là, paf la girafe,  arrive la question existentielle : Dans quels verres faut-il servir le Champagne ? Parce qu’il ne faudrait pas que je passe pour le dernier des minables habitants à Ploucland. Que vont penser les amis (taper 1), la famille (taper 2), les voisins (taper 3) ?

Est ce que les flutes conviennent?

Les coupes, c’est ringard non ? Je n’en vois que chez Tonton Anselme. Il les avait reçues en cadeau de mariage, et ca doit remonter à …. houla …. longtemps ^=^.

Bref, que faire pour éviter la faute de goût ? Et surtout, que faire pour que mon Champagne soit le meilleur possible ?

Heureusement que Frédéric Panaïotis est là pour nous. Le chef de caves de chez Ruinart, m’a donné sa méthode personnelle :

« Déguster le champagne en flûte se fait de moins en moins : effet de mode ou évolution raisonnée dans le microcosme champenois ? A titre perso, je suis passé aux verres, et pour Ruinart, la réflexion ouverte depuis un moment vient d’aboutir, enfin presque !

Chez moi, cherchez les flûtes, elles prennent la poussière au fond du placard. Cela fait maintenant dix ans que je ne les utilise plus, au profit de verres Spiegelau (le modèle « Authentis », de taille moyenne) qui me servent d’ailleurs aussi bien pour les autres vins, à de rares exceptions près. Il n’y a guère que pour un grand Bourgogne ou un Barolo de concours que je sors mes grands verres à bourgogne – des Riedel, un partout balle au centre.

Les grands champagnes – et en particulier les millésimés – ont besoin de place pour s’exprimer, et apprécient les verres à vins blancs, un peu allongés. Dans une flûte, le vin est vraiment à l’étroit, et y débusquer des arômes relève de l’exploit… Bien sûr, on peut aussi envisager le carafage, à réserver plutôt aux vins jeunes ou vraiment fermés et à réaliser avec une carafe étroite et préalablement rafraîchie pour minimiser la perte d’effervescence. Reste que le verre à vin est bien commode, car il permet à la bulle de se calmer d’elle-même, tranquillement.

Parce que finalement, le cœur du sujet, c’est la bulle. Non seulement elle participe du plaisir visuel, mais plus important encore du plaisir olfactif : elle remonte le long du verre – d’où l’intérêt d’en avoir d’assez hauts – en se chargeant de composés aromatiques qui vont être libérés au moment de son éclatement à la surface.

J’en ai fait l’expérience il y a longtemps déjà, lors d’une dégustation aux États-Unis. Les flûtes étaient trop épaisses et le Ruinart Rosé ne s’épanouissait pas du tout, laissant échapper de rares bulles. Heureusement, j’avais sur moi un stylet à pointe de diamant, qui m’a sauvé la mise, et m’a également permis de faire la démonstration du rôle fondamental des verres par rapport à la bulle. Sous l’effet du stylet dont je m’étais servi pour graver les flûtes, tout le nez si plaisant du Ruinart Rosé – fruits exotiques, fruits rouges, pamplemousse et rose – est ressorti d’un coup.

Ouf !

Il faut d’ailleurs que vous lisiez, si la problématique des bulles vous intéresse, les articles et le livre de Gérard Liger-Belair, « Voyage au coeur d’une bulle de champagne » (Odile Jacob, 2011). C’est un chouïa technique, mais vraiment passionnant ! Voilà un thème que je développerai s’il vous intéresse.

Ruinart

Ruinart

Concernant Ruinart, la donne est un peu différente et plus ardue, puisque qu’une majorité de nos consommateurs et clients, cela ressort nettement en dégustation, aiment les verres assez étroits et hauts : normal, le plaisir de voir la bulle monter, je vous dis ! Mais ce n’est pas forcément compatible avec de grands verres : avoir son verre rempli au ¼ seulement, avec 10 ou 12 cl de vin, ça donne comme une sensation de vide. Et le client peut avoir l’impression d’être un peu lésé.

Nous avons donc créé des flûtes de 21 cl pour nos cuvées non millésimées, et d’autres de 29 cl pour le Dom Ruinart, bien adaptée à notre clientèle.

Pour ce qui est des dégustations à Reims, j’ai réglé la question après avoir dégusté – pour la première fois fin 2011 – avec le modèle « Grand Champagne » créé par Philippe Jamesse, le très talentueux sommelier des Crayères, à Reims. Un verre vraiment majestueux, haut sur pied, d’une contenance importante (45 cl), qui fait la part belle à la finesse. Alors voilà : maintenant quand nous dégustons sur nos terres, c’est celui-là et pas un autre ! Il nous reste cependant un petit travail à terminer.

Ceux d’entre vous qui ont déjà dîné chez nous savent que nous servons également des vins tranquilles, rouges ou blancs, et notamment des chardonnays – remember ? (yes 😉 ) Nous sommes encore en réflexion sur une gamme de verres qui pourraient trôner sur nos tables et accueillir aussi bien nos champagnes que d’autres grands vins. Idéalement, nous souhaiterions deux tailles différentes. Nous avons déjà fait un paquet de dégustations en interne, mais n’avons pas encore tranché.

Du coup, si vous avez des idées, allez-y, partagez-les. Et puis, jouons le jeu jusqu’au bout : celui ou celle qui saura nous suggérer la gamme retenue pour nos dîners recevra une belle récompense, en liquide évidemment, et pleine de bulles !

Je vous attends là-dessus, à tout bientôt ! »

Merci Frédéric, moi je n’ai pas encore tranché, il faut que je goûte encore ^=^

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • […] Frédéric PanÏotis, chef de caves chez Ruinart explique dans quel verre faut il boire le Champagne et pour quelles raison.  […]

  • TANG a écrit le 23 avril 2013

    Le duo de Baccarat fait l’affaire sur bien des tables.

  • prune a écrit le 24 avril 2013

    Perso j’aime beaucoup la gamme open up de chef et sommelier tant d’un point de vue esthétique que technique. Ce n’est pas du cristal mais du kwarx. Mais j’adore les classiques mais toujours riedel.
    Attention a ne pas prendre des verres trop grands surtout pour des vins vieux car ils vont dévoiler absolument tout les arômes…même les « défauts »…

  • Anne a écrit le 29 avril 2013

    merci @tang 🙂

  • Anne a écrit le 29 avril 2013

    merci pour le conseil 🙂

  • ODER a écrit le 4 janvier 2014

    Coucou a tous j’ai bien apprécié votre texte, mais je dois Vous dire ma préférence pour les coupes car elles permettent de boire notre brevage tous en inspirant les effluves si comme moi votre nez est bien proportionné LOL comme ont dit ….

  • COUTRAN a écrit le 3 août 2014

    J’ai découvert hier des fontaines à champagne et c’est fabuleux. Visuellement et gustativement j’ai apprécié. Attention, pas une fontaine de champagne mais des verres Champenois que l’on appelle des Fontaines à Champagne. Le verre est en forme de coupe, le pied creux emprisonne les bulles et les laissent remonter à la surface en toute transparence.

    • BRUNET MARTHE a écrit le 16 mars 2015

      JE CHERCHE CES VERRES A PIED CREUX MAIS EN VERRE SOUFFLE ORDINAIRE CONNAISSEZ-VOUS UN FOURNISSEUR ? A DEFAUT AVEZ VOUS UN BON PLAN POUR CE VERRE A PIED CREUX EN CRISTAL ?
      TRES GRAND MERCI D AVANCE

      • de luca a écrit le 25 octobre 2015

        bonjour je cherche ces verres à pied creux où puis-je en trouver ?

        • Anne a écrit le 25 octobre 2015

          Je ne sais pas désolée.

    • de luca a écrit le 25 octobre 2015

      bonjour je cherche des verres à champagne avec le pied creux merci de me renseigner sur la possibilité de m’en procurer

  • Carmencita a écrit le 30 janvier 2016

    Bonjour,

    « Authentis » est une gamme donc quel est le modèle exact du verre qu’il utilise?

    Cordialement

    • Anne a écrit le 30 janvier 2016

      Le verre à Champagne ^-^ 🙂

      • Carmencita a écrit le 31 janvier 2016

        De 27cL, c’est ça?

  • michel cavayé a écrit le 4 novembre 2016

    bonjour,
    dans votre explication vous ne parlé pas du  » blida  » verre à champagne de certain champenois !!!!!!

    avez-vous des photos et une notice à propos de ces verres ? merci

    Cordialement : michel Cavayé

Sur Facebook
Sur Google Plus
  • Christine Boulnois a écrit le 23 avril 2013

    Ma belle famille qui vit à Épernay (véritable capitale du champagne) le boit dans un Blida. Ils disent mieux l’apprécier dans ces verres.

  • Papilles et Pupilles a écrit le 23 avril 2013

    +Christine Boulnois  merci, je ne connaissais pas du tout 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Vitrine Repetto - Lille
Welsh - Lille
Wazemmes, Lille
From Lille with love
Sur le vif...
Fermer