P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment cuire une oie : Oie rôtie au four

Oie Recettes de fêtes

Oie mode d'emploi

Oie mode d'emploi

Hier je vous parlais de la cuisson de la dinde au four et Anne Cé me dit, la dinde c’est bien mais l’oie, on en fait quoi de l’oie ?

C’est une bonne question, je vous remercie de l’avoir posée !

Cela vous intéresse aussi parce que vous ne savez pas ce qu’il vous est passé par la tête mais vous vous êtes laissée tenter par une oie, n’est ce pas ?  Une pulsion subite, c’était cela ou des Louboutin. Alors finalement c’est moindre mal. Après tout, la dinde, toujours la dinde, un peu de fantaisie que diable ! Pourquoi donc ne pas proposer une oie rôtie lors du dîner de Noël, cela changerait un peu vous êtes vous dit.

Oui, mais voilà, comment la cuisiner cette oie, telle est la question.

Cuire une oie n’est en effet pas chose aisée car si la viande est maigre, l’oie contient énormément de graisse. Ôtez donc tout ce que vous pouvez, mais ne la jetez pas. Vous pourrez la faire fondre et la filtrer avant de vous en servir pour cuire des pommes de terre, ou mieux encore, des frites (vade retro Mister Dukan).

Certains font pocher l’oie la veille, une minute dans l’eau bouillante avant de la laisser reposer 24 heures. C’est tout à fait intéressant comme méthode, je vous remercie de l’avoir proposée, mais encore faut-il pour cela disposer d’un récipient assez grand, ce qui n’est pas le cas de la majorité d’entre nous. Dans un appartement parisien, un récipient de cette taille s’appelle même une baignoire.

Une excellente façon de cuisiner cette oie consiste à la farcir. Préparez donc une farce en laissant libre cours à votre imagination : brisures de marrons + jambon de Bayonne + carottes + raisins secs + noix, châtaignes, carottes, foie gras et sauge, mélange de fruits secs avec les abattis…. Vous pouvez également la laquer avec un peu de miel, ou si vous aimez les choses plus exotiques, avec un peu de sauce soja.

Piquez ensuite à l’aide d’une fourchette la peau de l’oie, pour permettre à la graisse (oui encore elle) de s’écouler lors de la cuisson. Déposez-la dans un plat. Si jamais vous avez une grille de cuisson suffisamment grande c’est le moment de vous en servir.

Préchauffez le four à 220°C et enfournez l’oie. Au bout de 10 minutes, diminuez la température à 180°C. Prenez comme base 15 minutes de temps de cuisson par livre (500 grammes), et ½ heure avant la fin prévue, regardez. Il serait vraiment dommage de trop la cuire. Si, cas contraire, la viande ne vous semble pas assez cuite à la fin du temps prévu, rajoutez 15 minutes de plus.

A servir avec des pommes fruit cuites au four, c’est délicieux !

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Victoir Lahoz a écrit le 7 décembre 2011

    Cela ressemble très délicieux. Je regarde cela et je me sens affamé. Pourriez-vous s’il vous plaît partager la recette? Merci d’advanace!

    Utah

  • Victoir Lahoz a écrit le 7 décembre 2011

    Cela ressemble très délicieux. Je regarde cela et je me sens affamé. Pourriez-vous s’il vous plaît partager la recette? Merci d’advanace!

    Utah

  • Manubartolini a écrit le 7 décembre 2011

    J’ai cuisiné il y a longtemps une oie au four, elle était énorme !!!!!
    Mais il faut être nombreux !!! ce n’est plus le cas chez nous !

    manue

    • Anne a écrit le 7 décembre 2011

      C’est vrai qu’il faut du monde, ou alors on en congèle 😉

  • vava88 a écrit le 7 décembre 2011

    De la dinde, ensuite de l’oie et après ?
    Peut-être des nouilles !
    Hihihi, je plaisante car ces articles me mettent de bonne humeur 🙂

    • Anne a écrit le 7 décembre 2011

      J’ai la flemme de cuisiner en ce moment 😉 Alors je m’amuse 😉

  • catariège a écrit le 7 décembre 2011

    super les volailles pour les fêtes !!j’espère que le chapon va suivre ,c’est ce qui est prévu chez nous !!
    merci pour ton blog et ta bonne humeur

  • Bergamote a écrit le 7 décembre 2011

    Pour changer de la dinde (ou de l’oie), l’année dernière j’avais préparé un chapon au vin jaune et aux morilles. C’était sublime (en toute modestie bien sûr).

    • Anne a écrit le 7 décembre 2011

      😉 Ca donne envie de tester. Tu as la recette sur ton blog ?

  • Manubartolini a écrit le 7 décembre 2011

    J’ai cuisiné il y a longtemps une oie au four, elle était énorme !!!!!
    Mais il faut être nombreux !!! ce n’est plus le cas chez nous !

    manue

  • vava88 a écrit le 7 décembre 2011

    De la dinde, ensuite de l’oie et après ?
    Peut-être des nouilles !
    Hihihi, je plaisante car ces articles me mettent de bonne humeur 🙂

  • Anne a écrit le 7 décembre 2011

    J’ai la flemme de cuisiner en ce moment 😉 Alors je m’amuse 😉

  • Anne a écrit le 7 décembre 2011

    C’est vrai qu’il faut du monde, ou alors on en congèle 😉

    • Jacques NAUDINAT a écrit le 9 avril 2016

      Et avec une oie sauvage c,est pareil?

      • Anne a écrit le 10 avril 2016

        Bonjour,

        Je ne sais pas, je n’ai jamais cuisiné d’oie sauvage

  • Anne Cé a écrit le 7 décembre 2011

    Anne, tu es une fée ! j’ai lancé ça un peu comme une boutade parce que j’ai commandé une oie à rôtir à une agricultrice du coin, et que je n’avais pas encore cherché la recette, je n’imaginais pas que tu m’apporterais la solution !!

    • Anne a écrit le 7 décembre 2011

      🙂 Hiiiii, ca m’a éclaté 😉

  • catariège a écrit le 7 décembre 2011

    super les volailles pour les fêtes !!j’espère que le chapon va suivre ,c’est ce qui est prévu chez nous !!
    merci pour ton blog et ta bonne humeur

  • Bergamote a écrit le 7 décembre 2011

    Pour changer de la dinde (ou de l’oie), l’année dernière j’avais préparé un chapon au vin jaune et aux morilles. C’était sublime (en toute modestie bien sûr).

  • Anne a écrit le 8 décembre 2011

    😉 Ca donne envie de tester. Tu as la recette sur ton blog ?

  • Anne Cé a écrit le 8 décembre 2011

    Anne, tu es une fée ! j’ai lancé ça un peu comme une boutade parce que j’ai commandé une oie à rôtir à une agricultrice du coin, et que je n’avais pas encore cherché la recette, je n’imaginais pas que tu m’apporterais la solution !!

  • Anne a écrit le 8 décembre 2011

    🙂 Hiiiii, ca m’a éclaté 😉

  • Val de Noisy a écrit le 8 décembre 2011

    Super, j’avais prévu justement de faire de l’oie pour Noël, et je cherchais des recettes, ce qui n’est pas simple car ce n’est pas forcement le plat le plus répandu pour les fêtes. Je conserve bien précieusement vos conseils

    • Anne a écrit le 8 décembre 2011

      Oui, on n’est vraiment plus habitués à cuisiner de l’oie. Je ne sais pas pourquoi. Je me demande ce que deviennent les carcasses des oies dont on se sert pour le foie ?

      • Saniscakes a écrit le 12 décembre 2011

        Il vaut peut être mieux pas le savoir… 😀

        Moir aussi ça va être « oie » merci pour la recette!!

    • Anne a écrit le 8 décembre 2011

      Oui, on n’est vraiment plus habitués à cuisiner de l’oie. Je ne sais pas pourquoi. Je me demande ce que deviennent les carcasses des oies dont on se sert pour le foie ? 

  • Val de Noisy a écrit le 8 décembre 2011

    Super, j’avais prévu justement de faire de l’oie pour Noël, et je cherchais des recettes, ce qui n’est pas simple car ce n’est pas forcement le plat le plus répandu pour les fêtes. Je conserve bien précieusement vos conseils 

  • Bleck a écrit le 8 décembre 2011

    Mais laissez donc l’oie tranquillotte courir dans la basse cour… cuisinez déjà un bon poulet… l’oie c’est beau, ça a du caractère laissons les oies peinardes, le poulet lui est trop con, mangeons du poulet de la poule du coq, laissons l’oie l’oie laissons la !!

    Bleck

    • Anne a écrit le 10 décembre 2011

      Je ne savais pas que les poulets étaient plus neuneus que les oies 😉 Une découverte 😉

  • Bleck a écrit le 8 décembre 2011

    Mais laissez donc l’oie tranquillotte courir dans la basse cour… cuisinez déjà un bon poulet… l’oie c’est beau, ça a du caractère laissons les oies peinardes, le poulet lui est trop con, mangeons du poulet de la poule du coq, laissons l’oie l’oie laissons la !!

    Bleck

  • Bergamote a écrit le 10 décembre 2011

    Non, elle n’est pas sur mon blog, je ne mets que les desserts 🙂 J’avais trouvé la recette à cette adresse : http://www.jeanpauljeunet.com/fr/recette-gigotpou
    J’avais volontairement omis les herbes hachées.
    Comme j’avais acheté un magnifique chapon, pour la cuisson de la bébête j’ai suivi les conseils de Paul Bocuse et… j’ai… massé le chapon avec de l’huile d’olive !!! (cf sa recette : http://www.bocuse.fr/recettes/ficherecette.asp?id…. Un régal.

  • Bergamote a écrit le 10 décembre 2011

    Non, elle n’est pas sur mon blog, je ne mets que les desserts 🙂 J’avais trouvé la recette à cette adresse : http://www.jeanpauljeunet.com/fr/recette-gigotpou
    J’avais volontairement omis les herbes hachées.
    Comme j’avais acheté un magnifique chapon, pour la cuisson de la bébête j’ai suivi les conseils de Paul Bocuse et… j’ai… massé le chapon avec de l’huile d’olive !!! (cf sa recette : http://www.bocuse.fr/recettes/ficherecette.asp?id…. Un régal.

    • Anne a écrit le 9 décembre 2011

      Super, merci beaucoup 😉

  • Anne a écrit le 10 décembre 2011

    Super, merci beaucoup 😉

  • Bblinou83 a écrit le 10 décembre 2011

    dans la famille,on garde un sacré souvenir d’une oie pour noël. Ma grand-mère avait fait une oie ainsi qu’une 12ne de cuisse de canard et pareil de gésier pour le repas de noël pour 20 dont des enfants. On lui avait demandé pourquoi elle en avait fait autant. et elle nous avait répondu « Parce qu’une oie, c’est creux ». Résultat, l’oie n’a pas été mangé en entier, il restait des cuisses de canard. Seuls les gésiers n’avaient pas résisté. Je crois qu’on lui ressort tous les ans!

    • Anne a écrit le 10 décembre 2011

      mdr 🙂 Elle avait peur qu’il n y ait pas assez à manger 😉

  • Bblinou83 a écrit le 10 décembre 2011

    dans la famille,on garde un sacré souvenir d’une oie pour noël. Ma grand-mère avait fait une oie ainsi qu’une 12ne de cuisse de canard et pareil de gésier pour le repas de noël pour 20 dont des enfants. On lui avait demandé pourquoi elle en avait fait autant. et elle nous avait répondu « Parce qu’une oie, c’est creux ». Résultat, l’oie n’a pas été mangé en entier, il restait des cuisses de canard. Seuls les gésiers n’avaient pas résisté. Je crois qu’on lui ressort tous les ans!

  • Anne a écrit le 10 décembre 2011

    mdr 🙂 Elle avait peur qu’il n y ait pas assez à manger 😉

  • Anne a écrit le 10 décembre 2011

    Je ne savais pas que les poulets étaient plus neuneus que les oies 😉 Une découverte 😉

  • Saniscakes a écrit le 12 décembre 2011

    Il vaut peut être mieux pas le savoir… 😀

    Moir aussi ça va être « oie » merci pour la recette!!

  • Mélodie Cazenave a écrit le 15 décembre 2011

    L’a intérêt à être gros le four (dans le mien c’est sûr elle passe pas la délicieuse bête !)

  • Mélodie Cazen a écrit le 15 décembre 2011

    L’a intérêt à être gros le four (dans le mien c’est sûr elle passe pas la délicieuse bête !)

  • Anne a écrit le 16 décembre 2011

    mdr 😉

  • […] Comment cuire une oie : Oie rôtie au four […]

  • Anne a écrit le 10 novembre 2012

    Un conseil de cuisson arrivé de Mireille ; Je cherchais une recette de cuisson de l’oie un peu différente de ce que je fais d’habitude et j’ai trouvé sur votre site, à savoir un pot au feu d’oie. C’est délicieux. Essayez ! Une oie coupée en morceaux et les légumes du pot au feu traditionnel. Il faut de temps en temps enlever la graisse afin que l’oie ne frit pas avec une petite louche. 3 heures de cuisson en cocotte simple. A la cocotte minutte, ce n’ est pas possible d’enlever le surplus de graisse. Simple. un excellent repas dominical.

  • ManueB a écrit le 20 décembre 2012

    merci pour ces conseils, mon chéri veut une oie pour Noel, j’ai prévu de l’enrober de miel et de jus d’orange !!!!!

    biz
    manue :))

    • Anne a écrit le 20 décembre 2012

      Youhou 🙂 Attention ca fait beaucoup de gras 😉

  • leon du sudouest a écrit le 23 décembre 2012

    dans le sud ouest rien ne se jette dans l’oie ou l e canard gras
    apres avoir retire tous les morceaux (cuisses magrets ailes ect..)on fait cuire les carcasses dans la graisse afin de faire decoller toute la viande qui reste accroche , bien sur ca prend du temps et a la fin de la cuisson on retire les os puis avec une ecumoire on recupere les petits bouts de viande fris on appele ca des gratous que l’on servira dans une salade ou alors simplement aa l’apero

  • L'oie de Noël | Pearltrees a écrit le 2 novembre 2014

    […] de Oie aux pommes, pruneaux et porto. 45x Recette de cuisine 5.00/5 5.0/5 (4 votes) D'Oie. Oie au four. Oie mode d'emploi Hier je vous parlais de la cuisson de la dinde au four et Anne Cé me dit, la […]

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Ardmore Beach - irlande
Découvrir de nouvelles saveurs : la tetragone cornue - Vous connaissez ? Découverte dans le jardin familial - #enPhase #activia
High tea - Castle Durrow
From Irlande with
Sur le vif...