P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Châtaignes ou marrons : de la définition à la cuisson

Produits et Ingrédients

Châtaignes

Châtaignes

C’est la pleine saison, on peut les cueillir sur les arbres ou dans les magasins (oui bon…), elles sont délicieuses grillées ou bouillies. Elles, ce sont bien sur les châtaignes. Mais dit-on châtaignes ou marrons ?

Question de vocabulaire 

Sauf le marron d’Inde, qui n’est pas comestible (fruit du marronnier), le marron est une châtaigne dont la bogue ne comporte qu’une seule amande. Le marron est issu de châtaigniers améliorés par sélection et/ou hybridation. Marron est aussi l’ancien nom de la châtaigne, le marronnier n’ayant fait son apparition en Europe qu’au 17ème siècle. Le nom « marron » pour désigner le fruit du marron d’inde vient des châtaignes et non l’inverse.

Un produit plein de qualités

L’arbre à pain : La châtaigne a été un moyen de subsistance important pour les régions pauvres en céréales. Le châtaignier était surnommé « arbre à pain ».

Sans gluten : L’utilisation médicinale des châtaignes comme emplâtre a été abandonnée mais elle est toujours utilisée comme aliment de substitution. La composition de la châtaigne lui permet de remplacer le blé et les céréales de façon générale, auprès des personnes allergiques au gluten. Attention à l’utilisation de la farine de châtaignes qui est très forte en goût. La couper avec d’autres types de farine.

L’info épate belle mère

Aphrodisiaque ? Au 16ème siècle, Antoine Mizauld considère que les châtaignes fraîchement cuites et saupoudrées de poivre « recueillent l’appétit d’habiter avec les femmes  » mais qu’en excès, elles deviennent indigestes. Surtout si elles rencontrent «  un estomac faible et débile ».

Où les ramasser ? Est-ce légal ? 

En principe non  ! En tous cas, pas dans les châtaigneraies cultivées ni dans les forêts domaniales même si une tolérance de bon aloi est de mise. Sur les parties communales, sauf un arrêté municipal stipulant le contraire, le ramassage est autorisé. C’est un peu comme pour les champignons, il vaut mieux se renseigner.

Comment les choisir ? 

Que vous la cueilliez ou que vous l’achetiez, choisissez-la plutôt brillante et lourde avec une écorce lisse et sans trou. S’il y a des trous, c’est qu’il y a des vers.

Comment les conserver ?

Pour garder longtemps ses châtaignes, il faut tuer les larves qui les rendent véreuses. En les immergeant 8 jours dans une eau renouvelée quotidiennement, les larves sont noyées. Éliminer celles qui sont devenues noires et celles qui flottent et sécher le reste en les disposant sur des claies dans un lieu très bien ventilé.

Comment les cuire ?

=> 1ère option : on fait des châtaignes grillées

– Cuisson des châtaignes au feu de cheminée :  Avant de griller les châtaignes, il faut pratiquer une petite entaille dans le fruit. Le but est d’éviter que les châtaignes n’explosent comme du pop-corn.

Pour cuire les châtaignes

Pour cuire les châtaignes

Faire un bon feu (cheminée ou extérieur, une bonne quantité de bois est nécessaire, la braise doit tenir). Quand les flammes commencent à être moins vives, placer poêle, diable, grilloir ou broche à châtaignes au feu. Pour la cuisson à la poêle à trous, une seule épaisseur, les châtaignes ne doivent pas se superposer.
Il faut les secouer régulièrement (ou, pour la broche, tourner la manivelle de temps en temps). Quand elles sont noires et que l’écorce a éclaté, c’est cuit. Comptez 15 à 20 minutes.

– Cuisson des châtaignes au four : pratiquez toujours la petite entaille. Mettez les châtaignes sur  met la plaque de cuisson et faites cuire dans un four préchauffé à 220 °C pendant 20 minutes. Quand la pointe du couteau s’enfonce facilement à l’intérieur c’est qu’elles sont cuites.

Quel que soit le mode de cuisson, laisser suer les châtaignes : Juste après avoir tiré les marrons du feu, il est préférable de les laisser suer une dizaine de minutes dans un pot recouvert d’un linge ou, plus traditionnellement, dans un journal. L’extérieur, desséché par le feu sera réhydraté par l’humidité contenue au centre de l’amande. Les marrons, qui restent chauds, sont moins secs et plus faciles à éplucher.

=> deuxième option : On les fait bouillir : 

Il faut au préalable les éplucher. Pour le faire plus facilement, inciser toujours les châtaignes d’un bord à l’autre de la lunule (partie claire de l’écorce), en passant par la pointe et les ébouillanter 5 minutes en ajoutant dans l’eau 1 cuillère à soupe d’huile d’olive pour assouplir l’écorce . Ensuite vous égouttez et vous épluchez (on enlève l’écorce et la petite peau, dont je vous ai déjà parlé). Passer les châtaignes à l’eau froide sous le robinet. En pressant entre les doigts, on dégage les 2 peaux (tan et écorce) d’un coup. Ensuite, vous les faites ensuite cuire 20 minutes dans un grand volume d’eau bouillante dans laquelle vous pouvez ajouter une feuille de figuier et une étoile de badiane.

Avec quoi les mange-t-on ?

Une fois qu’elles sont les grillées ou bouillies et décortiquées, il est possible bien sur de les manger telles quelles en dessert façon grignotage ou à l’apéritif. Essayez de les ajouter dans une salade verte avec des champignons et du jambon cru, c’est un délice. Vous pouvez également les utiliser pour réaliser des purées (on rajoute de la crème fraîche), et réaliser également des soufflés. Les châtaignes sont aussi délicieuses consommées de façon traditionnelles, rôties dans du beurre et accompagnant du gibier ou dinde, et pourquoi pas avec une blanquette de veau. Elles se marient aussi très bien avec le chou et le fenouil (entières mélangées au légumes)

Concernant la farine de châtaignes :  Intéressante pour son goût aussi bien dans les préparation salées que sucrées : des crêpes, un cake. Pour l’utiliser elle n’est pas panifiable (sans gluten). Il faut toujours la mélanger avec une autre farine.  (20 à 25% de farine de châtaignes ; 75 à 80% de  farines de blé)

Cliquez ici pour des recettes avec des châtaignes, là pour des recettes avec des marrons, et encore ici pour des recettes avec de la crème de marrons.

Source :  Bidouillé à partir d’un dossier de presse TomPress et de recherches personnelles

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Doyoudoux a écrit le 5 novembre 2012

    Interessante cette petite leçon! Pas si simple que ça les châtaignes ! 

    • Anne a écrit le 5 novembre 2012

      oui, tu as raison 🙂

  • Manubartolini a écrit le 5 novembre 2012

    merci pour tous ces renseignements, moi j’adore les marrons chauds !!!!! miamm

    biz
    manue :))

  • Les demoiselles en c a écrit le 5 novembre 2012

    Merci pour ces conseils gourmands !
    D’autres recettes sur http://lesdemoisellesenchocolat.blogspot.fr/ !

  • gourmandiza a écrit le 5 novembre 2012

    Les châtaignes se conservent très bien au congélateur et ensuite, elles sont plus faciles à éplucher- coup double! 

    • Anne a écrit le 5 novembre 2012

      Merci pour l’astuce 🙂

  • Marieno a écrit le 6 novembre 2012

    Nous avons la chance d’avoir un chataignier dans le jardin, un vrai régal !

  • Melle Pigut a écrit le 6 novembre 2012

    Wow, joli topo, merci pour ce partage !

  • Philippe a écrit le 6 novembre 2012

    Merci pour ces explications. Peut-on manger les chataignes qu’on trouve et dont le bogue contient plusieurs amendes ?

    • Anne a écrit le 7 novembre 2012

      A mon avis oui mais je n’ai rien lu de précis sur la question

      • Philippe a écrit le 23 août 2013

        Bien sûr que oui ! Régalez-vous ! Quand il y a plusieurs amandes ce sont des châtaignes et quand vous trouvez une seule amande dans la bogue, c’est un marron.

  • Brigitte a écrit le 6 novembre 2012

    Bonjour,avez vous une astuce pour peller les châtaignes bouillies merci

    • Anne a écrit le 7 novembre 2012

      Bonjour Brigitte. Sur le site Marmiton, ou trouve cette astuce qui a l’air de fonctionner : 

      Fendre la première peau de dix chataignes. Les mettre une minute au micro-ondes. Les deux peaux s’enlèvent ensemble toutes seules !!! Recommencer pour les dix suivantes, et ainsi de suite.

      Les commentaires des internautes sont très positifs sur cette méthode. Le lien :&nbsp ;http://www.marmiton.org/recettes/recette_eplucher-les-chataignes-facilement_13929.aspx

  • Isabruge a écrit le 6 novembre 2012

    Bonjour,

    Chez nous la tradition veut que l’on mange les châtaignes bouillies.
    Elles sont cuites dans de l’eau salée avec de la badiane et des feuilles de figuier.
    On les déguste tiède avec du bourru. En général, nous les mangeons le samedi soir. Le reste des châtaignes accompagne à merveille le poulet dominical.

    • Anne a écrit le 7 novembre 2012

      Quelle merveille 🙂

  • chef jésus a écrit le 6 novembre 2012

    Bravo Anne, on a fait un grand miam sur france bleu ce matin, consacré à la chataigne… ton article est super complet….
    chef jésus

  • Philippe a écrit le 8 novembre 2012

    Merci

  • n,jnk,jk a écrit le 17 décembre 2015

    chaud ! chaud ! chaud les marons chaud !!!! dix franc ! dix franc ! dix franc! oualakane dix franc

Sur Hellocoton
  • krum72 a écrit le 5 novembre 2012

    merci pour cet article très instructif ^^

  • papilles a écrit le 5 novembre 2012

    Merci 😉

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Lindemans Faro - un goût entre bière et cidre - étonnant  
En fait j'adore
Grand place - Lille
Vitrine Repetto - Lille
Welsh - Lille
Sur le vif...