P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment choisir un bon Champagne

Boissons France Recettes de fêtes Reportages Voyages

Collage Veuve Clicquot Dégustation

Lors de mon passage chez Veuve Clicquot il y a quelques semaines j’ai eu la chance de faire une dégustation de Champagne avec François Hautekeur, l’un des œnologues maison. J’en ai profité pour lui poser quelques questions sur comment choisir un bon Champagne et malheureusement, il n’y a pas de solutions miracles, il faut quand même y mettre le prix .

Bonjour François, quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite découvrir le Champagne ?

Je lui dirai de commencer par le haut, par une grande maison, par une grande marque.  Je suis oenophile depuis très longtemps et j’ai découvert les vins par le bas. Enfin quand je dis par le bas, je parle de petits vins pas chers avec des cépages bien marqués, tels le Gamay en rouge ou le Sauvignon en blanc. Comme cela m’avait réussi, j’ai voulu faire pareil avec le Champagne.

Et ce n’était pas une bonne idée ?

Non, pas du tout. Il faut savoir que je ne suis pas du tout originaire de cette région. Je suis du Nord. Je buvais donc du Champagne occasionnellement, lors des mariages par exemple. Les Champagne choisis étaient souvent des Champagne premiers prix pour pouvoir en offrir à beaucoup de monde sans dépenser des fortunes.  Et je n’aimais pas cela du tout. Je trouvais cela piquant, comme s’ils étaient faits à partir de vins piqués.

Qu’est ce qui a fait le déclic ?

C’est en arrivant en Champagne que j’ai découvert  que le Champagne c’était avant tout du vin (et notamment chez Veuve Clicquot).  Je conseillerai presque de commencer par La cuvée de Prestige tellement l’on peut se rendre compte à quels points les Champagne sont des très grands vins. Ou au moins si la cuvée de prestige n’est pas possible, commencez par les Vintages . Quand on est un peu amateur de vins et qu’on ne connait pas le champagne, goûtez un vintage 2002 de chez Veuve Clicquot pour commencer. Vous verrez, c’est vineux, long, hyper complexe. Certes c’est pétillant et effervescent mais c’est un vin avant tout.

Après on peut essayer de s’écarter de ces bouteilles mais l’ on va vite se rendre compte qu’il faut taper dans des niveaux de qualité assez importants pour se régaler car  les premiers prix sont malheureusement souvent  très décevants.

Bouteilles de Veuve Clicquot dans panier de vendangeur

Maintenant que l’on sait quoi acheter, comment nous conseillez-vous de stocker notre Champagne ?

Dans une cave c’est bien, plutôt humide et sans odeur ^_^. La température idéale est de 12 à 14°C et il ne faut pas qu’il y ait de variations de température. Ce qu’il faut absolument , c’est le stocker à l’abri de la lumière.  Les UV déclenchent une réaction qui provoque un goût de lumière qui a une odeur de chou cuit un peu pourri.

De chou  ? Argh. Et pour le service, à quelle température doit-on servir le Champagne ?

Entre 8 et 12 °C, c’est parfait .

Merci beaucoup François

Coupe de champagne

Coupe de champagne

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Gwen a écrit le 16 octobre 2010

    Ruinart, chérie, Ruinart 😉

  • Stéphanie a écrit le 16 octobre 2010

    Un « goût de lumière »? J’adore la figure de style! +1 pour Gwen : suis vraiment fan du Ruinart aussi 🙂

  • Anne a écrit le 16 octobre 2010

    Vous me faites rire. Il va falloir que je goûte alors. Mais j’ai vraiment craqué sur La grande Dame 😉

  • O_Amande a écrit le 16 octobre 2010

    Le champagne que je vois, c’est un champagne familiale « Lefevre » rien de tel 🙂

  • isa la sorciere a écrit le 16 octobre 2010

    Une autre astuce pour mieux apprécier son champagne, le mettre au frigo dès la veille. Ma préférence va aux petits producteurs à dénicher dans un salon de vignerons ou en se promenant dans la montagne de Reims ou du côté de Reuil. Le premier champagne que j’ai goûté et qui reste mon préféré. En même temps, je n’ai pas encore goûté de veuve cliquot 🙂

  • Anne a écrit le 16 octobre 2010

    Merci Isa.

    J’avais goûté quant à moi, un peu comme Philippe Hautekeur, surtout des mauvais jusqu’à présent.

  • Toutou a écrit le 9 octobre 2012

    Décevant votre post. Je m’attendais a des conseils pour choisir un bon champ, pas forcément un V.C.

    • Anne a écrit le 9 octobre 2012

      je ne sais pas ce qu’est un V.C ?

      • GREG a écrit le 29 octobre 2013

        V.C pour Veuve Clicquot

  • GREG a écrit le 29 octobre 2013

    Bonjour Anne,

    Je dirai qu´avant tout, pour choisir un bon champagne il faut goûter, goûter et encore goûter! on a tous des palais différents et on sera donc réceptif différemment…

    • Anne a écrit le 29 octobre 2013

      merci Greg de ton conseil 🙂

  • MOREAU a écrit le 31 octobre 2013

    moi je suis fan du Besserat de Belfont, jamais déçue depuis que j’ai gouté, entre 22 et 25 Euros la bouteille

    • Anne a écrit le 31 octobre 2013

      Merci de ton retour 🙂

  • mimi a écrit le 1 novembre 2013

    Je trouve que F. Hautekeur fait une bonne pub pour Veuve Clicquot, mais n’invite pas du tout à découvrir le champagne. Je viens de cette région et j’apprécie beaucoup le champagne. Et ce que j’en retiens c’est qu’avec les grandes marques on joue la carte de la sécurité: le champagne est assemblé à partir de différents types de raisins de façon à ce que la qualité et le goût soient toujours stables. Une marque cultive un goût particulier, ce qui fait son image, en quelque sorte.
    Mais cela ne veut pas du tout dire que le champagne des petits producteurs n’est pas bon et qu’il faut payer cher son champagne. Ces a priori ont un peu tendance à m’énerver. Non , le champagne des petits producteurs peut réserver de magnifiques surprises. C’est peut être des champagnes moins réguliers, qui ont des goûts qui varient. Juste un conseil: je vous encourage à avoir un peu d’audace et de curiosité. En un mot: goûtez

  • vinonimo a écrit le 6 février 2014

    F. Hautekeur a raison de dire que le champagne est un vin avant tout. Si je peux donner un conseil avant de choisir un champagne il faut d’abord savoir comment il est fait. C’est comme le vin, certains aiment les vins rouges charpentés d’autres plus fruités. Pour le champagne c’est la même chose. Nous allons avoir des champagnes fruités, des champagnes vineux, etc… Dans tous les cas la meilleurs façon de savoir est de gouter à tout.

  • edwige derer a écrit le 8 novembre 2015

    je ne suis pas d’accord , ce monsieur fait de la pub ,il y a de très bons champagnes chez les petits producteurs , une mamie de Reims qui a passée sa vie dans les caves m’a tout expliqué, pour elle ce n’était pas La marque qui faisait in bon champagne ,et c’est vrai , tout ça c’est du snobisme

    • Anne a écrit le 10 novembre 2015

      Edwige, il parle de son expérience et de sa maison de champagne. Et dire que boire un champagne cher est du snobisme est un raccourci surprenant. Les produits chers ne sont pas forcément snobs. C’est aussi la qualité et l’excellent pour nombre d’entre eux.

  • Mila a écrit le 30 décembre 2015

    Pour choisir un champagne privilégier les RM (récoltant-manipulant), un blanc de blanc et ensuite goûter. Les meilleurs millésimes 2004/2006/2008. Il y a de très bons champagnes même dans les petites marques ! à déguster avec modération….

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Ardmore Beach - irlande
Découvrir de nouvelles saveurs : la tetragone cornue - Vous connaissez ? Découverte dans le jardin familial - #enPhase #activia
High tea - Castle Durrow
From Irlande with
Sur le vif...
Fermer