P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Mouna – Brioche parfumée à l’anis et aux zestes d’agrumes

Pains sucrés

Mouna

La mouna est une brioche originaire d’Afrique du Nord parfumée à l’anis et/ou à la fleur d’oranger. Elle se fait plus particulièrement pour Pâques. La recette que je vous propose est une recette revisitée, à la mie un plus légère que la ‘vraie’ mouna qui est a priori assez dense.

Pour une brioche :

=> Pour le mini levain

=> La pâte à brioche :

  • Le mini levain précédemment réalisé
  • 150 g de sucre en poudre
  • 3/4 de cuillère à café de sel
  • 4 œufs bio
  • 275 g à 300g de farine
  • 175 g de beurre mou
  • 1 orange bio (zeste + jus)
  • 1 citron bio (zeste)

=> Pour la dorure

  • 1 œuf battu en omelette
  • 3 cuillères à soupe de sucre en grains

Oeufs bio Matines Grains de fenouil

Faites tiédir le lait. Mélanger dans un saladier ou dans la cuve de votre KitchenAid ou MAP le lait, la levure de boulanger, l’oeuf, les grains de fenouil et 180g de farine. Mélangez jusqu’à ce que la pâte s’agglomère. Une fois qu’elle forme une boule, saupoudrez la avec 180g de farine et ne touchez plus à rien pendant 30 minutes.

Versez ensuite le sucre, le sel, 50ml de jus pressé de l’orange (1/2 orange environ), le zeste d’orange et le zeste de citron, les œufs battus et 275g de farine sur l’éponge. Mettez votre robot pétrisseur ou votre machine à pain (programme pâte en route); Pétrissez au moins 20 à 25 minutes.

Si vous voyez que la pâte ne se décolle pas des bords de la cuve, ajoutez les 25g de farine supplémentaire en saupoudrant petit à petit avec une cuiller à soupe par exemple.Ajoutez ensuite le beurre pommade cuillerée par cuillerée et pétrissez à nouveau pendant une vingtaine. Il faut attendre que le beurre soit bien incorporé avant d’en rajouter à la pâte.

Huilez ensuite un saladier et laissez lever 2h30 dans un saladier à température ambiante.

pâte à brioche en train de lever

Renversez le pâton sur le plan de travail et façonnez votre brioche. Tout est possible, tresse, natte, chinois … Vous choisissez ce que vous préférez.

Laissez lever environ 1 heure à température ambiante.

Dans un petit bol, mélangez un jaune d’œuf + une cuiller à café d’eau. Mélangez. Dorez au pinceau la brioche avec ce mélange et saupoudrez de sucre en grains.

Mouna avant enfournement Mouna avant enfournement

Préchauffez votre four à 180°C.

Enfournez pour 1heure environ. Si vous voyez que votre brioche colore trop, couvrez-la pour le dernier quart d’heure avec un papier aluminium.

Pour vérifier qu’elle est bien cuite, plonger en son coeur la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche.

Mouna

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Raymonde a écrit le 18 août 2015
    4

    Bonjour,

    Merci Anne pour cette recette, je l’ai combinée un peu avec celle de Créadidi, comme ça :

    – j’ai remplacé le beurre (pas sous main) par 50cL d’huile*
    – j’ai fait cuire 35 minutes à 120° puis 40 minutes à 150°C

    Aucun problème de dorure et d’après moi, c’était assez parfait (c’était la première fois que je faisais une brioche) bien que moins dense que la dernière Mouna que j’ai goûtée !

    Voilà ! Du coup, j’ai l’impression d’avoir le « brioche power » et j’ai bien envie d’essayer de nouvelles recettes 🙂

    Raymonde

    • Raymonde a écrit le 19 août 2015

      Erratum : il faut lire 5 cL d’huile, et non pas 50 !

Les commentaires
  • Cécile-Une qu a écrit le 16 mars 2010

    Miam j’adore ça, même la vrai un peu plus dense ;-)Par contre question en passant, que font les pipas en photo ? Fallait chercher l’intrus ? 😀

  • Anne a écrit le 16 mars 2010

    Mdr – ce ne sont pas des pipas mais des grains de fenouil 😉

  • Clea a écrit le 16 mars 2010

    Et tu arrives à la démouler sans en laisser plein au fond du moule ? (moi pas !)

  • Cécile-Une qu a écrit le 16 mars 2010

    Houps au temps pour moi, j’avais mal vu, pas assez réveillée sans doute 😉

  • Mama a écrit le 16 mars 2010

    Voilà une belle brioche!

  • cat a écrit le 16 mars 2010

    j’adore les petites choses à base d’anis !

  • ManueB a écrit le 16 mars 2010

    Ta brioche sent bon jusqu’ici !!!Je n’en ai jamais fait avec de l’anis, quelle super saveur !!! miamm miammmmanue

  • Bleck a écrit le 16 mars 2010

    Ton Blog, je le respecte j’y écris mes conneries ET je le respecte, toi je t’aime bien, c’est ainsi (on a fait des stages Macramé/Poterie ça crée des liens…)Mais là, c’est au-dessus de mes forces baptiser Mouna une vulgaire brioche ! Il y a injure !Mouna, c’est un branque, un fou que j’ai écouté des après midi entiers sur le parvis de Beaubourg, ce vieux fou m’a fait rêver, il avait l’intelligence, le rire et le culot chevillés au corps c’était il y a trente ans et j’y pense souvent encore.Bleck

  • creadidi a écrit le 16 mars 2010

    Oh lalalala j’en ai fais ce WE et manger le dernier bout ce matin, Si tu veux voir en Avril 2009, j’en ai fait une ptite vidéeo et mars2008, j’avais mis la recette sur mon blog, Cette Mona, ‘nous l’appelons ainso chez nous ‘ est une tradition pied noir, ma grand mère la faisait et retrouver ces odeurs est un délicePersonnelement je n’utilise pas de moule et pour Pâques je compte en refaire 15..Et oui Tradition oblige de la famille, maintenant je suis celle qui les fait…Mais de voir ce post sur ton blog, me renvois à mes 6/8ans à côté de mamie, trop trop de souvenirs en tête !!Merci de faire connaitre cette brioche très peu connue…

  • Anonyme a écrit le 16 mars 2010

    désolée, mais ce n’est pas de la mouna. C’est comme si on décidait de faire un boeuf bourguignon avec du porc et du vin blanc. Peut-être un truc très bon, mais pas un bourguignon. Donc ça c’est une brioche anisée mais pas de la vraie mouna du tout.

  • Soupes et Potages a écrit le 16 mars 2010

    Vraiment très belle cette brioche !

  • Toulousaine a écrit le 16 mars 2010

    Dites les anonymes, un peu de courage et de tact ne serait pas de refus! C’est bien écrit que c’est une version REVISITEE!Oui today je suis en version toulousaine qui mord!;-)

  • Mélanie a écrit le 16 mars 2010

    Bonsoir,elle est magnifique et super appetissante cette brioche!bonne journée,Mélanie

  • CoinCoin a écrit le 17 mars 2010

    Toute ma famille étant pied-noire, la mouna c’est pour nous le dessert de Pâques par excellence !Bravo pour ton interprétation de ce grand classique !

  • 56oceane a écrit le 17 mars 2010

    Pour Pâques, tu dis?? Bon, je vais quand même l’essayer avant une ou deux fois… on ne sais jamais… ;-)))56oceane

  • Calliope27 a écrit le 17 mars 2010

    Je rêve de manger cette brioche depuis des années. Petite précision : Je suis fille et petite fille de pieds noirs et j’en ai bcp entendu parler. Je sens que je vais vite tester la recette. Merci 😉

  • Anonyme a écrit le 17 mars 2010

    ah, la mouna de pâques !ma grand mère (pied-noir) en fait tous les ans.je confirme, c’est très dense, mais trempé dans un chocolat chaud c’est très bon !par contre elle ne met pas de zestes (uniquement de la fleur d’oranger) ni de fenouil…

  • Annick a écrit le 17 mars 2010

    whaou! elle est super appétissante …

  • Anne a écrit le 17 mars 2010

    @ Clea : j’ai peiné :)@ Cecile une quadra : lol@ Mama : merci@ Cat : merci beaucoup@ ManueB ; j’en referai avec des saveurs anisées, j’adore :)@ Bleck : mdr@ Creadidi : merci beaucoup. Je mets ton lien, c’est super intéressant : http://creadidi.canalblog.com/archives/2009/04/18…@ Anonyme : je n’ai pas dit du tout que c’était une « vraie » mouna. J’ai dit que c’était une mouna revisitée. Et le bourguignon au vin blanc ne me choque pas non plus ^_^@ Soupes et potages : merci@ Toulousaine : ^_^ rha la la. merci@ Mélanie : merci :)@ Coincoin ; merci beaucoup. J’ai appréciée de découvrir une version de cette recette et j’ai bien aimé toutes ces saveurs. @ 56Oceane : elle a la mie assez dense hein, ne t’attends pas à quelque chose de filant.@ Calliope 27 : c’est une interprétation hein ;)@ Commentatrice 17 : j’ai mis le fenouil pour le côté anisé, je n’avais rien d’autre sous la main. Mais j’imagine bien que dans la recette originale il n y en a pas@ Annick : merci 🙂

  • Steph / Lotus a écrit le 17 mars 2010

    mmmmm c’est appétissant !Effectivement elle sent bon jusqu’ici aussi !Merci beaucoupBonne fin de journée 🙂

  • dawn a écrit le 17 mars 2010

    Merci pour cette recette! j’ai eu quelques difficultés avec la cuisson mais je m’en tire pas mal!

  • Anne a écrit le 17 mars 2010

    @ Steph/Lotus : merci@ Dawn ; merci aussi 🙂

  • Calliope27 a écrit le 18 mars 2010

    Perso j’aime bcp tes interprétations ! Alors ça ne me dérange aucunement. (Hihihi !)

  • Anne a écrit le 18 mars 2010

    @ Calliope27 : 🙂

  • Mouna a écrit le 21 mars 2010

    Mais mais mais… Mouna c’est mon prénom!!! Je savais pas que c’était une sorte de brioche!! J’ai cru que j’avais mal lu! Quelle surprise alors :)Je lis sur internet que c’est une recette pied-noir algérienne, je me disais bien, parce que moi je suis marocaine, et j’ai jamais entendu parler de ce dessert. Je suis sûre qu’il y a plein d’autres Mouna qui courent les rues de Casablanca sans savoir qu’une brioche porte leur nom hihi ^^Merci pour la découverte en tout cas!Au fait, en arabe Mouna ça veut dire l’espoir, le désir, le souhait.

  • Anne a écrit le 21 mars 2010

    de rien Mouna et merci pour la signification )

  • Abc ... des ingrédients : de D à K | Papilles et Pupilles a écrit le 12 septembre 2010

    […] Mouna : brioche parfumée à l’anis et aux zestes d’agrumes […]

  • Brioche au sucre casson | GastroSante.com a écrit le 23 février 2011

    […] Mouna – Brioche parfumée à l’anis et aux zestes d’agrumes […]

  • Céline51 a écrit le 25 mars 2012

    Bon alors moi je vais la VISITER (!!!!) cette recette car je l’imagine très bien avec une belle cuillère de confiture maison avec mon thé au ptit dej’ !!!

  • Marie a écrit le 30 janvier 2014

    Je vote pour cette brioche. Je connaissais la Mouna de “Du Pain et des Idées”, voyons celle d’Eric Kayser !

  • Brigitte bedfert a écrit le 6 avril 2015

    aux esprits chagrins, je repondrais juste que moi aussi je suis fille, petite fille,ariiere petite fille et ararriere arriere.. Et moi meme née au Maroc.. Bon la mouna vient des pieds noirs d’oran, et Anne nous transmet des recettes qu’elle reinterprete toujours.. A la feçon de Papilles

  • kafelina a écrit le 21 octobre 2015

    Merci pour toutes ces recettes que je découvre et essaie petit à petit. J’aimerai essayer cette mouna (qui est d’ailleurs aussi une tradition pour Pâques dans certaines régions espagnoles)mais j’ai beau relire les étapes je ne vois pas à quel moment on incorpore le fenouil dans l’éponge. Merci encore

    • Anne a écrit le 21 octobre 2015

      Bonjour Kafelina

      Désolée pour l’omission. Je viens de rectifier. Bonne journée

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...
Fermer