La tue cochon à la Tupina, c’était hier

La tupina

La tupina

La Tupina proposait hier sa célèbre tue cochon rue Porte de la Monnaie à Bordeaux. Au menu, boudin, jambon, saucisson, grenier médocain …, le tout avec un petit verre de blanc ou de rouge. Il y avait beaucoup beaucoup de monde cette année, qui a priori se réservait pour l’occasion puisqu’il était quasi impossible d’approcher de quelque chose qui se mange (ou alors il fallait se battre). J’ai toutefois réussi à goûter 2 ou 3 choses et mention spéciale à un magnifique jambon de porc noir de Bigorre des Salaisons Pyrénéennes et des pains succulents de la Fabrique Pains et bricoles, rue du Pas Saint Georges.

Quelques images de cette matinée :

Rue de la Porte de la Monnaie

Rue de la porte de la Monnaie

Rue de la porte de la Monnaie

Préparation du boudin noir :

Boudin - Tue Cochon 2012

Boudin - Tue Cochon 2012

Les morceaux de porc :

Morceaux de cochon

Morceaux de cochon

On passe au hachoir :

On hache la viande de porc

On hache la viande de porc

Pendant ce temps on peut déguster de la ventrèche (du lard)

Ventrèche

Ventrèche

On peut aussi grignoter du grenier médocain …

Grenier médocain

Grenier médocain

…déguster un somptueux jambon de porc noir de Bivorre

Découpe du jambon

Découpe du jambon

Jambon Porc noir de Bigorre

Jambon Porc noir de Bigorre

Ou encore picorer des rondelles de saucisson

Jambon et saucisson

Jambon et saucisson

Saucisson

Saucisson

L’ambiance musicale est au rendez-vous, mélange de bandas et d’Amélie Poulain

Ambiance musicale

Ambiance musicale

Si vous n’aimez pas la charcuterie (on ne sait jamais, vous êtes maso et vous venez à la tue cochon ^-^), vous pouvez déguster les huîtres de Joël, que vous reconnaissez peut être si vous avez vu Les Petits Mouchoirs.

Ouverture des huitres par Joel D

Ouverture des huitres par Joel D

Mention spéciale pour le pain qui était absolument succulent :

Pain aux oignons

Pain aux oignons

Pains - Différentes variétés, succulents

Pains - Différentes variétés, succulents

Une matinée sympathique, qui s’est conclu, comme toujours à Bordeaux par un verre de vin !

Tchin

Tchin

Les adresses :

  • La Tupina – 6 Rue Porte de la Monnaie 33800 Bordeaux
  • Fabrique Pains et Bricoles – 47 Rue Pas St Georges 33000 Bordeaux.
Tags : , ,
  • Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Autres Services
Commentaires
  1. Bouhouhouhouh ! Quand je pense qu’on n’y est jamais alles, a la Tue Cochon… Quelle sacree bande de benets on fait, quand meme !
    Le grenier medocain, le saucisson et le jambon de porc de Bigorre me font diantrement de l’oeil et les pains aussi. M’en vais me venger sur le chocolat, pour le coup. Car comme le dit le fameux proverbe, « faute de charcutaille, on mange des lollies » ;-)
    Des bises, m’dame Papilles !

    #1 - La Grande Blonde le 17 mars 2012 Répondre
  2. ah là là !!!!! quel bonheur ce genre de manifestation…. moi qui suit une inconditionnelle de la charcutaille mais dites moi Anne qu’est ce donc le grenier médocain ??? je ne connais pas moi étant de la région de LYON on a le Jésus, le civier, l’andouillette, le tabier de sapeur, les tripes … ça à l’air de ressembler un peu à l’andouillette et ça se mange froid ????
    merci pour nous avoir fait partager cet instant  » cochon » !!!

    #2 - Mariedeps le 17 mars 2012 Répondre
    • Marie, cela fait un peu penser à de l’andouille de vire (c’est le seul truc que je connaisse qui y ressemble). Cela se mange froid, comme tu mangerais un pâté ou du saucisson. C’est base de panse de porc, relevé de sel, poivre, épices et cuit au court bouillon. C’est souvent assez poivré, j’aime bien :)

      #3 - papilles le 17 mars 2012 Répondre
  3. Bouhouhouhouh ! Quand je pense qu’on n’y est jamais alles, a la Tue Cochon… Quelle sacree bande de benets on fait, quand meme !
    Le grenier medocain, le saucisson et le jambon de porc de Bigorre me font diantrement de l’oeil et les pains aussi. M’en vais me venger sur le chocolat, pour le coup. Car comme le dit le fameux proverbe, « faute de charcutaille, on mange des lollies » ;-)
    Des bises, m’dame Papilles !

    #4 - La Grande Blonde le 17 mars 2012 Répondre
  4. Bah, allez tu reviendra à Bordeaux et faute de tue cochon tu fera le plein de jambons et autres saucissons. J’adore le proverbe ;)

    bises à toi

    #5 - papilles le 17 mars 2012 Répondre
  5. ah là là !!!!! quel bonheur ce genre de manifestation…. moi qui suit une inconditionnelle de la charcutaille mais dites moi Anne qu’est ce donc le grenier médocain ??? je ne connais pas moi étant de la région de LYON on a le Jésus, le civier,  l’andouillette, le tabier de sapeur, les tripes …  ça à l’air de ressembler un peu à l’andouillette et ça se mange froid ????
    merci pour nous avoir fait partager cet instant  » cochon » !!!

    #6 - Mariedeps le 17 mars 2012 Répondre
  6. Ça donne envie de tout goûter ! Il devait y avoir une ambiance formidable !
    Merci pour ces belles photos.

    Eva de http://cacroustille.blogspot.fr/

    #7 - Eva J. le 17 mars 2012 Répondre
  7. Bah, allez tu reviendra à Bordeaux et faute de tue cochon tu fera le plein de jambons et autres saucissons. J’adore le proverbe ;)

    bises à toi

    #9 - papilles le 17 mars 2012 Répondre
  8. Ah oui…c’est un évènement que j’aimerai bien vivre…mais apparemment, il ya beaucoup trop de monde!
    Quoiqu’il en soit…vu que l’appellation noir bigorre est a l’honneur dans mon village ce week end pour une manifestation agricole et producteurs qui s’appelle : la printemps bleu (du nom du cochon…le reflet est bleuté au reflet du soleil), on mangera aussi de la cochonnaille, demain, « tue-cochon » et dégustation de fricassée (sauté des bas-morceaux de porc avec patates ail et persil). Et ce soir…le veau d’appellation « sous la mère »…il est en train de cuire à la broche!!!miam!
    C’est un peu pareil…mais plus « villageois »!
    Bises,
    Anne.

    #10 - Ampelopse le 17 mars 2012 Répondre
  9. Ah oui…c’est un évènement que j’aimerai bien vivre…mais apparemment, il ya beaucoup trop de monde!
    Quoiqu’il en soit…vu que l’appellation noir bigorre est a l’honneur dans mon village ce week end pour une manifestation agricole et producteurs qui s’appelle : la printemps bleu (du nom du cochon…le reflet est bleuté au reflet du soleil), on mangera aussi de la cochonnaille, demain, « tue-cochon » et dégustation de fricassée (sauté des bas-morceaux de porc avec patates ail et persil). Et ce soir…le veau d’appellation « sous la mère »…il est en train de cuire à la broche!!!miam!
    C’est un peu pareil…mais plus « villageois »!
    Bises,
    Anne.

    #11 - Ampelopse le 17 mars 2012 Répondre
    • Cette année il y avait trop de monde j’ai trouvé. Genre on vient manger gratuitement. C’était un peu désagréable mais bon j’imagine que c’est la rançon de la gloire. cela m’a permis de découvrir en tout cas un excellent boulanger chez qui je retournerai, c’est sur :)

      #12 - papilles le 17 mars 2012 Répondre
    • Cette année il y avait trop de monde j’ai trouvé. Genre on vient manger gratuitement. C’était un peu désagréable mais bon j’imagine que c’est la rançon de la gloire. cela m’a permis de découvrir en tout cas un excellent boulanger chez qui je retournerai, c’est sur :)

      #13 - papilles le 17 mars 2012 Répondre
  10. Ah oui…c’est un évènement que j’aimerai bien vivre…mais apparemment, il ya beaucoup trop de monde!
    Quoiqu’il en soit…vu que l’appellation noir bigorre est a l’honneur dans mon village ce week end pour une manifestation agricole et producteurs qui s’appelle : la printemps bleu (du nom du cochon…le reflet est bleuté au reflet du soleil), on mangera aussi de la cochonnaille, demain, « tue-cochon » et dégustation de fricassée (sauté des bas-morceaux de porc avec patates ail et persil). Et ce soir…le veau d’appellation « sous la mère »…il est en train de cuire à la broche!!!miam!
    C’est un peu pareil…mais plus « villageois »!
    Bises,
    Anne.

    #14 - Ampelopse le 17 mars 2012 Répondre
  11. Ah oui…c’est un évènement que j’aimerai bien vivre…mais apparemment, il ya beaucoup trop de monde!
    Quoiqu’il en soit…vu que l’appellation noir bigorre est a l’honneur dans mon village ce week end pour une manifestation agricole et producteurs qui s’appelle : la printemps bleu (du nom du cochon…le reflet est bleuté au reflet du soleil), on mangera aussi de la cochonnaille, demain, « tue-cochon » et dégustation de fricassée (sauté des bas-morceaux de porc avec patates ail et persil). Et ce soir…le veau d’appellation « sous la mère »…il est en train de cuire à la broche!!!miam!
    C’est un peu pareil…mais plus « villageois »!
    Bises,
    Anne. 

    #15 - Ampelopse le 17 mars 2012 Répondre
    • Cette année il y avait trop de monde j’ai trouvé. Genre on vient manger gratuitement. C’était un peu désagréable mais bon j’imagine que c’est la rançon de la gloire. cela m’a permis de découvrir en tout cas un excellent boulanger chez qui je retournerai, c’est sur :)

      #16 - papilles le 17 mars 2012 Répondre
    • Cette année il y avait trop de monde j’ai trouvé. Genre on vient manger gratuitement. C’était un peu désagréable mais bon j’imagine que c’est la rançon de la gloire. cela m’a permis de découvrir en tout cas un excellent boulanger chez qui je retournerai, c’est sur :)

      #17 - papilles le 17 mars 2012 Répondre
  12. Ça me rappelle mon enfance, lorsqu’on tuait vraiment le cochon. Couinements, recueil du sang, l’odeur de cochon brûlé (les soies)… Ce que je n’aimais pas du tout : l’odeur dans la cuisine pendant la confection du fromage de tête ,des saucisses, du boudin…. Et ça recommençait, pour les voisins. Je l’ai encore dans les narines :)
    Cela ne m’empêche pas d’aimer le cuisiner car, comme on le dit : « dans le cochon, tout est bon »

    #18 - vava88 le 17 mars 2012 Répondre
  13. Ça me rappelle mon enfance, lorsqu’on tuait vraiment le cochon. Couinements, recueil du sang, l’odeur de cochon brûlé (les soies)… Ce que je n’aimais pas du tout : l’odeur dans la cuisine pendant la confection du fromage de tête ,des saucisses, du boudin….  Et ça recommençait, pour les voisins. Je l’ai encore dans les narines :)
    Cela ne m’empêche pas d’aimer le cuisiner car, comme on le dit : « dans le cochon, tout est bon »

    #19 - vava88 le 18 mars 2012 Répondre
  14. Nous on est arrivé après les pique assiette, les propres mais après les crade aussi… Le Xira il était nerveux… L’an prochain peut être ?

    #20 - François-Xavier Bodin le 20 mars 2012 Répondre

Laisser un commentaire


Sur Facebook
  1. Carole Roche Nazarre

    Et Le blanc limé!

    #FB - Carole Roche Nazarre le 18 mars 2012, à 01:53
  2. Sebzh Chevrel

    bigorre pas bivorre quoi que le neologisme pourrait etre sympa.je suis bivorre car je devore le cochon de Bigorre!!!

    #FB - Sebzh Chevrel le 18 mars 2012, à 11:39