P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Wasabi – Qu’est ce que le wasabi ?

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Depuis que les restaurants japonais ont envahi nos villes nous consommons du wasabi. Mais il y a ne serait-ce que 10 ans, si je vous avais dit wasabi, vous m’auriez répondu :

wasa-quoi ?

Eh oui, on ne peut pas dire que l’on mange la même chose qu’il y a 10 ou 15 ans. Et je ne vous parle même pas de ce que mangeaient nos parents et nos grands parents. La mondialisation, c’est aussi ça, la multiplication des offres alimentaires. Alors le wasabi, qu’est ce que c’est ? Sachez que c’est une racine nommée aussi raifort japonais ou moutarde japonaise; en voilà une photographiée il y a quelques années sur le stand de Kioko au salon de l’agriculture.

Racine de wasabi

Racine de wasabi

Le wasabi est donc un condiment obtenu à partir de la racine de cette plante (qui s’appelle aussi wasabi) et dont la saveur rappelle celle du raifort. Il en existe deux sortes :

  • le sawa wasabi : de culture semi-aquatique, dans des conditions proche du milieu naturel, le meilleur et le plus beau des wasabi of course.
  • le oka wasabi : wasabi de plein champ de moindre qualité.

Les japonais l’emploient pour relever les sushis et les sashimis mais aussi pour parfumer les nouilles et les sauce. Le wasabi est vendu sous forme de poudre verte à diluer (dans de la sauce soja), ou en tube (la racine râpée a été humectée avec de l’eau pour former une pâte). Une fois ouvert le tube de wasabi doit être conservé dans le réfrigérateur.

La racine est très dure. On utilise pour la râper une râpe en peau de requin ( so exotic). Si jamais vous en trouvez (une racine de wasabi, pas une peau de requin), vous pouvez la conserver en l’enveloppant dans un papier mouillé et en la roulant dans un film alimentaire avant de l’entreposer au réfrigérateur.

Racine de wasabi et râpe en peau de requin

Racine de wasabi et râpe en peau de requin

La plante pousse dans des plants d’eaux artificiels (ou pas) :

Plans d'eau - culture du wasabi ©Izu-wasabi

Plans d’eau – culture du wasabi ©Izu-wasabi

Au début du printemps la plante fleurit. J’ai lu qu’on pouvait trouver des boutons de fleurs marinés à la sauce soja. Un peu comme nos câpres au vinaigre peut être ? Mais je n’en ai jamais vus ni goûtés.

Quant à la récolte je vous recommande d’aller lire cet article tout en images : Récolte de Wasabi par Wi Farm dans Jizodo, Ville d’Izu. D’autres informations sur la culture du wasabi sur le site Kinjirushi : qu’est ce que le wasabi (clic)

Ici, on trouve le wasabi surtout en poudre (mais on perd beaucoup du goût) ou en pâte :

wasabi en poudre - Wasabi en pâte

Wasabi en poudre – Wasabi en pâte

Attention : si à petites doses le wasabi est excellent, si l’on en met trop, il écrasera les saveurs et brûlera le palais.

2 produits à base de wasabi un peu fun (plutôt junk food) mais j’aime bien :

Graines de sésame au wasabi et petits pois au wasabi

Graines de sésame au wasabi et petits pois au wasabi

Attention ca dépote un peu ^=^. Pour les bordelais, j’ai acheté ça chez Eurasie.

Une astuce tirée du Tang Book : Préparez des dips originaux pour l’apéritif en mélangeant un peu de crème fraîche, du fromage blanc et du wasabi. Il suffit d’y faire tremper des tortillas ou des bâtonnets de crudité.

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Sylvain Lucas a écrit le 4 octobre 2012

    Petite précision: le wasabi qu’on trouve en poudre ici (et même au Japon) n’est en fait même pas du wasabi, mais un mélange de poudre de moutarde et de raifort…

  • Sylvain Lucas a écrit le 4 octobre 2012

    Petite précision: le wasabi qu’on trouve en poudre ici (et même au
    Japon) n’est en fait même pas du wasabi, mais un mélange de poudre de
    moutarde et de raifort…

    • Anne a écrit le 4 octobre 2012

      Gloups. Il y a un moyen de repérer ? 

      • Sylvain Lucas a écrit le 4 octobre 2012

        La composition doit normalement apparaître sur le paquet, mais je crois que les poudres/pâtes de vrai wasabi sont très rares…

        • Anne a écrit le 4 octobre 2012

          Ok, je vais mieux regarder 🙂

  • Kitchen Coulisses a écrit le 4 octobre 2012

    Voila un article qui fait plaisir! Pour avoir completement redécouvert le wasabi au japon, je suis ravie de le voir enfin en « chair et en os » dans ses photos! 😉
    Le wasabi frais m’a semblé d’une fraicheur incomparable avec la pate (d’amande?!) verte et toute collante des restos parisiens…
    Je l’ai egalement beaucoup apprécié dans la preparation de poissons en croute: le wasabi sert a la fois de liant pour coller la chapelure et d’épices (en couche fine bien sur!)… bref, une tuerie! 🙂

    • Anne a écrit le 4 octobre 2012

      Je vais au Japon dans 15 jours, je pourrai juger de la différence 🙂

      • Ampelopse a écrit le 4 octobre 2012

        Ouahhhh! La chance!

  • argone a écrit le 4 octobre 2012

    Oui je n’ai jamais trouvé de racine de wasabi en France … j’ai même du me rabattre sur de la pâte de wasabi … beaucoup moins bien. Merci pour cet article instructif !

    • Anne a écrit le 4 octobre 2012

      @c7fa3275186bfdd79c34c8901b84db41:disqus J’avais photographié celle ci au salon de l’agriculture sur le stand de Kioko je crois 🙂 

  • Gourmandise sans fro a écrit le 5 octobre 2012

    Mais le vrai wasabi est ultra rare! cf http://gourmandisesansfrontieres.fr/2012/07/le-wa

    • Anne a écrit le 5 octobre 2012

      je verrai sur place 😉

  • Celine26 a écrit le 5 octobre 2012

    Merci Anne pour ce billet, j’en ai mangé pour la première fois ce midi avec des sushis et je me demandais justement à quoi cela pouvait ressembler ! 

  • […] grosse cuillère à soupe de wasabi. Moi comme j’aime vraiment ça, j’en mets 2 […]

  • @Puyfolaise85 a écrit le 5 octobre 2012

    J’en suis fan. Pour moi des sushis ou des sashimis sans wasabi c’est comme un couscous sans semoule. Et surtout avec une excellente sauce soja, miam. Tu me donnes envie de refaire des sushis et des sashimis pour le coup 😉
    Bises et merci pour toutes ces infos.

  • Kitchen Coulisses a écrit le 5 octobre 2012

    Ralala, trop de bons souvenirs…
    Un resto qui m’a laissé un super souvenir a Tokyo : Inakaya ds le quartier de Roppongi!&nbsp ;http://www.roppongiinakaya.jp/en/index.html
    Le depaysement est assuré, enjoy! 🙂

  • Gourmandise sans fro a écrit le 5 octobre 2012

    Ah vous y allez au Japon ? Si oui, super 🙂

  • Michalou a écrit le 24 avril 2014

    Bonsoir, avez-vous des idées pour utiliser le wasabi, hormis les sushis (que je n’aime pas), car j’ai acheté un tube et ne sais qu’en faire ? Merci.

  • Barthère Michèle a écrit le 30 juin 2015

    le sans-abri en soi est certainement très goûteux, mais était-il nécessaire de rajouter qu’il fallait une râpe EN PEAU DE REQUIN pour donner des idées aux destructeurs d’espèces?

Sur Facebook
Sur Hellocoton
  • maliceetastuce a écrit le 4 octobre 2012

    je suis contente de savoir à quoi ça ressemble.. j’aurai cru que c’était une graine sèche qui était moulue.. Merci !

  • papilles a écrit le 4 octobre 2012

    De rien 🙂

Sur Google Plus
  • abdelFattah Amalou a écrit le 4 octobre 2012

    Le repas naturel comme une arc pour cibler la santé valorisée propre…**abdf*–am*..

  • Cécile Romme a écrit le 4 octobre 2012

    c’est drôle: la racine de gingembre que j’ai acheté il y a 2 semaines a commencé à faire un bourgeon, et j’ai presque des feuille aujourd’hui. Je pense que c’est une racine de plein champ, car elle est plutôt jaune. J’ai bien envie de la planter, pour voir!

  • Papilles et Pupilles a écrit le 5 octobre 2012

    +Cécile Romme oui essaie 🙂 Moi aussi j’ai déjà eu envie, mais je n’ai pas de jardin. 

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Ardmore Beach - irlande
Découvrir de nouvelles saveurs : la tetragone cornue - Vous connaissez ? Découverte dans le jardin familial - #enPhase #activia
High tea - Castle Durrow
From Irlande with
Sur le vif...
Fermer