P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

La semaine du goût au Japon : Les bentos – Des différences culturelles

Japon Voyages

Dans les rues de Tokyo

Dans les rues de Tokyo

Toujours en live du Japon …

Aujourd’hui  j’étais jury d’un concours de Bentos. Pour ceux qui vivraient dans une grotte et qui ignoreraient ce qu’est un bento, je vous renvoie à cet article : Les bentos, vous connaissez ? Lisez et puis revenez ^=^. Les 6 meilleurs avaient été pré sélectionnés et venaient aujourd’hui réaliser leurs recettes en direct live au Tokyo Gas Studio, partenaire de la semaine du Goût au Japon.

Ils étaient donc 5 femmes et un homme et  avaient 1 heure pour préparer leur boite et nous la faire déguster.  Les critères pour élire le meilleur bento étaient les suivant :

  • Equilibre des goûts
  • Plaisirs des 5 sens
  • Couleurs
  • Valeur nutritive
  • Originalité
  • Choix des ingrédients
  • Pensée pour la famille
  • Assaisonnement
  • Votre coup de coeur

Je trouve que rien qu’à la lecture de ces critères, il est facile de s’apercevoir que le bento français est très différent du bento Japonais. Alors qu’en France les créateurs de bentos sont plutôt dans la recherche artistique (du moins c’est ce qu’il me semble), au Japon, c’est plutôt l’équilibre des saveurs qui est voulu. De même un bento se cuisine pour les autres, alors qu’en France, c’est plutôt pour soi. De plus un bon bento doit comporter les 5 saveurs : le sucré, le salé, l’acide, l’amer et l’umami.

Una-quoi ?

Unami ! La cinquième saveur des japonais.  L’idée est un peu difficile à expliquer parce que ce n’est pas une saveur en tant que telle. Un grand chef français, André Pachon, installé au Japon depuis 42 ans, me disait, c’est le goût du bon. Pfiou. Pas facile n’est ce pas ? Et il m’expliquait que ce goût était le résultat des fonds par exemple (bouillon, fond de sauce etc.)

Voici les 6 réalisations :

Bentos - les bentos participants

Bentos – les bentos participants

Bentos du concours

Bentos du concours

C’est moins esthétique que ce que je pensais, mais avec ces bentos, nous sommes davantage dans la vraie cuisine Japonaise. C’était tout à fait passionnant. La gagnante est Madame Hirose Taeko âgée de 71 ans ; elle a préparé ce bento pour sa mère qui vit seule. C’est celui qui est sur fond rose. La voici en plein travail :

Hirose Taeko

Hirose Taeko

Ce bento a remporté la victoire car il était très traditionnel, très équilibré, très coloré. J’ai été impressionnée par la maitrise des gestes de ces amateurs. Il n’y a pas de gestes inutiles, on ne perd pas à droite ou à gauche.

Lors de ce concours, j’ai eu la chance de voir tout plein de légumes bizarres. Saurez vous les reconnaître ? Vous les retrouverez sur mon compte Instagram demain matin (et aussi ici : Ann’agram). Encore bravo à tous les participants du concours.

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Ampelopse a écrit le 21 octobre 2012

    A 71 ans, super de participer à un concours!
    Ca a l’air sympa tout ça…mieux qu’un sandwich triangle et une barquette de carottes rapées!
    Mais dis moi…les participants étaient tous japonais? 

  • Ariane a écrit le 22 octobre 2012

    merci pour ce beau billet, vraiment sympa le choix de la gagnante et contente de voir que c’est la philosophie que je défends du bento

  • Isabelle de Castelna a écrit le 22 octobre 2012

    Très joli reportage. Emouvant cette dame de 71 ans qui cuisine encore pour sa mère (quel âge ?) … J’aime beaucoup l’idée de préciser la destination des bentos dans ce concours.

    • Anne a écrit le 22 octobre 2012

      95 ans de mémoire :

  • Babeth De Lille a écrit le 22 octobre 2012

    preuve que la cuisine ça conserve!…enfin, avec des bons ingrédients j’imagine….

    • Anne a écrit le 22 octobre 2012

      Ils font très attention à manger sans gluten. Il y a peu de produits laitiers, leur cuisine n’est pas sucrée, ca aide 🙂

  • Pat a écrit le 22 octobre 2012

    Ca fait envie. Et pourtant je ne suis pas fan de la cuisine japonaise. Du moins celle qu’on trouve dans les restos japonais en France (si c’est aussi différent que l’est la cuisine chinoise authentique de ce qu’on a chez nous, ça n’a vraiment rien à voir).

    Je me demandais combien de temps nécessite généralement la préparation d’un bento? Je veux dire préparer tous les ingrédients et pas seulement les « assembler ». Est-ce vraiment le truc qu’on fait rapidement le matin avant de partir au boulot? (il ne me semble pas).

    • Anne a écrit le 22 octobre 2012

      Là il ont fait en une heure. Ils utilisent sinon en quotidien des restes du petit déjeuner par exemple et donc cela prend moins de temps 😉

  • Anne a écrit le 22 octobre 2012

    Chouette alors

  • Anne a écrit le 22 octobre 2012

    Oui, tous Japonais, et venant de différentes villes du Japon 😉

  • VAL a écrit le 23 octobre 2012

    Moi qui me passionne pour les bentos, tu me gâtes! Biosus

  • Mercotte a écrit le 24 octobre 2012

    ah j’ai lu dans le désordre tes billets la voilà la 5eme saveur !  mea culpa

  • alice a écrit le 24 octobre 2012

    Ouah j’adore celui avec les fantômes!!!

    • Anne a écrit le 26 octobre 2012

      Oui, au niveau esthétique il était très réussi

  • Audracao a écrit le 25 octobre 2012

    Merci beaucoup d’avoir rédigé ce billet ! Pour sûr, les bentos jap’ sont moins « esthétiques », mais personnellement, leur concept du bento m’attire beaucoup plus du concept made in France ! Du coup, je crois que je vais m’y intéresser de près, aux vrais bentos made in jap’ ! Merci encore ! Une bonne soirée.

  • Anne a écrit le 26 octobre 2012

    mdr

  • Anne a écrit le 26 octobre 2012

    alors j’en suis ravie 🙂

  • Taro a écrit le 1 novembre 2012

    It’s going to be a long sentence but I hope at least it’s not wrong for you and your readers.

    I came here by way of Japanese translated summary of your article.

    You are featuring about bentoh of the
    trad type.

    « CharaBen » has newly emerged among the
    young mothers for their children, but the most generations of the Japanese eat
    the trad type.

    Tough it is not home-made but similar to
    the trad bentoh is « EkiBen » – bentoh (boexed meal) sold on the train or at the
    stations.

    When you came here Japan, please
    enjoy wide variety of EkiBen on the way to your destinations in all through the
    archipelago.

    Here is one ununsual example of creative « EkiBen »
    which probably Japanese adults love and I want to introduce you who love bentoh
    cooking .http://tabelog.com/niigata/A1501/A150101/15009227/dtlrvwlst/4194923/
    (Several photos, you can see in each stratum of the bentoh.)
    When
    you open the box, you will see slices of cooked-eggs that are placed all over
    the box. On top of them, there are some chopped shrimps.But beneath
    the simple surface of the yellow, when you start eating the meal, you can find
    and enjoy the seafoods.There placed under the sliced « AtsuYakiTamago » –
    Japanese omelet, you can see the pieces of boiled prawn and squid, broiled eel
    and probably vinegared horse mackerel.Those four seafoods are set on the
    sheet of seat made by meticulously shaved one piece of light green coloured
    « TororoKonbu » – dried and shaved kelp.Under the all those viands, you
    will find cooked rice with « Kanpyou » – gourd (vegetable) and some other
    ingredients. The rice was finished by faint vinegard flavour – as you know it
    is almost same as the sushi rice.

    Imagine, when you open the box, at
    first – you will be disappointed, just could see cooked-egg only – that simple
    boexed meal !
    But, as you start eating it by chopsticks, from a part of the
    corner there reveals one seafood.
    And then, towards to the other corners, you
    will be discovered every seafoods up untill you finished the meal.

    This
    style of the meal had emerged during the Edo period, when the Shogunate had
    issued the order of luxury-prohibition to the city dwellers, rich merchants and
    sometimes commoners wanted to enjoy the delicious foods, so they hid the
    every delicacies inside.
    The introduced new trand of bentoh has a root in history, and if this idea would apply to your bentoh, then I think those who eat your bentoh would entertained a lot. If you like it, try it.

  • Anne a écrit le 2 novembre 2012

    @8f830a9654c28082cf85cb3775f771c7:disqus Thanks a million for all these explanations. It’s very interesting to discover this. Thanks again for the links 🙂

  • Christine PINTO a écrit le 22 septembre 2013

    ça y est c’est sur Facebook via le site http://www.legout.jp.
    Mon bento :In autumn in Sud-Ouest/France.
    Je croise les doigts………..

  • […] pu y découvrir les spécificités des bentos japonais, vous faire part de mes première impressions en arrivant à Tokyo, découvrir les leçons de goût […]

  • […] Voyage au coeur du bento japonais pour la semaine du goût au Japon. Toujours en live du Japon … Aujourd’hui j’étais jury d’un concours de Bentos. Pour ceux qui vivraient dans une grotte et qui ignoreraient ce qu’est un bento, je vous renvoie à cet article : Les bentos, vous connaissez ? Lisez et puis revenez ^=^. Les 6 meilleurs avaient été pré sélectionnés et venaient aujourd’hui réaliser leurs recettes en direct live au Tokyo Gas Studio, partenaire de la semaine du Goût au Japon.  […]

  • […] …goût au Japon : Les bentos – Des différences culturelles Toujours en live du Japon … Aujourd’huij’étais … partenaire de la semaine du Goût au Japon. Ils étaient donc 5 femmes et un homme etavaient 1 heure pour… …read more […]

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
High tea - Castle Durrow
From Irlande with
Beer tastings
La journée promet d'être magnifique aujourd'hui en Irlande
Sur le vif...
Fermer