Actu Gourmande, les News

Fromages, cuisine & terroirs – Clarence Grosdidier et Claude Prigent

Fromages cuisine et terroir - Clarence Grosdidier

Fromages cuisine et terroir - Clarence Grosdidier

En ouvrant ce livre signé Clarence Grosdidier et Claude Prigent et paru aux éditions Sud Ouest, vous plongez instantanément dans l’univers des fromages français, ceux que le monde entier  nous envie.

Vous y trouverez tout d’abord des recettes :  recettes familiales, recettes de bistrot et recettes de chefs réalisées par les professionnels de la gourmandise de la région bordelaise  : macarons au sucre cuit, à la fleur de thym et crème de Brillat Savarin au miel de Frédéric Schueller (Atelier des Chefs de Bordeaux), ravioles thaïe céleri-rave maroilles, condiment « brûlé » olives pancetta de Jérôme Oillic (Atelier des Chefs de Bordeaux),  cervelle de canut aux agrumes, asperges vertes de Jean Luc Beaufils (L’air de Famille, Bordeaux), Gazpacho « Ze tomate mozza » de Thomas Brasleret (The Rock à Cenon),  Fraisecake de Frédéric Vigouroux (le Bouchon Bordelais) etc..

Quant aux recettes de chefs, elles sont signées Michel Portos, Nicolas Magie, Pascal Nibaudeau, Nicolas Masse, Christophe Girardot, François Adamski, Thierry Renou, Stéphane Carrade ou  Nicolas Frion.

Mais ce livre est avant tout une déclaration d’amour au fromage, ce fromage  qui est une vraie richesse pour la France,  qui doit sa pérennité à des artisans fromagers et fermiers passionnés, particulièrement attachés à leur fabrication dans les « règles de l’art » et qui font tout pour protéger un savoir-faire millénaire.

Au travers de 10 reportages dans les Pyrénées, les Alpes, l’Auvergne, la Touraine, la Normandie et la Franche-Comté, l’auteur et le photographe nous emmènent à la découverte de ce  patrimoine fromager français, à la rencontre de ceux qui perpétuent la tradition et la culture de la transhumance, de l’estive, pour offrir ce que le monde entier nous envie : « nos fromages qui puent », ces trésors universels.

Clarence Grosdidier est affineur. Il dirige la maison Jean d’Alos, à Bordeaux, bien connue des amateurs de fromages, veillant sur une cave de 160 m2 où se côtoient fromages de toutes origines. Sa passion du bon produit l’a conduit à remonter aux sources en créant les Fermes Jean d’Alos, une structure qui a pour objectif de maintenir l’identité des fermes des petits producteurs.

Claude Prigent est un photographe épris de cuisine. C’est à Bordeaux qu’il ouvre son premier studio photographique en 1975. Amoureux du terroir, adepte du bien‐vivre, c’est en vrai épicurien qu’il exerce sa passion dans l’univers des vins et de la gastronomie.

Fromages, cuisine & terroirs – Clarence Grosdidier et Claude Prigent – Editions Sud Ouest – 24.90€

Bonusune séance de dédicaces du livre aura lieu à l’Atelier des Chefs de Bordeaux le 10 décembre de 15h à 18h avec les auteurs et photographes, Frédéric Schueller, Jérôme Oillic et Jean Luc Beaufils.

Tags :
  • Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Autres Services
Commentaires
  1. Grosdidier n’est pas du tout un affineur,c’est un financier venu de Michelin en Chine et dont le seul but est de faire de l’argent en France avec l’exportation.
    Il ne connait rien au fromage et se contente de racheter des enseignes prestigieuses qu’il vide de leur substance en exploitant le personnel et en
    faisant baisser la qualité!

    #1 - Ambumistral le 30 décembre 2011 Répondre
  2. Grosdidier n’est pas du tout un affineur,c’est un financier venu de Michelin en Chine et dont le seul but est de faire de l’argent en France avec l’exportation.
    Il ne connait rien au fromage et se contente de racheter des enseignes prestigieuses qu’il vide de leur substance en exploitant le personnel et en
    faisant baisser la qualité!

    #2 - Ambumistral le 30 décembre 2011 Répondre

Laisser un commentaire


Sur Facebook
  1. SylvinOuche Faure

    J'adore le fromage en plus !!

    #FB - SylvinOuche Faure le 3 novembre 2011, à 13:15
  2. Francois Adoue

    Ca donne l'appétit pour le livre de Papilles et Pupilles....

    #FB - Francois Adoue le 4 novembre 2011, à 02:35

Fermer