P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Lapin aux pruneaux et au vin rouge

Bocaux et Conserves Lapin

Lapin aux pruneaux et au vin rouge

Lapin aux pruneaux et au vin rouge

Un recette de grand mère, mijotée, succulente, que l’on sauce avec de gros petits morceaux de pain de campagne.

Il vous faut :

  • 1.5 kg de lapin (j’ai choisi de prendre des morceaux prédécoupés : 500g de rable + 2 cuisses + 4 épaules)
  • 2 carottes
  • 2 bouteilles de vin rouge assez corsé (type Sidi Brahim)
  • 3 brins de thym,
  • 1 feuille de laurier
  • 1 pincée de sel,
  • 1 pincée de poivre
  • 200 g de lardons fumés
  • 1 oignon
  • 500g de pruneaux
  • 10 + 50 g de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

La veille au soir préparez la marinade : Épluchez les carottes, lavez-les et coupez-les en rondelles. Lavez le thym et le laurier. Faites fondre 10g de beurre dans une cocotte et faites-y suer les rondelles de carottes pendant 3 minutes. Ajoutez ensuite le thym, le laurier et mouillez avec les 2 bouteilles de vins. Salez, poivrez, portez à ébullition et laissez bouillir 3 minutes. Éteignez le feu et plongez les morceaux de lapin dans la marinade chaude. Ils doivent être complètement recouverts. Mettez le couvercle sur la cocotte et laissez ainsi mariner la nuit.

Le lendemain : Récupérez les morceaux de lapin dans la marinade …

Lapin sorti de la marinade

Lapin sorti de la marinade

… et séchez-les à l’aide d’un papier absorbant.

Morceaux de lapin marinés séchés

Morceaux de lapin marinés séchés

Filtrez la marinade et réservez-la.

Faites fondre 40g de beurre + 4 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une cocotte. Ajoutez un oignon ciselé et faites le revenir 2 minutes. Ajoutez les lardons et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Récupérez lardons et oignon ciselé à l’aide d’une écumoire et déposez-les dans une assiette et déposez dans la cocotte les morceaux de lapin. Faites les dorer une dizaine de minutes sur toutes les faces. Quand ils ont bien coloré, ajoutez les oignons et lardons réservés, les pruneaux, et mouillez avec un litre de la marinade (ajoutez les rondelles de carotte de la marinade si vous aimez).

Faites cuire 1 h à découvert, à feu moyen.

Vous pouvez en faire des conserves
:

Lapin aux pruneaux et au vin rouge - Bocal

Lapin aux pruneaux et au vin rouge – Bocal

Lavez à l’eau très chaude, 2 bocaux de 1 l et un de 750g. Répartissez le lapin aux pruneaux dans les bocaux. Faites de même avec le jus de cuisson. Nettoyez bien le rebord des bocaux avec un papier absorbant. Déposez sur chaque bocal les joints (ébouillantés au préalable) et fermez les bocaux.

Mettez les bocaux dans une grosse marmite, calez-les à l’aide d’un torchon. Remplissez-la d’eau (il faut qu’il y ait 3 cm d’eau au dessus du couvercle). Comptez 2 heures de stérilisation à partir du moment où l’eau bout. Laissez tiédir dans la marmite. Le lendemain, faites de même, mais pour une heure cette fois. Une fois les bocaux refroidis conservez-les dans un endroit plutôt obscur et frais. Super pour les jours de flemmingite aigüe !

Bocal de lapin aux pruneaux et au vin rouge

Bocal de lapin aux pruneaux et au vin rouge

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Céline a écrit le 11 juin 2013
    5

    ça y est recette testée, et APPROUVEE par mon amoureux, qui aime les bons petits plats comme celui là!! Et en plus un plat rapide à faire même un soir en semaine!! Merci!!

    • Anne a écrit le 12 juin 2013

      Merci @Céline, j’en suis ravie

  • Kikoed a écrit le 28 décembre 2015
    5

    Délicieux !!! Deux mini-modifications de mon côté. Pour le vin, du Côte du Rhône. Et pas de petit-salé fumé mais de la poitrine roulée. Recette réalisée à deux reprises, merci encore pour ce régal.

    • Anne a écrit le 28 décembre 2015

      Avec plaisir 🙂 Merci de votre retour

Les commentaires
  • Phobos a écrit le 23 juin 2011

    Salutations,

    Une idée qui plaira à certains car elle part d’une bonne idée: l’échange. Je suis plus dans l’idée du « partage », lorsque c’est possible. Quelques bocaux en trop? Il y a toujours un Resto du cœur » pas loin…

    J’ai bien lu la recette et je voulais te demander pourquoi tu repasses tes bocaux une seconde fois dans l’eau le lendemain. C’est pour la stérilisation ou pour la cuisson?

    Belle journée,
    http://www.phobosphotos.com
    Le blog des fonds d’écran

    Le module de commentaires a changé?

  • Phobos a écrit le 23 juin 2011

    Salutations,

    Une idée qui plaira à certains car elle part d’une bonne idée: l’échange. Je suis plus dans l’idée du « partage », lorsque c’est possible. Quelques bocaux en trop? Il y a toujours un Resto du cœur » pas loin…

    J’ai bien lu la recette et je voulais te demander pourquoi tu repasses tes bocaux une seconde fois dans l’eau le lendemain. C’est pour la stérilisation ou pour la cuisson?

    Belle journée,
    http://www.phobosphotos.com
    Le blog des fonds d’écran

    Le module de commentaires a changé?

    • Anne a écrit le 23 juin 2011

      Je n’ai plus la raison sous la main, je suis en déplacements en Irlande, mais c’est pour une raison sanitaire. Je te dirai la semaine prochaine

    • Anne a écrit le 24 juin 2011

      Je n’ai plus la raison sous la main, je suis en déplacements en Irlande, mais c’est pour une raison sanitaire. Je te dirai la semaine prochaine

    • Anne a écrit le 3 juillet 2011

      Sinon pour les restaurants du cœur, c’est une bonne idée mais je ne sais pas comment cela se passe au niveau des normes d’hygiène ? Genre tu ne peux pas donner des trucs préparés qui se mangent ? Un peu comme à l’école où tu ne peux plus trop emmener des gâteaux d’anniversaire faits maison pour les enfants.

      • Arlette Hickel a écrit le 23 avril 2012

        Administrateur des Restos du coeur, je confirme qu’il nous est interdit de distribuer des produits « faits maison » ou de congeler nous-mêmes des denrées pour les distribuer ensuite. Nous sommes soumis aux mêmes rêgles d’hygiène que tout restaurant et contrôlés par les services officiels. Ceci est valable pour les centres de distribution.

        • Anne a écrit le 23 avril 2012

          Merci Arlette pour la précision. Nous aiderons autrement alors 🙂

  • Vmasque a écrit le 23 juin 2011

    ça semble delicieux .
    Helas, je suis devenue allergique aux sulfites dans le vin . Les vignerons mettent cette saloperie dans tous les vins . Même les bios .
    Même sur le vinaigere, c’est mentionné maintenant, tellement les gens deviennent allergiques .
    Tu devrais faire une recherche là dessus, toi qui va souvent chez des viticulteurs .

    • Anne a écrit le 23 juin 2011

      Oui il y a pas mal d’allergies aux sulfites. Je vais essayer de me renseigner. Je ne suis même pas sûre qu’il n y a en ait pas dans les vins bio.

  • Vmasque a écrit le 23 juin 2011

    ça semble delicieux .
    Helas, je suis devenue allergique aux sulfites dans le vin . Les vignerons mettent cette saloperie dans tous les vins . Même les bios .
    Même sur le vinaigere, c’est mentionné maintenant, tellement les gens deviennent allergiques .
    Tu devrais faire une recherche là dessus, toi qui va souvent chez des viticulteurs .

    • Anne a écrit le 24 juin 2011

      Oui il y a pas mal d’allergies aux sulfites. Je vais essayer de me renseigner. Je ne suis même pas sûre qu’il n y a en ait pas dans les vins bio.

  • wattoote a écrit le 25 juin 2011

    9a donne vraiment envie d’y goûter miam miam

  • wattoote a écrit le 25 juin 2011

    9a donne vraiment envie d’y goûter miam miam

  • Manue Bartolini a écrit le 26 juin 2011

    Pour l’instant je ne fais que des bocaux de fruits !!!! Je n’ai pas encore fait des légumes ou de la viande ou du poisson !!!! si je trouve une recette sympa;… peut être ???

    manue

    • Anne a écrit le 3 juillet 2011

      Oui, je trouve ça assez génial en fait. Un jour où tu as la flemme, c’est quand même plus sympa d’ouvrir un bocal que tu as fait toi même que de faire encore des pâtes 🙂

    • Anne a écrit le 3 juillet 2011

      sinon Manue, n’importe quelle recette peut être adaptée. Il suffit juste d’avoir les bocaux 🙂

  • Manue Bartolini a écrit le 26 juin 2011

    Pour l’instant je ne fais que des bocaux de fruits !!!! Je n’ai pas encore fait des légumes ou de la viande ou du poisson !!!! si je trouve une recette sympa;… peut être ???

    manue
     

  • Chevillard Family a écrit le 3 juillet 2011

    tu fais ton lapin mais apres tu fais deux sterilisations de 3h (2+1)
    cela joue t il sur la cuisson de ton lapin
    il doit etre sur cuit

    • Anne a écrit le 3 juillet 2011

      Oui il est très cuit pour stériliser, mais comme c’est dans un bocal fermé, cela ne le dessèche pas du tout.

  • Anne a écrit le 3 juillet 2011

    Je vois que je ne t’avais pas répondu, ouch. C’est la stérilisation Tyndall

    La Tyndallisation

    John Tyndall est un scientifique Irlandais qui a mis au point un système de stérilisation basé sur ses études.  Il s’est rendu compte qu’un chauffage classique à haute température n’élimine pas les spores. La technique de Tyndall ou Tyndallisation consiste à soumettre le bocal ou conserve à une seconde stérilisation/chauffage à basse température de façon discontinue.

    Appliquer la technique de Tyndall au conserves Le Parfait

    Dans notre cas, laissez refroidir vos bocaux fraichement stérilisés pendant 48 heures. Puis replacez votre bocal dans votre stérilisateur pendant la moitié du temps de la première préparation. Laissez reposer pendant 24 heures jusqu’à ce que votre bocal soit entièrement froid.

    Rangez votre bocal à l’abri de la lumière avant de déguster son contenu.

    source : Le parfait http://acheterleparfait.fr/technique-de-la-steril

  • Chevillard Family a écrit le 4 juillet 2011

    tu fais ton lapin mais apres tu fais deux sterilisations de 3h (2+1)
    cela joue t il sur la cuisson de ton lapin
    il doit etre sur cuit

    • Anne a écrit le 4 juillet 2011

      Oui il est très cuit pour stériliser, mais comme c’est dans un bocal fermé, cela ne le dessèche pas du tout.

  • Anne a écrit le 4 juillet 2011

    Je vois que je ne t’avais pas répondu, ouch. C’est la stérilisation Tyndall

    La Tyndallisation

    John Tyndall est un scientifique Irlandais qui a mis au point un système de stérilisation basé sur ses études.  Il s’est rendu compte qu’un chauffage classique à haute température n’élimine pas les spores. La technique de Tyndall ou Tyndallisation consiste à soumettre le bocal ou conserve à une seconde stérilisation/chauffage à basse température de façon discontinue.

    Appliquer la technique de Tyndall au conserves Le Parfait

    Dans notre cas, laissez refroidir vos bocaux fraichement stérilisés pendant 48 heures. Puis replacez votre bocal dans votre stérilisateur pendant la moitié du temps de la première préparation. Laissez reposer pendant 24 heures jusqu’à ce que votre bocal soit entièrement froid.

    Rangez votre bocal à l’abri de la lumière avant de déguster son contenu.

    source : Le parfait http://acheterleparfait.fr/technique-de-la-steril

  • Anne a écrit le 4 juillet 2011

    Oui, je trouve ça assez génial en fait. Un jour où tu as la flemme, c’est quand même plus sympa d’ouvrir un bocal que tu as fait toi même que de faire encore des pâtes 🙂
     

  • Anne a écrit le 4 juillet 2011

    Merci Wattote
     

  • Anne a écrit le 4 juillet 2011

    sinon Manue, n’importe quelle recette peut être adaptée. Il suffit juste d’avoir les bocaux 🙂
     

  • Anne a écrit le 4 juillet 2011

    Sinon pour les restaurants du cœur, c’est une bonne idée mais je ne sais pas comment cela se passe au niveau des normes d’hygiène ? Genre tu ne peux pas donner des trucs préparés qui se mangent  ? Un peu comme à l’école où tu ne peux plus trop emmener des gâteaux d’anniversaire faits maison pour les enfants.

  • Arlette Hickel a écrit le 23 avril 2012

    Administrateur des Restos du coeur, je confirme qu’il nous est interdit de distribuer des produits « faits maison » ou de congeler nous-mêmes des denrées pour les distribuer ensuite. Nous sommes soumis aux mêmes rêgles d’hygiène que tout restaurant et  contrôlés par les services officiels. Ceci est valable pour les centres de distribution.

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Archives

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Marché de Brive la Gaillarde - très beaux produits et de vrais producteurs
La douceur de vivre #brive
Aujourd'hui sur le Blog, trucs et astuces pour décompresser en cuisine #PrendreSonTemps #enPhase #activia - Lien dans ma bio
Vivement le goûter
Sur le vif...
Fermer