Peut-on tout dire sur son blog ?

Peut-on tout dire sur son blog ?
C’était le thème du blogcamp de la semaine dernière à Bordeaux et c’était tout à fait passionnant. Benjamin Rosoor nous a expliqué avec beaucoup de clarté ce que l’on avait le droit de dire ou de ne pas dire sur son blog !

Je vais essayer de vous résumer ce que j’ai retenu de son intervention et de la lecture de différents articles sur le web, sachant que je ne suis pas juriste, que j’ai peut être mal compris et que je ne suis pas du tout spécialiste du sujet. Si vous relevez des erreurs ou des approximations, n’hésitez pas à les signaler !

Comme le dit Maitre Eolas, écrire et publier sur un blog, c’est engager sa responsabilité sur le contenu de ce qui y est écrit, que ce soit le contenu du billet ou des commentaires. En effet, si un des commentaires d’un article sur votre blog est diffamatoire, c’est vous qui en êtes responsable et vous qui encourez les poursuites. Les blogs sont soumis aux mêmes règles que la presse, même si le blogueur n’est pas un journaliste.

Alors peut-on tout dire sur son blog ? Non bien sur que non. La loi nationale, la néthiquette, le code pénal, la législation Européenne, régissent ce que l’on peut ou ne peut pas dire. La liberté d’expression a des limites.

sens interdit

=> Sont interdits (Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique (1).) l’incitation à la haine raciale, à la pornographie infantile, l’incitation à la violence ainsi que des atteintes à la dignité humaine, l’offense publique, les délits contre les chefs d’état etc. Je crois que là, votre bon sens vous aurait fait y penser tout seul.

=> Sont aussi interdites :

  • La diffamation : ‘Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.’ [Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse]
  • L’injure : Au même titre que la diffamation publique, l’injure publique est définie par l’article 29 alinéa 2 de la loi sur la Liberté de la presse : Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure.
=> Qu’est ce que je risque ?

Argent

C’est un délit passible de 12 000 euros d’amende (articles 32 et 33 alinéa 2 de la loi sur la presse).

smiley

Oui, quand même … et en plus vous devez laisser la place à un droit de réponse :

En France, la Loi pour la confiance dans l’économie numérique a spécifié que les blogs doivent publier un droit de réponse au même titre que les autres médias. Le blogueur est tenu d’insérer dans les trois jours de leur réception les réponses de toute personne nommée ou désignée dans le service de communication au public en ligne sous peine d’une amende de 3 750 Euros, sans préjudice des autres peines et dommages-intérêts auxquels l’article pourrait donner lieu.

Les conditions d’insertion de la réponse sont celles prévues par l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881 précitée. La réponse sera toujours gratuite.

Voici donc en très grandes lignes ce que j’ai retenu de cette conférence. Nous sommes responsables de nos blogs et on ne peut pas dire, je suis chez moi, je fais ce que je veux, j’écris ce que je veux …

Pour aller plus loin :

Tags : ,
  • Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Autres Services
Commentaires
  1. tres interessant tout ca dis donc! ca veux dire que si je dis plein de gros mots la maintenant tu payes 10 milliards de millions d’euros et moi rien? … mooO non j’oserai pas! :)

    #1 - Noelle le 18 février 2009 Répondre
  2. @ Noelle : :)) Tu peux dire plein de gros mots mais si tu les adresses à quelqu’un en particulier, cela devient plus embêtant ;)

    #2 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  3. Merci pour cet article, c’est vraiment très intéressant! et au moins ce matin, je ne bave pas sur mon clavier en regardant tes recettes :)

    #3 - sardine le 18 février 2009 Répondre
  4. 12.000 euros !! punaise, ça fait reflechir hein :)

    #4 - salwa le 18 février 2009 Répondre
  5. @ Sardine : Merci@ Salwa : oui hein ;) En fait en lisant tout ce que j’ai lu ces derniers jours, je me suis dit que j’étais bien contente d’avoir un blog culinaire et pas politique par exemple Le sujet est ici nettement plus léger :)

    #5 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  6. Merci ! Très instructif !

    #6 - Clea le 18 février 2009 Répondre
  7. Très intéressant, effectivement, merci !La diffamation, c’est un risque tellement subjectif, c’est vrai qu’il faut faire attention… même si a priori sur un blog comme le tien tu ne risques pas grand chose (dire que Jamie Oliver est canon, c’est pas de la diffamation, hein, c’est juste du bon goût, hein, rassure-moi

    #7 - Shalima le 18 février 2009 Répondre
  8. @ Clea : de rien.@ Shalima : hihihi, oui je te rassure ;)

    #8 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  9. C’est bien de mettre les choses au point, certains se croient de tout permis sous prétexte qu’ils sont sur leur blog, et bien ce n’est pas le casPareil pour les commentaires, on ne peut pas laisser les commentaires injurieux sur son blog car on en est responsable

    #9 - Marmitedecathy le 18 février 2009 Répondre
  10. Pour qu’il y ait diffamation faut-il que le nom de la personne soit inclus dans les propos ? Peut on diffamer qq’un si on utilise qu’un pseudo ?

    #10 - Moushette le 18 février 2009 Répondre
  11. @ Marmite de Cathy : oui. Il faut faire attention à tout. C’est assez logique de toute façon.@ Moushette : d’après ce que j’ai compris, si la personne est reconnaissable, c’est de la diffamation, que ce soit son nom, un pseudo, une périphrase … Va voir l’article de Maitre Eolas, il est très bien fait (celui que j’ai mis en lien et qui s’appelle blogueurs et responsabilités)

    #11 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  12. Je vais de ce pas supprimer sur mon blog les commentaires tout à fait hors sujet d’une fameuse ‘Nina’ qui insultent notre président alors!

    #12 - auré le 18 février 2009 Répondre
  13. en même temps il est bon que les sanctions tombent aussi sur le net qui pour certains avait tendance à devenir une zone de non droit :) Mais on a quand même le droit de dire qu’un plat est pas bon si on y a gouté sans risquer une amende? (moi je préfére les amandes :p)

    #13 - mellebanane le 18 février 2009 Répondre
  14. Ouh la, ca coute cher tout ca. Promis, j’arrete de diffamer immediatement.

    #14 - Gracianne le 18 février 2009 Répondre
  15. @ Auré : Ahhh, j’en ai eu des comm de ce type récemment ;)@ Melle Banane : :)) oui on peut@ Gracianne : Oui fais gaffe, hihi

    #15 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  16. Mais comment font les humoristes ?

    #16 - Electroménag& le 18 février 2009 Répondre
  17. Si je dis : ‘Tit’ est un gros cochon !’, c’est diffamatoire ? Heu… pour Tit’… ou pour le cochon ?’Tention, la réponse pourrait être diffamatoire elle aussi, alors… ;)

    #17 - Tit' le 18 février 2009 Répondre
  18. Merci pour cet article très instructif! Ca sert aussi de rappel subtile de la politesse de base sur le web (netiquette)

    #18 - Bombay-Bruxelles le 18 février 2009 Répondre
  19. @ Electroménagère : Je ne sais pas. Il doit y avoir peut être des variantes. @ Tit’. hihi – joker ;)@ Bombay-Bruxelle : Oui c’est sur que concernant la néthiquette, humph, il y en a qui s’assoient dessus. Mais j’ai l’impression que c’est quand même rare.

    #19 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  20. mais sur les blog de cuisine est ce que qd on parle d’acheter surgelé ou tout pret c’est DEJA diffamatoire? voir insultant hihihihi !!! merci de ttes ces précisions….:p

    #20 - nana le 18 février 2009 Répondre
  21. J’ignorais pour le droit de réponse… La liberté interllectuelle et le copyright, notamment la reproduction de recettes de livres n’ont pas été abordées ? Tu n’as pas posé la question ?

    #21 - Tiuscha le 18 février 2009 Répondre
  22. @ Nana : :))@ Tiuscha : le sujet était déjà assez touffu :) En fait j’ai posé les questions pour nos photos. Moi je fais vraiment la guerre quand je trouve mes photos à droite ou à gauche. Tu as trois niveaux pour protester : l’éditeur (auteur du blog), l’hébergeur (blogger, canalblog, overblog) et le FAI (Free, wanadoo …). En papotant avec Benjamin, il ressort que le plus efficace et le plus rapide, c’est ce qu’on fait via Nos Blogs Cuisines : Pourrir un peu un site, le signaler auprès de l’hébergeur pour usage sans autorisation etc.. C’est le plus efficace et le moins couteux. On a tout intérêt à se serrer les coudes et à se rendre service pour ce genre de cas.

    #22 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  23. @ Tiuscha : OUpss, c’est parti trop vite. Pour la reproduction de livres, genre tu mets sur ton blog une recette de Jamie, je ne sais pas trop. Moi j’ai qques recettes sur mon blog de Jamie ou Trish Deseine, mais la source est TOUJOURS citée. J’estime qu’à partir du moment où il y en a très peu et où cela fait de la promotion pour le livre, je peux, mais je ne sais pas dans quelle mesure c’est légal ou pas. C’est là qu’interviennent les notions de néthiquette etc.. Je crois qu’il faut se rendre compte que notre outil ‘blog’ est puissant et qu’on ne peut pas faire n’importe quoi n’importe comment. Tu en penses quoi toi ?

    #23 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  24. Alors pour les recettes tirées des livres de cuisine, l’auteur n’est propriétaire que de son texte pas de la recette on peut la reprendre mais pas recopier la texte dans son intégralitéet c’est plus correct évidemment de citer le livre, ce que ne font pas tous les blogs malheureusement, il m’arrive de voir une recette tirée d’un livre ou d’une revue et recopiée texto, et aucune mention de la sourcec’est dommage

    #24 - Marmitedecathy le 18 février 2009 Répondre
  25. Heureusement il y a des bloggers très riches:)

    #25 - maloud le 18 février 2009 Répondre
  26. Salut, très intéressant ton post. Il se trouve que je viens juste d’écrire un billet qui parle à peu près du même sujet, ou plutôt de la surveillance des salariés par les employeurs…mais j’évoque en fin de billet la question des blogs, qui nous concerne au premier chef ! C’est vrai que la multiplication des cas de blogueurs qui ont des soucis à cause de leur blog incite à mieux informer le public sur les risques encourus. J’ai moi même perdu un boulot à cause de collègues malveillants qui ont balancé à la Direction ce que j’avais mis sur mon blog et je me suis retrouvé licencié…Voici l’article : http://cedric.leblog.over-blog.net/article-28068620.htmlSoyez prudents avec vos blogs, même si personnellement, je me refuse à toute censure.

    #26 - roiubu77 le 18 février 2009 Répondre
  27. @ Cathy : C vrai, t’as raison. On ne peut pas dire genre c’est moi qui ait inventé le pot au feu :) T’imagine ? On ne pourrait rien publier sur nos blogs.Si on regarde le code de la propriété intellectuelle :Code de la propriété intellectuelle.Article L122-4 : Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.C’est même une contrefaçon (article L335-2) => Toute édition d’écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit.La contrefaçon en France d’ouvrages publiés en France ou à l’étranger est punie de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.Seront punis des mêmes peines le débit, l’exportation et l’importation des ouvrages contrefaisants.Lorsque les délits prévus par le présent article ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 500 000 euros d’amende.Pfiou.

    #27 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  28. @ Maloud : Oui :))@ Cedric : Merci pour ton lien. C’est vrai que je n’ai pas traité l’aspect salarié/entreprise qui nous concerne peut être un peu moins sur les blogs de cuisine (quoique) mais c’est tout à fait intéressant aussi. Je mets ton lien cliquable : Le cyberflicage en entrerpise

    #28 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  29. Instructif, sérieux, j’aime tes billets de fond aussi !!

    #29 - Mercotte le 18 février 2009 Répondre
  30. Au fait, j’ai eu vent qu’il était question il n’y a pas si longtemps, de dépénaliser la diffamation, ce qui ne serait pas un mal à mon avis…qu’en est-t’il? Dire ce que l’on pense dans les termes que l’on pense, même si c’est violent et que ça ne fait pas plaisir à celui qui est visé fait parti de la liberté d’expression, et du droit à communiquer librement ses opinions et ses pensées ! Je ne comprend pas que cela soit condamnable devant un tribunal !

    #30 - roiubu77 le 18 février 2009 Répondre
  31. @ Mercotte : merci@ Roiubu77 ; Moi je ne pense pas, c’est la porte ouverte à tout un tas de choses comme la volonté de nuire, le racisme, la délation, la mauvaise foi etc… Je trouve tout à fait logique et normal que ce soit règlementé.

    #31 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  32. Bah tant qu’il n-y-a pas d’insultes ou de mensonges la liberté d’expression nous permet encore de dire qu’on ne supporte pas untel ou untel non? Je veux dire, on peut quand même dire : ‘Olalala qu’est-ce qu’il m’insupporte cet acteur/chanteur/homme politique, j’aime pas sa tronche, j’y peux rien il me donne la chair de poule!’ C’est pas dire du mal, si? c’est pas passible des tribunaux,si?

    #32 - Mahie le 18 février 2009 Répondre
  33. @ Mahie : A mon avis ca c’est bon. Mais si tu dis qu’il est pédophile, que c’est un escroc, qu’il vole la veuve et l’orphelin, ce n’est pas la même affaire à mon avis. IL me semble qu’il y a plusieurs exemples sur le blog de Maitre Eolas.

    #33 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  34. voila un sujet qui est intéressant. Question quand on se fait insulter et que l’on a identifié l’auteur il risque quoi? C’est drole j’ai eu le cas dernièrement je l’ai dénoncé en donnant l’IP de la personne.

    #34 - stephane le 18 février 2009 Répondre
  35. @ Stéphane ; C’est dit dans le billet => C’est un délit passible de 12 000 euros d’amende (article 32 et 33 alinéa 2 de la loi sur la presse).

    #35 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  36. moi ce que je pense, c’est qu’il faut aussi faire bien attention aux possibles ‘spams’ qui peuvent venir temps en temps… ou les trolls.même si ce n’est que dans les commentaires, et qu’on n’y a pas affaire souvent si le blog est bien protégé.

    #36 - noisette le 18 février 2009 Répondre
  37. @ Noisette : Oui, moi je vire sans aucun état d’âme les spams en tout genre : politique, sites X, sites de jeux ….

    #37 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  38. C’est un billet très intéressant. On a l’impression d’être libre comme l’air sur le net, mais on oublie parfois qu’il y a des règles.Ce qui m’énerve particulièrement, c’est quand des gens postent de photos de moi sur leur blog, où bien sur des réseaux sociaux.

    #38 - Elzevier le 18 février 2009 Répondre
  39. @ Elzevier : rha oui, ca c super casse pied. Surtout si t’en pas au mieux de ta forme sur la photo … ;) Sur facebook, on peut se détaguer, je ne sais pas si tu as vu ?

    #39 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  40. Bon, ok… mais à part de l’autocensure de bon aloi ou de bon sens, il est également interdit de rouler à plus de 50 en ville de déranger bruyamment ces voisins de se promener même sur une plage…A force d’être trop lisse, la vie peut être aceptisée asseptisée aseptisée… ok, c’est bon non, je voulais dire que de temps en temps se laisser àller ça peut être très bon…Bleck

    #40 - bleck le 18 février 2009 Répondre
  41. ‘se promener NU m^me sur une plage…’

    #41 - Anonyme le 18 février 2009 Répondre
  42. @ Bleck : Surtout, surtout, si tu viens faire tes courses tout nu cours Portal, préviens moi, je m’en voudrai de rater ça :))

    #42 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  43. tu es donc responsable des commentaires postés sur ton blog…absurde…..donc si je me mets a critiquer agressivement sur un de mes posts ton fournisseur de cuisine ou le dernier supermarché testé. Ces derniers ne seront pas content des commentaires qu’ils trouveront surement injustes voir diffamatoires et donc comme ceux ci sont sur ton blog c’est toi qui trinque.et pour aller encore plus loin, si je critique ferocement tes recettes (qui on pour principal defaut de nous faire saliver),tu ne seras pas contente mais comme c’est toi qui publie tu t’attaques toi meme.en plus saliver a longueur de journée c’est pas bon pour la santé.

    #43 - Christophe d'au le 18 février 2009 Répondre
  44. Bonsoir, Apparemment mon message n’est pas passé, pourtant je l’ai vu en le postant, fausse manipulation certainement!!!Mais le doute subsiste…je fais néanmoins confiance à Anne!Tout à fait d’accord sur le sujet, ayant aussi été l’objet de critiques sur mon blog, et…. j’ aime pas ceci et j’aime pas celà…..marre …. alors je gère les commentaires et j’efface ce qui est agressif et méchant!Quant à dire ce que je pense (avec la liberté d’expression)je ne saurai m’insurger que contre le fait que le ‘lèche-bottisme’ existe et que plusieurs personnes semblent en profiter, je ferme mon blog, je le réouvre quelques jours plus tard….avec un déluge de messages….à la suite de cette fermeture qui n’a pas lieu , n’est-ce pas là, non plus abuser de la nettiquette???Et de la bienveillance des visiteurs ??Je me pose la question!!Et se laisser aller parfois ça a du bon…..je ne critique jamais , ni ne râle jamais non plus…mais, bon ….bref, j’arrête d’épiloguer!!!Par contre, je suis en maladie pour l’instant et une de mes collègues a balancé mon blog a mon employeur dont le service comporte essentiellement des femmes, donc je ne me sens plus libre de poster mes recettes parce que tous les jours mon blog est ‘maté’ par mon employeur, est-ce légal…Je dois attendre la reprise de mon travail pour poster mes recettes….là,je trouve que la liberté d’expression et d’agir est fortement atteinte!!Merci à vous!!

    #44 - annabelle le 18 février 2009 Répondre
  45. @ Christophe ; oui ; on marche sur la tête ;)@ Annabelle : Je ne modère pas les commentaires sur P&P. En fait j’ai enlevé 2 comms sur P&P en 4 ans, 1 parce qu’il était raciste et l’autre humph, il faudra que je le raconte un jour hihihi ; sinon, j’enlève juste le Spam.ALors pour le lèche bottisme, oui, bien sur il y en a. Ici aussi des fois, d’ailleurs mais je trouve que c’est rare ;)C’est sur que c’est un peu difficile de gérer les commentaires parfois. Moi j’ai pris le parti de ne jamais rien ôter même si je suis en désaccord. Par contre, quand je ne suis pas d’accord avec un commentaire, je le dis. Ca fait partie de l’échange et de la discussion.Pour l’auteur d’un blog, il peut vouloir sincèrement le fermer et puis changer d’avis. Je pense que c’est aux internautes de choisir ce qui leur convient ou pas.Après au niveau relations boulot/blog. Arf, si cela te gêne que tes collègues regardent ton blog, change son adresse et ne leur donne surtout pas. Tu ne peux pas interdire à qqu’un de regarder ou alors tu mets sur ton blog un accès restreint par mot de passe. Blogspot le permet d’ailleurs. Tu vas dans paramètres, autorisations.

    #45 - Anne le 18 février 2009 Répondre
  46. Merci Anne pour le précieux conseil!Bizzzz et bonne soirée!!Anne

    #46 - annabelle le 18 février 2009 Répondre
  47. de rien, bonne soirée aussi :)

    #47 - Anne le 19 février 2009 Répondre
  48. C’est la question que je me posais… POur une recette diffusée par d’autres sur le net, et qu’on indique en source, no souci, mais si c’est tiré d’un livre, n’est on pas en tort vis à vis de l’éditeur… Je voulais me pencher sur le sujet il y a un bon moment déjà, mais le temps manque parfois… et ensuite on oublie !

    #48 - Tiuscha le 19 février 2009 Répondre
  49. C’est pas évident tout ça… Pour les injures cela va de soi, c’est compris. Là où je me pose plein de question c’est au niveau des recettes.Donc si j’ai bien compris, si je publie une recette d’une autre blogueuse mais en la référant et en faisant un lien vers son blog, c’est OK? Dois-je lui demander la permission avant automatiquement?Et pour les livres , si j’en mets une en citant le livre, est-ce ok? OU dois-je contacter l’auteur?Est-ce la même chosepour les photos?Que de choses à penser…Une chance que je prends mes propres photos lolllC’est au moins ça de gagné!

    #49 - Nathalie le 19 février 2009 Répondre
  50. En réponse, que j’espère aussi légère que la votre à mon intervention de ce matin (liberté et responsabilité), je voulais dire ceci : Houla ! Houla ! Si demain vous parlez de Sarkozi c’est que le petit Leclerc, à côté de chez vous vient d’installer des machines à voter en tête de gondoles. Mais … restons ménagères ! Sur le marché de Brive-la-Gaillarde, bien entendu.

    #50 - Lephauste le 19 février 2009 Répondre
  51. @ Tiuscha : C’est possible. Mais après t’as le droit de citation il me semble et puis surtout le bon sens à mon avis :)@ Nathalie : En fait si copies/colles sa recette, le moins que tu puisses faire c’est mettre un lien vers la source. Mais le pb est à mon avis ailleurs avec les soucis de ‘doublon’ pour google. Là cela dépasse largement mes compétences. Mais en gros, selon si un blog est mieux ‘référencé’ qu’un autre via google, cela peut lui ‘détourner’ du trafic. Et le doublon peut devenir ‘triplette’, ‘quadruplette’ … si tu publies un flux RSS complet, si tu es chez Paperblog ou je ne sais quoi qui référence tes articles. Moi je n’aime pas du tout qu’on recopie mes recettes à cause de ça. Certaines de mes recettes peuvent ainsi être mieux référencées chez Paperblog que chez moi ! Et ça, je ne suis pas vraiment d’accord. @ Lephauste : Je n’ai rien compris mais c’est normal, j’ai un blog de cuisine.

    #51 - Anne le 19 février 2009 Répondre
  52. Et bien, je suis contente – tout comme toi – de tenir un ptit site culinaire … bien que tu disais, Madame Papilles, plus léger : çà dépend des recettes ;)Au fait, si je conseille une recette et que je rend malade quelqu’un, on peut me poursuivre ? Non, je blague, mdr !

    #52 - Delphine le 19 février 2009 Répondre
  53. @ Delphine : Tu sais que je me suis posée la question. Je me dis qu’on est en train de virer comme aux USA où tout le monde poursuit tout le monde. C’est pour cela aussi que j’ai fait les mentions légales de Papilles et Pupilles. Au secours ! ;))

    #53 - Anne le 19 février 2009 Répondre
  54. tu as raison de préciser tout ça, c’est vrai qu’on ne se méfie pas assez et que c’est si facile de cliquer!……et de regretter après…..je vais tourner mes doigts 6 fois avant d’appuyer sur la souris…..mais ça va prendre du temps!…..

    #54 - Babeth59 le 19 février 2009 Répondre
  55. @ Babeth : oui , tu as raison. C’est tellement facile à utiliser qu’on en oublie les règles de base ;)

    #55 - Anne le 19 février 2009 Répondre
  56. Une bonne piqure de rappel ne fait de mal à personne !!!Merci pour ce billet Anne

    #56 - Annick le 19 février 2009 Répondre
  57. Merci Annick

    #57 - Anne le 19 février 2009 Répondre
  58. Merci de l’explication !!!Cela a éclairé mes lanternes…Donc le moins souvent pour les recettes (copier/coller) et y mettre toujours la référence (lien). Ça c’est un incontournable!!!

    #58 - Nathalie le 20 février 2009 Répondre
  59. Concernant les commentaires: en ce moment, j’ai une personne qui me poste des commentaires contre notre président … et si c’était une fois,non … je les supprime à chaque fois…

    #59 - Nathalie B le 21 février 2009 Répondre
  60. @ Nathalie : Je l’ai aussi régulièrement celui ci ! Ca me saoûûûle ;)

    #60 - Anne le 21 février 2009 Répondre
  61. Très intéressant, j’ai tout lu, suivi les liens, lu aussi les comms et tes réponses. Et en particulier le cas de la traduc, qui est une forme de contrefaçon. Moi je traduis souvent depuis le mag Good Food (que j’adooooore) je cite tjs ma source et je ne publie qu’après la disparition du magazine des kiosques (ex je publie les recettes de janvier en février pour ne pas limiter la vente du magazine). Mais je viens de découvrir que le site web de ce mag fait pareil : ils mettent aussi leurs recettes en ligne le mois suivant. Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? J’ai déjà quasiment totalement arrêté la reprise des recettes dans des livres, si je dois arrêter aussi les magazines périmés et les sites web (même si je donne TOUJOURS le source) ?Au secours! ;-) Je vais mourir de faim! lol!BisesCath

    #61 - lacath le 21 février 2009 Répondre
  62. Heu… Encore moi… Je trouve ton gratin potiron-poire etc… Super, je le fais, je décide de publier. Je ne change rien de ta recette, pas même le poids de sel. Bon. Mais je ne fais pas un copié-collé, je mets mes mots à moi et mes photos à moi. Je cite ma source (toi), je mets le lien vers ton blog. J’ai pas bon, là, hein ? Pour faire correct, je mets mes photos, la source le lien, mais je ne mets pas la recette, les gens doivent suivre le lien, J’ai bon là ou j’ai encore tout faux ?Ca me travaille vraiment ce truc là, j’avais cherché comme Tiuscha, pris RV avec un avocat gratuit qui m’a dit q’il ne pouvait pas répondre, pas son domaine, appelé le 3939, bref plein de démarches (à conditions qu’elles soient gratuites) et pas trouvé de réponses… Arf…Cath

    #62 - lacath le 21 février 2009 Répondre
  63. @ Lacath : Je pense qu à partir du moment où ce sont tes mots à toi, c’est bon. sinon plus personne ne pourrait mettre une recette de pot au feu sur un blog. Je pense que le mieux c’est le lien sec si aucune modif n’ a été faite. Mais bon, dans les faits, je pense que l’on modifie toujours qque chose. Je te conseille la lecture de l’article de Maitre Eolas d’hier concernant le droit d’auteur : Les droits d’auteurs pour les nulsC’est vrai que l’on se pose beaucoup de questions et on ne sait pas trop où chercher les réponses.

    #63 - Anne le 21 février 2009 Répondre
  64. Merci Anne! J’ai tout lu, je ne suis pas sûre d’avoir compris au point d’être sûre de mon interprétation dans mon cas particulier (reprise de blogs ou de livres avec ou sans changements dans la recette mais toujours avec mes propres mots, commentaires et photos, mention de la source et lien le cas échéant) c’est vraiment trop compliqué pour moi! J’ai été surprise de ne pas trouver de comm posant le pbe particulier de nos blogs de cuisine, j’ai été impressionnée par le nombre de gens qui posent des questions sur les téléchargements et copies pirates de CD et DVD ! lol!Bisous et merci encore!Cath

    #64 - lacath le 22 février 2009 Répondre
  65. @ Lacath : Je ne sais pas si les gens se posent des questions ;) Et en tout cas on ne sait pas trop où trouver les réponses ;)A bientôt, bises

    #65 - Anne le 22 février 2009 Répondre
  66. Au fait, j’ai relevé une légère erreur dans ton article, je crois bien avoir lu quelque part que le délit d’outrage à un chef d’état étranger a été dépénalise, comme celui d’offense à la morale religieuse…bonne nouvelle alors : oxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    #66 - roiubu77 le 4 mars 2009 Répondre
  67. @ Roiubu : Peut êre. J’ai quand même ôté la dernière partie de ton commentaire. C un blog de cuisine et la politique n’a rien à y faire. Bonne journéeAnne

    #67 - Anne le 4 mars 2009 Répondre
  68. Tout cela est bien joli, sauf que je pourrai citer l’existence d’un pseudo forum qui avait été mis en place pour diffamer des gens. On connaissait les coupables, La gendarmerie du Web l’a fait interdire et fermer, 2 ministères ont été alertés, différents responsables haut-placés de la hiérarchie dont dépendaient les auteurs ont été sommés de prendre des mesures.Résultat ? Rien. Pas de vagues surtout. Des lâches ou des « je m’en foutistes », peut-être même les deux à la fois. Alors je rigole quand je vois l’application de la loi, et j’en connais un brin.Tenez, venez faire un tour sur le mien de blog, car je suis un petit nouveau et faut me donner ma chance. Vous verrez que l’on peut dire un certain nombre de chose, car la liberté d’expression, même si elle est bafouée dans notre pays, ne m’empêche pas de dire ce que je pense. Vous croyez qu’ils me feront un trou au … ? La nature m’a déjà doté, comme tout un chacun de l’outil indispensable.Si ça vous dit voici l’adresse de mon blog: f.vincent@inmano.comBonne journée à tous et surfez bien.Vincent

    #68 - VINCENT le 8 septembre 2009 Répondre
  69. Bonsoir Anne,Merci pour ton blog que j’ai découvert il y a peu : j’aime beaucoup !!!Je recherche actuellement des informations sur les droits et devoirs du bloggeur et me pose des questions sur la façon de procéder. J’ai lu ton billet à ce sujet, fort intéressant.- Lorsque tu prends des photos dans les restos que tu présentes par ex., demandes-tu l’autorisation au restaurateur de prendre la photo et de la publier ? (même chose en ce qui concerne les produits alimentaires, ustenciles de cuisine, livres etc.)- Peux-tu publier sans autorisation les photos faites ds les salons pros sans demander l’autorisation des personnes présentes sur ces photos ?- Pour mettre un lien vers un autre site web ou blog, faut-il aussi demander l’autorisation ?- Quand tu commentes 1 resto, ds quelle mesure peux-tu te permettre d’émettre une critique négative sans risquer la diffamation???? Je sais, ça fait beaucoup de questions, mais si tu pouvais m’éclairer en me faisant profiter de ton expérience, ça m’aiderait beaucoup !!!! :-)Bonne soirée et merci d’avanceCatherine

    #69 - Anonyme le 11 novembre 2009 Répondre
  70. Bonsoir Catherine, En ce qui concerne les restaurants, non je ne demande pas, ni pour les produits, ni pour les livres. Pour les photos de gens, je n’en publie pas. A mon avis il faut une autorisation de droit à l’image. En fait, pour éviter les pbs, si j’ai une photo que je veux absolument mettre avec des gens dessus, je « floute » leur visage. Pour un lien vers un autre site, non je ne demande pas l’autorisation. Il me semble que c’est contraire au web2, toutefois il est indiqué dans mes mentions légales, que je ne suis pas responsable des dits liens (au cas où le contenu de ces liens changent)Pour les critiques de restau, il me semble que l’on a tout à fait le droit de dire que l’on n’a pas trouvé bon. Mais je ne dirai jamais par exemple que le patron est un gros c-n :) Quand tu vois ce que racontent les guignols de l’info par exemple, on a à mon avis de la marge. Voilà, tout ça c’est ce que je ressens mais cela ne s’appuie sur aucune loi. Je n’ai pas les compétences. Tu peux aller voir sur le blog de Maitre Eolas, il y a régulièrement des billets sur la question.

    #70 - Anne le 11 novembre 2009 Répondre
  71. Un grand merci pour toutes ces réponses !!!!Elle a l’air merveilleuse cette recette de magret yakitori !Bonne journée.

    #71 - Catherine le 12 novembre 2009 Répondre
  72. Le problème, c’est de savoir ce qui s’appelle de la « diffamation », si j’écris un article en disant qu’un commerce m’a rendu un mauvais service, sans injures, est-ce de la diffamation?

    #72 - Florence Mary le 19 septembre 2012 Répondre

Laisser un commentaire


Fermer