P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Gelée de coings

Confitures

Cognassier

Cognassier

Pour le début de la préparation, se rendre sur la recette de pâte de coings (clic) à la ligne : ‘Garder le jus pour la gelée‘.

Versez le jus dans la bassine, faites-le chauffer, puis ajoutez 800 g de sucre par litre de jus et le jus de citron.  Faites cuire à grand feu en remuant souvent. Écumez.

Mélange jus sucre A ébullition

La gelée est cuite au bout de 30 mn au plus, lorsqu’elle fait la nappe, c’est à dire lorsque la gelée glissant de l’écumoire se réunit en ligne continue et non en gouttes sur le bord. Remplissez les pots bouillants et retournez-les immédiatement. Laissez refroidir avant de stocker, si possible à l’abri de la lumière.

Gelée de coings

Gelée de coings

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • André Philippe a écrit le 28 août 2014
    4

    Bonjour je viens de faire 10 kg de coing exténué mais en avant la pâte est prête la gelée en cours
    Merci pour les conseils

    Il me reste 30kg de coings dans le jardin j’en peut plus !!!!!

    • Anne a écrit le 28 août 2014

      Merci et bon courage

    • léa a écrit le 25 novembre 2015

      bonjour
      si voulez rentabiliser au maximum, garder les peaux saines des coings ( pour + ou – 2 kg de coings)… mettre à macérer dans un litre d’alcool à 60° pendant 40 jours. Puis faire un sirop avec 1/2 l d’eau et 350 g de sucre. Mélanger à la préparation précédente en filtrant l’alcool : vous obtenez de l’eau de vie de coing!
      Délicieux … dépêchez vous vous l’aurez au nouvel an !

  • Marie a écrit le 2 novembre 2014
    5

    Bonjour
    j’ai fait de la gelée hier, mais elle est trop liquide. Pensez-vous que je peux vider mes pots et la refaire cuire un moment ? merci !

    • Anne a écrit le 3 novembre 2014

      Oui bien sur. Tu refais cuire

  • yamina Triboulet a écrit le 26 décembre 2015
    5

    Facile à faire…toujours délicieux

  • Annamum a écrit le 10 octobre 2016
    4

    Après avoir réalisé une Tatin Coings Gingembre avec son Caramel au beurre salé, un délice absolu^^ que je sers avec une boule de glace à la vanille, j’ai gardé au frais le jus de cuisson des coings dans une bouteille en verre… un régal de parfums ! et ce matin, je trouve « Gelée de coings » aussitôt je me lance avec un jus de citron vert ( pour twister avec le gingembre ). Je viens de remplir les pots et j’attends que ça fige, j’ai vu qu’il faut laisser refroidir avant de fermer car la vapeur d’eau rendrait plus difficile la prise en gelée. Mon seul souci, je n’ai pas mis les pépins lors de la cuisson initiale des coings… En attendant ma cuisine embaume et c’est déjà d’une délicatesse absolue^^
    Bravo pour votre site que je visite en priorité quand je cherche une nouvelle idée, je ne suis jamais déçue^^

  • Claire a écrit le 6 novembre 2016
    4

    Un peu trop sucré à notre goût
    Assez simple à faire
    J’avais 2,5 kg de liquide et pas fait de gelée ou de confiture depuis longtemps j’ai donc laissé cuire plus longtemps et elle est bien prise ! (Voire trop !)
    La pâte de coing sèche – là encore top sucrée pour nous je pense mais elle sera quand même mangée !

Les commentaires
  • Anonyme a écrit le 14 novembre 2005

    Un délice la gelée de coin !

  • Choupette a écrit le 14 novembre 2005

    Quelle jolie couleur!

  • AnnikaPanika a écrit le 8 octobre 2006

    Je trouve des tésors sur ton blog. J’ai tout recopié et au marché je chercherais des coings. Merci

  • AnnikaPanika a écrit le 8 octobre 2006

    Zut je voulais dire des trésors!!

  • andree75 a écrit le 10 octobre 2009

    J’ai essayé de faire de la gelée de coings mais j’ai tellement bataillé pour couper ces fruits que j’ai abandonné. Comment faites-vous pour couper facilement ces fruits ? Je vous remercie à l’avance pour vos réponses car j’adore cette gelée et j’aimerais bien en faire

    • yamina Triboulet a écrit le 26 décembre 2015

      sur une planche avec un petit hachoir ou un grand couteau à grosse lame et un coup de marteau sur la tranche, ça se fend aussitôt en deux puis en quatre etc…et je coupe le centre avec un couteau bien aiguisé…ça va très vite.

      • Anne a écrit le 26 décembre 2015

        Merci pour cette astuce 🙂

  • Anne a écrit le 10 octobre 2009

    Bonjour Andree75, Je peine aussi mais j’ai de bons couteaux, ça aide 🙂 A bientôt

  • Myosotis 33 a écrit le 23 septembre 2010

    Pour la pâte de coing et la gelée, je procède de la façon suivante. Je brosse les coings, je les coupe en 4 ou en 6 et je fais cuire. Une fois un peu refroidi je retire la peau et les pépins. Je trouve plus facile cette méthode et ensuite je suis ta recette. J’ai acheté des coings ce matin, Au travail

  • Recette de pâte de coings a écrit le 19 août 2011

    […] jus, laissez égoutter. Les passer au moulin à légumes. Garder le jus pour la réalisation de la gelée. Peser cette purée et ajouter 1 livre de sucre fin pour 1 livre de purée. Faire cuire doucement […]

  • tabarin marc a écrit le 14 novembre 2015

    avec 5kg de coings j ai fais 4,5 kg de pates mais 4h de travail maintenant j attend le sechage et avec le jus de cuisson fait de la gelée mrc

    • Anne a écrit le 14 novembre 2015

      Un vrai régal en perspective

  • marie-france a écrit le 4 juillet 2016

    j ai plein d’ecume qui se forme lord de la cuisson de la gelee je ne sais pas comment m’en debarasser

    • Mathilde a écrit le 22 novembre 2016

      Pour la gelée je ne sais pas car je n’en ai jamais fait, mais si c’est comme pour la confiture il faut écumer au maximum car sinon on retrouve ces résidus de fruits et sucre dans les pots.

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...
Fermer