P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Barbue à l’espagnole

Poissons

Non je te vais pas vous parler d’un beau gars de Barcelone, mais d’un poisson que j’apprécie beaucoup, la barbue. C’est un poisson plat qui vit sur les fonds sablonneux et qui, il faut bien le reconnaitre est assez moche à l’état naturel.  Il ressemble au turbot, sauf qu’il est moins connu et donc moins cher (même si, il faut bien le reconnaître il n’est pas non plus au prix du maquereau).  Mon poissonnier de quartier dit que c’est même meilleur que du turbot. Moi je n’ai pas d’idée sur la question, le prix du turbot étant prohibitif pour une famille de quatre personnes.

Barbue

Barbue

Pourquoi à l’espagnole ? Je n’en ai aucune idée mais c’est ainsi que mon poissonnier nomme cette découpe. Il ouvre le poisson et lève les filets d’un côté tout en gardant l’arrête centrale.

Barbue crue - Ouverture à l'espagnole fermé

Barbue crue - Ouverture à l'espagnole fermé

Barbue crue - Ouverture à l'espagnole ouverte

Barbue crue - Ouverture à l'espagnole ouverte

Vous voyez ? De l’autre côté le poisson est normal. L’avantage d’un tel mode de cuisson est une cuisson sur l’arrête pourrait-on dire. De même qu’une côte de bœuf est meilleure avec l’os, de même un filet est meilleur avec l’arrête. Cela donne du goût. Et vu que les filets sont partiellement levés, c’est parfait pour les enfants. Alors, merci qui ?

Comment assaisonner le poisson ?

Barbue assaisonnée

Barbue assaisonnée

Dans l’ouverture créée par le poissonnier, mettre un slurp de beurre au piment d’Espelette (pour faire chic, sinon du beurre normal), du sel gris, du poivre et hop, c’est tout.

Vous pouvez aussi mettre quelques herbes ou une tranche de citron mais pas de choses au goût trop prononcé, cela altèrerait le goût délicat de la barbue.

Pour la cuisson :

Préchauffez le four à 210°C.

Déposez la barbue sur une plaque de cuisson très légèrement huilée (et encore, sur une plaque anti-adhésive, je ne mets rien), puis enfournez. Diminuez la température à 180°C et laissez cuire environ 15 minutes selon l’épaisseur du poisson. Surveillez les dernières minutes car le poisson trop cuit ce n’est vraiment pas bon.

Barbue à l'espagnole

Barbue à l'espagnole

A tomber !

Allez on en discute ?
Les avis
  • isa a écrit le 4 juillet 2014
    5

    Mon mari est rentré des courses avec ce poisson et j’ai trouvé cette recette sur ton blog.
    Je me suis dit  » allez, je tente »..

    Je pensais faire de la charpie en levant les filet, ha la la la bonne blague, ça se lève tout seul, incroyable et pourtant, j’ai l’habitude de pester avec d’autres poissons mais là, un vrai jeu d’enfant!

    La cuisson au four, impeccable, je me suis dit que ça allait être trop juste mais le poisson était juste cuit comme il faut et quelle délicatesse! Je ne connaissais pas ce poisson mais j’en ai racheté un autre depuis et zou au congélateur.
    Je l’avais fait avec ta recette de poireaux au chorizo, c’était excellent.

    Par contre, le prix… gloups vive la Bretagne, chez moi, il est à 11 euros le kilo!

    • Anne a écrit le 6 juillet 2014

      Merci Isa de ton retour 🙂

Les commentaires
  • margaux33 a écrit le 26 février 2011

    Je confirme ;c’est très bon le barbue j’en ai mangé au restaurant chez Fernand à Bordeaux il n’y a pas longtemps.

    un peu cher mais moins que le turbot et aussi bon

  • Mnêmosun&ecirc a écrit le 26 février 2011

    Dans le style poisson « moche » il y a aussi la lamproie !

    Simple et savoureux, ce plat me plait beaucoup !

  • Mélodie a écrit le 26 février 2011

    Moche et en plus qui fait peur, il y a la lotte aussi 🙂

    Je ne connaissais pas la barbue, il faut que j’essaie (car c’est vrai que le turbot c’est très cher…), merci pour l’info !

  • Zabooarticadre a écrit le 26 février 2011

    Doit être délicieux.

  • Recette Miracle a écrit le 26 février 2011

    superbe les photos a chaque étape ! Ca permet de bien se rendre compte de l’ensemble de la préparation nécessaire .

    bonne continuation !

  • Tiuscha a écrit le 27 février 2011

    Il faudra que je consulte ma poissonnière, c’est un poisson que je ne croise jamais sur son étal…

  • ManueB a écrit le 27 février 2011

    Cette façon d’accommoder le poisson me plait beaucoup, j’aime le poisson, miammm

    manue

  • la cocinera loca a écrit le 27 février 2011

    La barbue…j’adore. Je suis d’accord avec ton poissonnier c’est meilleur que le turbot. Il me semble qu’on élève des turbots mais pas la barbue? Dans ma Normandie natale, on en croise souvent chez le poissonnier, et ma mère la cuisinait au cidre et à la crème. J’en ai vu une seule fois a Paris et sous forme de filet 🙁

  • Anne a écrit le 27 février 2011

    Ici, il y en a souvent chez le poissonnier. C’est peut être pêché tout près de nos côtes ? Je n’ai pas vu de quelle criée ca venait.

    C’est fin et délicat comme poisson. L’essayer c’est l’adopter.

  • flores a écrit le 2 février 2012

    Mieux vaut tard que jamais!
    Je découvre seulement aujourd’hui cet article.Je connaissais cette façon de préparer le poisson grâce à Mr Le Divellec ,avec une recette de carrelet que je fais de temps à autre.C’est vrai que la barbue est un poisson très fin,trop rare sur nos étals.Je le sers parfois avec une sauce hollandaise comme le turbot.Merci pour cet article très complet

  • Katou Baron a écrit le 25 août 2012

    j’ai pourtant cuisiner ce poisson mais de cette facon travailler jamais j’essaierai

    • Anne a écrit le 26 août 2012

      Tu verras c’est très bon 😉

Sur Google Plus
  • Papilles et Pupilles a écrit le 14 avril 2012

    ou un peu de sucre et du vin rouge …

  • Dorian Nieto a écrit le 14 avril 2012

    Un peu de sucre et de vin rouge comme du temps où j’avais des culottes courtes… si y’avait déjà des fraises sur la terre et pas que des dinosaures !!! Merci pour le souvenir +Papilles et Pupilles

  • Papilles et Pupilles a écrit le 14 avril 2012

    de rien +Dorian Nieto ; Mon arrière grand mère faisait ainsi et moi j’aime bien. 2 cuillères à soupe. Le Miget +Patricia Prunier ? je ne connaissais pas du tout cette appellation, je vais chercher 😉

  • Papilles et Pupilles a écrit le 14 avril 2012

    En Gironde je ne connais pas 😉

  • Papilles et Pupilles a écrit le 14 avril 2012

    sur 😉

  • Papilles et Pupilles a écrit le 14 avril 2012

    +Patricia Prunier je ne la vois pas la recette ;(

  • Anthony Frammezelle a écrit le 14 avril 2012

    Hum

  • Mohammed Belarbi a écrit le 15 avril 2012

    miam

  • Alexandra Vaagahu a écrit le 15 avril 2012

    Ne manque l’odeur… Et le goût bien sûr!!!

  • Thierry Delabre a écrit le 17 avril 2012

    j’ai trouvé les gariguettes décevantes cette année, et me suis rabattu sur des « ciflorettes » que j’ai trouvé plus « goutue ». En avez-vous gouté ?

  • Alexandra Vaagahu a écrit le 17 avril 2012

    J’ai acheté des fraises sur le marché de Rochefort. Gariguettes et ciflorettes qui sentaient bon mais insipides en goût. En grande surface, j’ai voulu goûté des gariguettes cultivées à Plougastel (gast!!!) à 3 euros les 250g (gast (bis)!!!) et bizarrement, elles étaient bonnes et sucrées. Le mystère des fraises… assez rare de faire une saison entière avec des fraises qui ont du goût.

  • Papilles et Pupilles a écrit le 17 avril 2012

    Oui +Thierry Delabre je les aime bien aussi, elles sont moins acidulées que les Gariguettes. Ce sont des fraises Label Rouge donc avec un cahier des charges strict 😉 On trouve normalement les ciflorettes plutôt début avril 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Les  couleurs de l'Irlande
J'adore aller au marché ; et vous ? #enPhase #activia #marché
Highbank Orchards - Cuffesgrange - Irlande
Les dernières tomatesde la saison - marché de Brive la Gaillarde
Sur le vif...
Fermer