P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Les bienfaits de la cuisine coréenne

Actu Gourmande, les news

The Taste of Korea

The Taste of Korea

Bordée sur trois côtés par la mer, la Corée du Sud est connue depuis longtemps pour la variété de ses ingrédients alimentaires ainsi que pour sa cuisine raffinée. On y trouve notamment une harmonie de goûts tels que le piquant, le salé ou le sucré, ce qui en fait un délice pour le palais. Mais la saveur originale de la cuisine coréenne est surtout présente dans les sauces traditionnelles telles que la sauce de soja, la pâte de soja et la pâte de piment.

Au-delà de l’harmonie de ses couleurs, la cuisine coréenne est très saine et nutritionnellement bien équilibrée. Son menu, composé principalement de riz, notamment accompagné de diverses céréales, de soupe, de kimchi et de plats d’accompagnement, est en effet apprécié pour ses bienfaits sur la santé, particulièrement dans la prévention de l’obésité et des maladies telles que l’artériosclérose, l’hypertension, le cancer, etc. C’est la raison pour laquelle l’alimentation coréenne a été désignée en 2004 comme « cuisine exemplaire nutritionnellement équilibrée » par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le kimchi a été cité par « Health Magazine », revue spécialisée dans la santé, comme l’un des cinq plats les plus sains au monde.

Un repas typique coréen comprend généralement du riz cuit à la vapeur, une soupe et du kimchi. Viennent s’ajouter des mets d’accompagnement variés appelés « banchan ». Le « banchan » ne désigne pas un ingrédient ou une recette spécifique mais la plupart des plats qui composent le repas. Il peut en cela se comparer aux tapas espagnoles. Il se prépare à base de tous les ingrédients produits en Corée : viandes, légumes, poissons et coquillages. Tous les modes de cuisson peuvent s’appliquer : cuisson à la vapeur, en grillade, mijoté, sauté, etc.

Aussi, servir des plats coréens permet d’avoir une alimentation équilibrée, par la consommation d’une grande variété d’aliments tels que le riz cuit, le kimchi, les sauces, les produits au soja, le poisson, les légumes assaisonnés, la viande et d’autres plats d’accompagnement.

Gyeongbokgung Palace - Corée du Sud

Gyeongbokgung Palace – Corée du Sud

Les valeurs nutritives sont également excellentes, avec le mélange d’ingrédients. Quand on vous dit « plats coréens », il vous vient en tête bibimbap, japchae (nouilles transparentes accompagnées de légumes sautés), sinseollo (pot-au-feu royal), galbi-jjim (côtes de boeuf braisées), et saengseon jjim (Plat de poisson cuit à la vapeur). Les ingrédients de ces aliments sont essentiellement une combinaison de céréales, de légumes, de poisson, de graisse et d’huile. Cela montre une caractéristique de l’alimentation coréenne, qui est principalement composée d’un mélange équilibré entre des produits d’origine animale et des produits d’origine végétale. Par conséquent, si vous suivez le mode de vie traditionnel coréen, il est difficile de consommer trop de produits d’origine animale.

Les aliments fermentés sont aussi très représentatifs de la culture gastronomique coréenne, comme le kimchi, la sauce de soja fermentée et la pâte de piment qui sont servis systématiquement sur les tables coréennes. Ces mets sont connus pour leurs vertus anticancéreuses et antioxydants et ils jouent un rôle important pour réduire le cholestérol. Le ratio de constitution de glucides, protéines et graisses dans le menu coréen est respectivement 65%, 15%, et 20%. Et le rapport recommandé pour chaque composant est respectivement 60 ~ 65%, 15 ~ 20% et 20%. De plus, le contenu de l’alimentation est bien équilibré : le menu est constitué de produits végétaux et de produits d’origine animale en proportion de 80 ~ 20.

Le principe de la fermentation : La fermentation est une réaction de la décomposition ou la transformation d’une substance sous l’influence d’enzymes des micro-organismes. Elle finit par produire un nouveau produit final. Le terme de fermentation provient du latin « fervere » qui signifie « bouillir ». C’est la description d’un liquide en ébullition par l’intervention des micro-organismes dans l’alimentation.

Les plats d’accompagnement sont préparés à partir de recettes et des processus de cuisson (blanchir, bouillir, griller) qui minimisent la perte des éléments nutritifs et réduisent les graisses. Dans notre société contemporaine, afin de lutter contre l’obésité, le cancer, les maladies graves qui augmentent et de développer nos capacités immunitaires, il est recommandé de manger des légumes et de la viande dans un rapport 8 pour 2 et de consommer une variété d’aliments fermentés. Cela correspond exactement au repas coréen. Le bibimbap, le japchae, le galbi-jjim (travers de viande cuits à la vapeur) ou le sinseollo (pot-au-feu royal) sont préparés avec des ingrédients sains et dans des proportions convenables.

 

Allez on en discute ?
Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...
Fermer