P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Horchata de chufa – Une boisson Valencienne typique

Boissons Espagne Voyages

Un dernier billet concernant mon séjour à Valencia (Valence en Espagne => voir mon city guide gourmand de Valencia), et celui ci est consacré à l’horchata.

Horchata

Horchata

Horchata, Horchata, mais qu’est ce que c’est que ça ?

L’horchata (orxata en catalan) est un des rafraîchissements les plus populaires de Valencia.C’est un lait végétal sucré, élaboré à partir de souchet (chufa ou xufa), un tubercule d’origine égyptienne introduit par les arabes dans cette capitale méditerranéenne.  La boisson ressemble à quelque chose entre le lait d’amandes et le lait de soja.

Le souchet est cultivé dans seize villages du nord de Valence (l’Horta Nord) où les terres réunissent les exigences de climat et de terroir qui font d’elle la seule et unique région d’Espagne à même de cultiver ce tubercule si singulier. Je me demande d’ailleurs si JK Rowling n’est pas passé du côté de Valence pour s’inspirer.

Voilà à quoi ressemble un champ de souchet, on dirait des hautes herbes :

Champ de chufa ©Urbanados by-nc-sa 20

Champ de chufa ©Urbanados by-nc-sa 2.0

Quand l’herbe est sèche, les agriculteurs la brûlent et récoltent le tubercule. Il sera ensuite lavé, mis à tremper, sera pelé, mixé, filtré et sucré pour obtenir l’horchata.

Un film (en anglais, désolée), mais qui explique bien la fabrication de la horchata, de la culture à la réalisation de la boisson :

Un peu kitsch non ? On dirait un film des années 70 mais je n’ai pas trouvé mieux.

Et alors c’est bon ?

Moi j’ai bien aimé, en version boisson ou en version glace (crema di chufas). Attention à bien choisir une horchata artisanale, il parait qu’il y a des petits malins qui la coupent avec du lait de vache, ca coûte moins cher. Selon les endroits elle est plus ou moins sucrée, parfois trop.  La meilleure horchata serait celle provenant de la ville d’Alboraya.

A Valencia, l’horchata se sert fréquemment avec des fartons, des sortes de petits pains briochés sucrés.

Horchata et fartons

Horchata et fartons

2 adresses à Valence incontournables pour déguster une horchata (elles sont l’une en face de l’autre) :

  • Horchateria El Siglo – Plaza Santa Catalina, 11 46001 Valencia. Elle a malheureusement fermé fin 2014, merci Sylvain de cette information.
  • Horchateria Santa Catalina – Plaza de Santa Catalina, 6 46001 Valencia

Vous trouverez aussi dans la ville beaucoup de points de vente ambulants avec des petits chariots Mon Orxata.

Horchaterias

Horchaterias

Il se vend de l’horchata concentré(e) que vous pouvez ramener. Vous pouvez aussi essayer de la faire vous même. Il faut d’abord trouver les tubercules vendus sous l’appellation souchet, chufa, xufa, tigernuts, noix tigrées et après 2 liens pour vous aider :

D’autres liens intéressants à propos de l’horchata :

Vous connaissiez ? Vous avez déjà goûté ?  Juste une petite précision tant que j’y pense, l’horchata est sans gluten.

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • […] background-position: 50% 0px ; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } http://www.papillesetpupilles.fr – Today, 10:49 […]

  • marsupilamima a écrit le 2 mai 2012

    On en boit un peu partout en Espagne mais sous forme industrielle (on en trouve aussi à paris, d’ailleurs).En revanche Il y a d’excellentes horchetarias artisanales aussi à barcelone

    • Anne a écrit le 2 mai 2012

      Je suis pourtant allée à Barcelone mais je n’avais pas vu 🙂

    • azahar73 a écrit le 18 mars 2014

      Je confirme la meilleure horchata est bien celle d’alboraya. Attention quand on commence on ne peut plus s’en passer, et l’industrielle n’a rien à voir, même si elle en ravive le souvenir.

      • Anne a écrit le 18 mars 2014

        Merci de ton retour

      • Mimi56 a écrit le 21 février 2015

        Bonjour,
        Peut-on l’utiliser pour faire des gâteaux?

        • Anne a écrit le 21 février 2015

          On doit pouvoir. Par contre comme c’est assez sucré, faire attention à la quantité de sucre du gâteau

  • Anne a écrit le 2 mai 2012
  • Amour de cuisine a écrit le 2 mai 2012

    bonjour ma chere, 
    je ne connaissais pas, merci beaucoup pour les liens

  • Sophie a écrit le 2 mai 2012

    L’horchata c’est délicieux, mais en trouver de la bonne est assez rare sorti de la zone catalano-valencienne… Celle du supermarché est vraiment mauvaise et la seule façon que j’ai trouvé d’en avoir à disposition à la maison c’est d’acheter de la horchata concentrée que j’achète par correspondance. Je me permets d’indiquer le lien de l’article où j’en parle :&nbsp ;http://equilibreculinaire.wordpress.com/2012/03/13/jai-teste-les-produits-miss-ohlive/
    pour ceux que ça intéresse…
    Merci pour cet article qui (je l’espère) fera découvrir cette boisson végétale à ceux qui n’y ont encore jamais goûté ! 

    • Anne a écrit le 2 mai 2012

      Merci pour l’info

    • dani a écrit le 10 mai 2014

      je crois effectivement que l’acheter en concentré est la bonne solution, j’en ai trouvé chez « el campo » alicante soit « Auchant » en france une bouteille d’un litre à mélanger au fur et à mesure avec de l’eau super glacée. un régal !!! surout lorsqu’il fait très chaud.

  • rizgluant a écrit le 2 mai 2012

    Aaah, l’orchata j’adore ça ! La première fois que j’en ai goûté c’était dans un salon de thé à Marseille, puis ils ont décidé d’arrêter l’approvisionnement car oui, il l’achetait depuis Valence … J’étais désespérée jusqu’au jour où j’ai aperçu une bouteille au rayon « cuisine du monde » de mon supermarché. Yes ! Sûrement moins bon que l’orchata artisanal, mais c’était déjà ça 🙂

    • Anne a écrit le 2 mai 2012

      Oui 😉 Je regarderai dans mon supermarché si j’en vois 🙂

  • Peggy Le Roy a écrit le 2 mai 2012

    Merci pour ce partage d’un met inconnu par beaucoup je pense! En tous cas moi ça me donne envie d’y aller ^^

  • Rubicorne a écrit le 2 mai 2012

    Je ne connais pas cette version (enfin je crois pas) mais à Mallorca on boit plutôt de l’horchata d’amande, en fait une sorte de granité, ni plus ni moins. On peut en trouver à peu près partout, c’est meilleur marché que l’horchata de xufa dans la mesure où les amandiers sont très présents sur l’île… Je sais pas si c’est artisanal mais c’est déjà très bon!

    • Anne a écrit le 2 mai 2012

      Ah ouii les amandiers des Baléares 🙂 Je connais juste Ibiza mais il y en a a beaucoup aussi. Un lait d’amandes artisanal, ce doit être succulent 🙂

  • Gracianne a écrit le 2 mai 2012

    Je n’ai goute que la version industrielle et j’etais persuadee que c’etait a base d’amandes. J’avais beaucoup aime d’ailleurs, c’est tres rafraichissant en ete. La tu m’as appris quelque chose, et donne envie d’Espagne au passage.

    • Anne a écrit le 2 mai 2012

      Avant d’y aller j’ignorais complètement cette histoire de souchet. Je ne savais même pas ce qu’était le souchet. Oui rafraichissant et en glace j’ai bien aimé aussi 🙂

  • Cécile Une Qu a écrit le 2 mai 2012

     J’adore la Horchata, mais uniquement en Espagne, lorsque je rentre en France, même si j’ai pris dans mes bagages de la concentrée, la même que je bois à la maison là-bas entre deux passages à la horchateria, une fois rentrée à Bordeaux elle n’a plus le même gout et ne me plait plus et ça fait la même chose avec ma fille qui en boirai des litres là-bas et ici peine à finir un verre. Tant mieux ça fait de la place dans le coffre pour caser les 15/20 kg d’arroz bomba, les boites de conserves de qq tapas qu’on ne trouve pas ici et autres bricoles qu’on rapporte toujours.

    Les fartons perso je ne suis pas fan, je trouve ça un peu bourratif, mais j’aime pas trop les pains briochés en général donc…

    L’été il y a 2 ans on avait tenté de fabriquer notre horchata, c’est assez facile, on obtient assez aisément un résultat agréable, le plus compliqué est le filtrage (enfin surtout lorsqu’on n’est pas trop équipés en torchons dans la maison) mais même avec un petit résidu ça se boit très bien et surtout on peut moduler sa dose de sucre 😉

    Pour ma part en glace je la préfère en granizado (glace pilée qu’on trouve au citron, au café et à la horchata pour les parfums les plus classiques) plutôt qu’en crème glacée.

    Il me tarde le 4 aout dans la matinée, d’être en terrasse pour boire ma première horchata des vacances. C’est devenu une tradition, le 1er matin de notre arrivée on file à la horchateria voisine, qui fait du bon boulot, et on se fait un petit « apéro » à l’heure française, qui nous fait donc patienter jusqu’à l’heure du repas et atténue les effets du décalage horaire pour notre estomac 😉

    • Anne a écrit le 2 mai 2012

      Ahhh le grand classique des trucs qu’on adore en vacances et qui une fois de retour à la maison ne nous enchante plus. Je me souviens encore de cette liqueur de myrthe dont on se régalait tous les soirs en Corse et qui une fois rentrés n’avaient plus aucun intérêt 😉  Mais sur place ce doit être un vrai plaisir de la retrouver à chaque fois 🙂

      Je veux bien croire que le filtrage est l’étape la plus difficile.  Tu en as déjà trouvé en France ?

      • Cécile Une Qu a écrit le 2 mai 2012

        De l’industrielle j’en trouve à Auchan, la Chuffi, qui n’est pas si mauvaise ma foi.
        Par contre de la concentrée je n’en ai pas encore vue ici, faudrait aller voir à la boutique à côté d’el Asador sur les quais.
        Par contre tu as réussi à trouver de l’arroz bomba ici ? Parce que du Fallera classique j’arrive parfois à en trouver à Auchan ou Carrefour mais pas du bomba.

        • Anne a écrit le 2 mai 2012

          Je n’ai pas eu encore le temps d’aller voir mais on m’a conseillé des épiceries espagnoles cours de l’Yser

  • Ampelopse a écrit le 2 mai 2012

    Oh! Merci pour ces explications…figures-toi que je vais souvent faire quelques courses en Espagne (la frontière est à 1heure) et j’y achète du lait d’amande (rien a voir avec celui des magasins bio, car celui la est sucré…mais mon fils adore!) et je suis tombée sur cette horchata de chufa…et aussi de l’extrait de chufa que l’on peut réhydrater…je n’y avais jamais fais attention, et mes recherches sur le net ne m’avaient que très peu éclairé sur le « souchet », et donc pas trop envie de gouter…mais là, du coup, c’est nettement plus clair, et la prochaine fois j’en achèterai! 

  • Flores a écrit le 2 mai 2012

    Chapeau ,tu es bien documentée!Quel article!Tu vas donner envie à toutes celles qui ne connaissent pas la horchata,de la goûter.Tu connais mon attachement à la région de Valence,mais je t’avoue que j’ignorais presque tout de sa culture et de sa fabrication.Je me contentais d’en consommer de temps à autre.
    Je me permets de signaler à Cécile que l’on trouve de « l’arroz Bomba »au rayon des produits étrangers chez certains Carrefour.Merci pour le partage,toutes semblent avoir apprécié!
    Bonne soirée!

    • Anne a écrit le 2 mai 2012

      Merci beaucoup 🙂

    • Cécile Une Qu a écrit le 3 mai 2012

      Merci, j’ai déjà regardé dans les 2 où je vais mais pour l’instant je n’en ai pas trouvé 🙁
      Je vais tenter les épiceries espagnoles de Bordeaux dés que je trouve le temps d’y aller et sinon tant pis je continuerai d’en rapporter en quantité chaque été avec un ou deux passages à Irun en cours d’année on y arrive, mais bon si je pouvais éviter les trajets pour du riz j’aimerai bien 😉

  • Dr. CaSo a écrit le 3 mai 2012

    Un jour j’étais super fière d’avoir fait une délicieuse horchata maison (http://cestpasmoijeljure.wordpress.com/2010/12/06/la-fille-du-pere-noel/)... Mais je ne m’étais pas rendue compte que la horchata est très différente de l’autre côté de l’Atlantique 🙂 C’est donc ce jour-là que j’ai appris l’existence du lait de souchet… et je n’en ai encore jamais bu mais ça doit être délicieux! En attendant, je me console avec ma horchata mexicaine. 

    • navarro a écrit le 31 juillet 2013

      Je me permets d’ intervenir, vous parlez d’ horchata mexicaine, cela n’ existe pas!!! vous voulez parler sans doute du lait de riz, cella n’ à rien à voir avec la hochata. L’ horchata est toujours faite avec des choufas (souchet en français).
      Aujourd’hui on à tendance à appeler n’ importe quel lait végétal horchata, c’ est un erreur, orchata est un mot valenciano qui désigne uniquement le lait de choufa. qui est une spécialité uniquement valenciene, c’ est à dire de la region de valence, et non pas de catalogne ou du reste de l’ espegne, ou comme vous sugerez du Mexique.

  • Bleck a écrit le 3 mai 2012

    Alors ça… Alors ça, c’est une faute de goût caractérisée… (a chacun la sienne c’est entendu.) Je ne parle pas de fait de boire cette horchata, je veux parler là de plonger un truc dans un machin et de s’en délecter… Et pourquoi ne pas tremper un croissant dans un café crème… Et pourquoi ne pas avaler une boisson gazeuse à l’aide d’une paille et aspirer goulûment lorsqu’il n’y a plus que deux ou trois gouttes de liquide… Et pourquoi ne pas faire chabrot…

    Chiquer devait être élégant, aussi…

    Bleck

  • Madame Ordinaire a écrit le 3 mai 2012

    Bravo encore pour cet article!! Les premières fois que j’ai goûté cette boisson typique d’ici, je n’ai vraiment pas accroché. Je trouvais ça fade et vraiment particulier mais je n’ai pas manqué l’occasion de goûter à nouveau et si on sait trouver les bons endroits, la horchata est finalement excellente!! Ici les gens la mélange avec du « Granizado de café » mais je la préfère au naturel avec les traditionnels « fartons » (même si cela peut sembler une faute de goût!!). Miam, vivement les après-midi d’été! [Madame Ordinaire, expatriée dans la Comunidad Valenciana!!]

  • Rubicorne a écrit le 3 mai 2012

     J’y retourne en principe vers septembre (sur la grande île), ce sera l’occasion de mener une petite enquête, les cousins étant mallorquins je devrais bien réussir à trouver des réponses à mes questions sur cette horchata (et si on peut dégoter aussi celle de xufa). 😉

  • LaFrancesa a écrit le 4 mai 2012

    Mince alors, je me demandais d’où venait cette pluie de links depuis Papilles&Pupilles, j’ai compris! Et dire que je trouve l’orxata de xufa trop douceâtre… j’ai tenté la version homemade pour l’amour de l’art et… de ma famille ah ah ah
    Merci d’avoir linké ma recette « avec ou sans Thermomix »
    Besoooooooos 

  • Anne a écrit le 4 mai 2012

    Merci pour les infos 🙂 Je n’ai pas goûter avec le Granizado de café, ce sera pour la prochaine fois 😉

  • Anne a écrit le 4 mai 2012

    mdr Bleck 😉

  • Anne a écrit le 4 mai 2012

     Oui, c’est étonnant de voir que sous le même nom existent des boissons différentes 🙂

  • Anne a écrit le 4 mai 2012

     Merci Flores.  merci pour Cécile 🙂

  • Anne a écrit le 4 mai 2012

     🙂 c’est un plaisir

  • Anne a écrit le 4 mai 2012

     Affaire à suivre 🙂

  • Benedicte Duliere a écrit le 4 mai 2012

    J’ai découvert cette boisson lors d’un séjour à Madrid quand j’étais encore étudiante. Achetée à une buvette dans la rue. Un vrai délice. J’ignorais totalement quelle plante  en était à l’origine. Bravo pour l’article. Et merci pour ce petit instant nostalgique qui monte en moi.

  • Noemi a écrit le 27 mai 2012

    On en trouve partout en Espagne en été…

    Et quand j’étais gamine on trouvait aussi des chufas sèches, ou bien trempées (mais là, fallait les manger vite, avant qu’elles ne fermentent!)

    J’adore ça, la horchata, c’est une des choses qui me manque vraiment en France.

  • Julien LUCAS a écrit le 11 octobre 2012

    La orchata il faut aller la boire a Alboraia. Les valenciens aiment se retrouver par exemple à « casa daniel » ou vous pourrez vous delecter de orchata mais aussi de glaces et de pâtisseries.

  • Bye Bye 2012 a écrit le 31 décembre 2012

    […] en Espagne avec Mercotte pour un voyage à la découverte des saveurs locales en général, et de la horchata de Chufa en particulier J’en profite pour vous ramener, d’après les autochtones, la vraie […]

  • cisca a écrit le 2 novembre 2013

    Je suis une gran fan d’ orchata depuis mon adolescence, dès que je vais à Valencia ou plutot un village à coté de Valencia en vacances, je ne manque pas d’aller en boire .
    Dans toutes les villes et villages de la région Valencianna il y a des orchaterias, une sorte de glacier ou l’on vous sert entre autre de l’orchata.
    C’est vrai que toutes ne se valent pas, et j’aime autant celle de mon village que celle d’Alboyara berceau de la chufa.
    Merci pour toutes ces infos

  • Sofia a écrit le 7 mai 2014

    Pour information on trouve de l’Horchata au magasin So Bio à Pessac au rayon des sirops.
    On y trouve également de la farine et des graines de souchet.
    Je suis originaire de Valence mais je n’y suis pas retournée depuis une bonne vingtaine d’années. Alors quand je serai décidée je ne manquerai pas d’aller dans une de ces Horchaterias.
    Merci pour toutes ces précieuses infos

    • Anne a écrit le 7 mai 2014

      Merci à toi pour ces informations

  • appellis a écrit le 19 juin 2014

    Attention, c’est bien Valencien rien de Catalan !

  • […] Boire de la Horchata de chufa […]

  • Jtou a écrit le 22 novembre 2014

    C’est excellent et en plus recommandé pour apaiser les troubles gastriques et intestinaux… A consommer sans modération mais attention ne prenez pas celle fabriquée industriellement elle est sans goût et sans effets ou presque…

    • Anne a écrit le 22 novembre 2014

      c’est vrai que niveau goût, l’industrielle n’a rien à voir 🙂

  • SALOMON a écrit le 24 février 2015

    CE PRODUIT SE TROUVE EN MASSE DANS MON PAYS LA COTE D’IVOIRE JE NE PENSAIS PAS QUE L’ON POUVAIT EN FAIRE DU JUS VRAIMENT MERCI POUR L’INFO

  • Sylvain a écrit le 7 avril 2015

    Petite mise à jour à faire dans l’article, l’horchateria El siglo a fermé ses portes en décembre 2014, à cause des loyers exorbitants (8000 €/mois).

    C’est l’un des établissements emblématiques de Valence qui a disparu.

    • Anne a écrit le 7 avril 2015

      Merci pour cette information Sylvain. Quelle tristesse que cet établissement soit fermé :/

  • Steph a écrit le 16 août 2016

    Bonjour, super article MAIS quelle idée de faire référence à la catalogne ????? Ça n’a rien à faire comme si le cassoulet avait un lien avec la Normandie !
    La catalogne n’est pas l’Espagne et vis versa. N’allait surtout pas dire ce genre de chose à un valencien surtout en ce moment !! Il serait juste de faire une petite rectification … non ?

    • Anne a écrit le 16 août 2016

      ? Je ne parle pas de la Catalogne

Sur Facebook
Sur Hellocoton
  • missmu a écrit le 2 mai 2012

    toute mon enfance 🙂

  • papilles a écrit le 2 mai 2012

    🙂

  • com2filles a écrit le 2 mai 2012

    Rhooo, tous mes souvenirs de vacances remontent !

  • michiru a écrit le 2 mai 2012

    Ca me rappelle mes étés là-bas ^^ c’est boooon l’horchataaa ♥

  • papilles a écrit le 2 mai 2012

    🙂 Vive les vacances 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Archives

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
La douceur de vivre #brive
Aujourd'hui sur le Blog, trucs et astuces pour décompresser en cuisine #PrendreSonTemps #enPhase #activia - Lien dans ma bio
Vivement le goûter
Château d'Agassac - Ludon Médoc
Sur le vif...
Fermer